Aperçu The Invincible – L’épopée extraterrestre trop timide qui doit en montrer plus pour convaincre

Membre Actugaming.net

Par

Annoncé cet été lors du PC Gaming Show accompagné d’une séquence de gameplay qui était d’une beauté assez impressionnante, The Invincible, le nouveau jeu de Starward Industries édité par 11-Bit Studios s’est laissé approcher récemment via d’une démo qui sera rendue disponible d’ici quelques temps sur Steam.

À noter que depuis son annonce, le jeu nous a révélé qu’il sortira également sur les consoles de nouvelle génération, à savoir  Xbox Series X|S et PlayStation 5, en plus du PC (via Steam, GoG et Epic Games Store), dès 2023 sans davantage de précisions. D’autres plateformes seraient prévues mais nous n’avons pas plus d’informations.

Pour rappel, The Invincible est un jeu d’aventure qui nous raconte l’histoire de Dr. Yasna et de Novik, deux collègues envoyés pour mener l’enquête sur la disparition d’une équipe de recherche sur une planète éloignée dans la galaxie Lyra, et est adapté du roman éponyme écrit par l’auteur de science-fiction Stanislaw Lem dans les années 60. Le jeu nous promet choix, narration et jolis panoramas, alors que nous propose cette première mise en bouche sur Regis III ?

Conditions d’aperçu : nous avons pu poser les mains sur The Invincible pendant environ 2h à la manette puis à la souris,  le temps de terminer deux fois la démo proposée par Starward Industries, sur PC via Steam en paramètres graphiques Élevés. À noter que dans le cadre de cette preview, nous n’étions pas autorisés à partager le contenu joué pour illustrer nos propos. Nous avons donc utilisé des visuels officiels fournis par l’éditeur, mais qui reflètent exactement l’expérience vécue lors de notre démo.

Ne te retourne pas Yasna

The invincible preview 5 1

Notre démo débutait lorsque Yasna, notre exploratrice de l’espace, ouvrait sa carte pour localiser un chemin lui permettant de rejoindre un convoi d’anciens explorateurs portés disparus sur la planète Regis III. Après avoir débattu avec son collègue « Astrogator » Novik, à distance via son scaphandre-micro, Yasna descend de la paroi rocheuse sur laquelle elle se trouve pour rejoindre son Rover, un engin roulant d’ailleurs très agréable à manœuvrer. L’occasion de découvrir que toutes les interactions (du moins pour ce que nous en avons vu), se déroulent à la première personne et sous forme de point & click pour vulgariser la chose.

En effet, il vous faudra balayer l’écran avec votre curseur (à l’aide de votre souris ou de votre manette) pour pouvoir enclencher des scripts de dialogues ou de mouvements faisant progresser l’enquête. Un peu plus loin dans son périple, Yasna tombera sur deux spécimens d’Antimat désactivés, des robots à six pieds métalliques, dont un totalement détruit. Yasna trouve également la trace de certains de ces explorateurs disparus tandis qu’elle comprend au fur et à mesure qu’ils ont tous été décimés par un desdits robots, dans une succession de journaux de bord trouvés dans l’un d’eux encore intact.

Alors que la tension commence à monter, Yasna repère un tunnel qu’elle emprunte avant de tomber sur un petit robot qui porte une caisse, sûrement des trouvailles des anciens explorateurs. Yasna remarque également la présence de buissons métalliques qui semblent « vivants » mais qui la placent dans un état second d’étourdissement. Alors qu’elle ressort du tunnel pour suivre le petit robot porteur, celui-ci se fait tuer par le premier Antimat finalement toujours actif, mais qui finit par mystérieusement épargner Yasna.

Alors que vous progressez encore, vous tombez sur un Rover regorgeant d’informations à glaner sur la précédente expédition. Car oui, ce que nous a montré The Invincible durant cette démo qui durait approximativement 45 minutes, c’est qu’il s’agira d’une vaste enquête vouée à trouver les raisons de la disparition tragique de nos compères, mais aussi à comprendre ce qui se trame sur cette planète mystérieuse et rocailleuse.

Un peu rocailleux tout ça

The invincible preview 4 2

En effet, durant la totalité du contenu que nous avons pu essayer, nous avons constaté que l’ensemble de l’environnement était constitué de pierres ocres ou de sable. Si vous avez vu les différentes démos de l’Unreal Engine 5, vous voyez ce que nous voulons dire par là. À part les quelques véhicules abandonnés, les fleurs métalliques poussant à un certain endroit inaccessible, vous ne verrez (pour l’heure) que de la roche poussiéreuse.

