Aperçu Stranded : Alien Dawn – Une simulation de survie à contre-courant

Membre Actugaming.net

Par

Stranded: Alien Dawn est un simulateur de survie édité par Frontier Foundry. Le dernier du studio Haemimont Games (connu pour Surviving Mars, Tropico 4 et 5) se présente comme une simulation poussée et promet un gameplay riche et captivant : construction de bases, gestion de la santé et du bien-être des survivants, récolte de ressources très diverses, chasse, développement technologique, exploration et j’en passe.

En accès anticipé depuis octobre dernier, Stranded: Alien Dawn n’est pour le moment disponible qu’en anglais. Le titre a bénéficié d’une mise à jour conséquente en décembre. Nous avons eu l’occasion de l’essayer pendant quelques heures ; en voici un premier aperçu.

Conditions d’aperçu : Nous avons rédigé cette preview après douze heures de jeu sur PC, ce qui nous a permis de finir le tutoriel et de jouer quelques heures avec deux groupes de survivants distincts. Nous n’avons pas eu l’occasion de découvrir le contenu endgame. Cette preview se concentre donc sur la première dizaine d’heures de jeu. L’ordinateur que nous avons utilisé possède une RTX 3060, 16GB de RAM et un processeur i5-10500H.

Plein de bonnes idées…

Stranded: alien dawn base

Le joueur se retrouve à la tête d’un groupe de quatre survivants dont le vaisseau s’est écrasé sur une planète inconnue. À ce stade, un seul scénario est disponible. L’objectif : trouver un moyen de retourner à la civilisation. La carte ne semble pas générée procéduralement mais elle semble suffisante pour ne pas atterrir deux fois au même endroit.

Le jeu vous pousse à terminer le tutoriel avant de vous lancer dans l’aventure. Voilà un conseil bien avisé ! En effet, il vous faudra bien une paire d’heures pour prendre en main la bête. Le titre en lui-même n’est pas excessivement complexe mais il comporte beaucoup d’éléments de micro-gestion avec lesquels il faut se familiariser.

En lançant une nouvelle partie, vous pouvez régler un certains nombres de paramètres afin de personnaliser votre partie : le biome dans lequel votre vaisseau se crashe, le satellite qui orbite autour de la planète (ce dernier peut avoir une influence sur le comportement de la faune locale…), le niveau de difficulté, et bien sûr, le choix des quatre survivants que vous allez incarner pour le début de l’aventure. Pour le moment, une trentaine de personnages sont disponibles. Ils possèdent tous une histoire et des caractéristiques propres.

Stranded: Alien Dawn se démarque d’autres jeux par sa gestion des personnages. En effet, en dehors des situations d’urgence, vous allez rarement donner des ordres directs aux survivants mais plutôt organiser leur emploi du temps et définir un ordre de priorités. L’idée n’est pas complètement révolutionnaire mais elle est mise en œuvre correctement.

… Minées par des armées d’insectes géants

Stranded: alien dawn recherches

Les jours passent et la base commence à prendre forme. Plus celle-ci grandit et plus la faune locale va s’intéresser à vous. Les vagues d’animaux agressifs vont lentement mais sûrement augmenter. À cause de cette surenchère d’attaques, l’aspect tower defense du jeu (qui n’est clairement pas le plus passionnant) a tendance à prendre le dessus sur le reste. C’est un peu dommage.

L’exploration quant à elle semble laissée un peu de côté. La montgolfière (que l’on peut débloquer très rapidement) permet d’envoyer un survivant jusqu’à un point d’intérêt. Il vous fait un rapport de ce qu’il y trouve (ressources, d’autres survivants, animaux, etc.) et après avoir reçu vos ordres, rentre à la base. Espérons que cette dimension gagne en profondeur par la suite.

Le système de développement technologique, bien pensé tout en restant classique, est au centre du jeu car c’est par cette voie que vous allez atteindre votre objectif de quitter la planète. C’est notamment en observant l’environnement que vous pouvez débloquer certaines recherches.

Ensuite, vous devez assigner un personnage, avec une caractéristique d’intelligence élevée de préférence, à une ou plusieurs recherches. Ces dernières nous ont parfois étonnés : en quelques jours (voire quelques heures), les survivants sont capables de créer des instruments de musique sophistiqués, des processeurs high-tech ou de puissantes batteries. Par contre, il n’est pas possible de concevoir un véhicule terrestre pour se déplacer plus rapidement.

Stranded: Alien Dawn n’est pas à une incohérence près d’ailleurs  les survivants n’ont pas besoin d’eau potable pour survivre mais ils dépriment s’ils manquent de temps libre pour se relaxer. Si vous ne leur donnez pas l’ordre d’attaquer, vos survivants armés de pistolets laser et de lances peuvent parfois s’enfuir en courant devant de vulgaires scarabées et mourir d’épuisement après plusieurs heures de course poursuite. La foudre frappe très régulièrement ; pour une raison inconnue, lors de ma dernière partie, c’est surtout un siège en pierre qui en faisant les frais (alors que les abris sont en taule et que des arbres se trouvent à proximité).

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Stranded : Alien Dawn me laisse un peu dubitative. Mon ressenti lors de mes sessions de jeu a oscillé entre l'engouement et la perplexité. L'esthétique du titre est très chouette et, au début, j'avais le sentiment de découvrir un gameplay très riche. Cependant, au bout de quelques heures, j'ai eu la désagréable impression d'être davantage face à un tower defense qu'à un jeu de survie. Les situations incohérentes et la répétitivité m'ont un peu déçue mais le titre a du potentiel. Je vais continuer à garder un oeil dessus, en espérant que les développeurs gomment les quelques défauts du jeu.

Velaines
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.