Ascent: Infinite Realm se renomme Elyon après une refonte de ses mécaniques

Ascent: Infinite Realm le MMORPG dévoilé il y a quelques années par l’équipe de développement Krafton et édité par Kakao Games (PUBG, Black Desert Online) vient de se renommer Elyon. Ce changement de nom servirait a accompagner une nouvelle étape de développement du titre avec la refonte de plusieurs de ses mécaniques.

Elyon, une étape importante pour le titre de Krafton ?

Plusieurs changements sont en effet à souligner. La première se retrouve sur les mécaniques de combat. Celles-ci ne seront plus basées sur le système de visée par tabulation mais adopteront la visée libre que l’on peut retrouver sur des titres comme TERA. Ce choix aurait été fait pour renforcer le dynamisme en combat.

Autre changement majeur, si le titre de Krafton se démarquait par la présence majeure de combats aériens, ce type de combat sera désormais moins présent sur Elyon. Pas de fausses idées cependant, ces types de combat seront toujours bien présents dans le jeu et devraient encore constituer une des particularités de ce MMO à ambiance Steampunk.

En revanche, le fait de diminuer l’importance des affrontements aériens contribueraient à renforcer les mécaniques d’affrontements au sol, qui auront dorénavant une place bien plus importante dans le titre.

Enfin, l’entreprise prenant en charge la distribution européenne du titre reste inchangée, et même si nous n’avons pas eu accès aux précédentes phases de test en Occident, rien ne semble indiquer que Kakao Games revienne sur sa promesse de faire parvenir Elyon en Occident. La fenêtre de sortie reste, quant à elle, toujours inconnue à ce jour. On espère cependant que ces changements permettront une communication plus fréquente d’Elyon en Europe.

Le site web du jeu se retrouve également en refonte et devrait bientôt ouvrir de nouveau. Il reste tout de même possible d’avoir une première présentation du titre sur le site des développeurs.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des