Nous avons été un peu déçus par cet aspect qui ne nous a pas vraiment montré l’envergure que pourrait prendre ce genre d’expérience, bien que l’on s’imagine que toutes les planètes ne peuvent avoir l’apparence de celles d’un certain No Man’s Sky par exemple. Mais il est vrai qu’en l’absence de textures autres que celles-ci, l’impossibilité (pour l’instant peut-être) de sauter ou même de courir et la sensation d’un jeu-couloir, cette première mise en bouche nous a quelque peu laissé sur notre faim.

Nous avons pu, par ailleurs, utiliser les divers outils mis à disposition par l’équipement de Yasna : détecteur pour obtenir davantage de renseignements sur les objets présents sur cette planète, sortes de jumelles pour zoomer et aller chercher les informations situées plus loin, radar de présence vous permettant d’obtenir des informations sur les personnes ou robots vous entourant, et la carte qui sera votre fidèle alliée et qui vous permettra d’annoter toutes les nouveautés rencontrées sur votre chemin.

À noter également que le jeu dispose de choix multiples lors de la plupart des dialogues. Bien que cela ne changera pas (pour l’instant) la finalité de l’échange verbal, nous avons pu constater une variation dans les réponses permettant d’obtenir d’autres informations ou réflexions personnelles que nous n’aurions pas eu sans cela. Idem concernant le fait de fouiller au maximum son environnement, car dans le cas inverse, vous n’aurez pas accès à toutes les réponses disponibles lors de vos échanges avec Novik.

Finalement, la fin de notre démo est venue nous donner espoir en ce qui peut se passer dans ce futur jeu finalement encore très mystérieux, quand notre personnage trouve un petit appareil la menant tout droit à un Transporter, sorte de gros véhicule volant appartenant à la précédente équipe. Après avoir résolu une énigme des plus simples, Yasna décide d’entrer dans ce véhicule et trouve divers bocaux contenant un essaim d’étranges triangles métalliques semblant vivants.

C’est alors qu’en ouvrant la porte immense à l’arrière du véhicule que Yasna voit déferler sur elle un torrent de ces petits « insectes » qui finissent par engloutir son Rover. Que sont ces étranges insectes volants et comment Yasna se tirera de cette mauvaise passe ? Nous n’avons pas pu en voir plus mais cela est définitivement intriguant.

Encore un peu d’effort et d’attente

The invincible preview 2 3

Bien que l’ensemble soit parfaitement modélisé, bénéficiant d’une patine certaine et vraiment réaliste, nous avons pu tout de même constater certaines textures très baveuses, ou encore trop pixellisées quand l’on s’approche d’un peu trop près. Idem concernant des bugs d’affichage ou quelques ralentissements notables, notre PC tournant pourtant parfaitement bien. Nous avons par ailleurs trouvé que le recul par rapport aux objets à activer était parfois trop faible nous obligeant presque à avoir la tête dans les décors.

Mis à part ces petites déconvenues qui sont normales pour un jeu encore en phase active de développement, nous avons pu constater que les animations, que ce soit de notre protagoniste ou des robots qu’elle a rencontré durant notre petit aperçu, sont réussies et suffisamment variées pour l’instant. Mention particulière aux doublages enfin, qui nous a séduit de par sa justesse, tout comme les voix choisies pour les personnages.

Nous attendrons cependant de voir combien d’autres personnes se joindront à la fête (comme l’homme vu dans le précédent trailer) ou si le jeu prendra définitivement la tournure d’un huis clos intergalactique angoissant. Nous attendrons également de voir si davantage de décors seront disponibles dans le jeu complet (comme des intérieurs par exemple), qui n’est pas prévu, on le rappelle, avant 2023 sans plus de précisions. Vous pouvez dès maintenant ajouter le jeu à votre liste de souhaits sur Steam pour suivre son avancée.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Je ressors mitigé de cette preview, car autant le titre avait su piquer ma curiosité lors de son reveal cet été, autant j'ai été un peu déçu de ne découvrir qu'un seul type de paysage et de ne pas avoir davantage de mouvements pour mon personnage. Reste à voir si ceci n'est que provisoire ou si The Invincible s'apparentera finalement à un jeu d'enquête en couloir dans l'espace. Je reste cependant curieux de découvrir ce qui se trame derrière ces mystérieuses plantes métalliques semblant gangréner cette planète rocailleuse. D'ailleurs, il ne faut pas oublier le fait que ce que j'ai pu voir était significativement beau et bénéficiait d'un ensemble audio très qualitatif, que ce soit au niveau des effets sonores ou des voix entendues.

FloRizzo
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.