TEST. Battle Ranch: Pigs vs Plants – Une pale copie de Plants vs Zombies

Disponible à moindres frais sur Steam, Battle Ranch: Pigs vs Plants vous propose une aventure à la Plants vs Zombies dans un jeu de stratégie et tower defense simple d'approche. Mais vaut-il tout de même d'être acheté ?

Se positionnant dans la foule des Tower Defense disponibles sur PC, Battle Ranch: Pigs vs Plants puise ses inspirations d’un certain Plants vs Zombies, référence du genre et nous propose une aventure à vivre stratégiquement où vous devrez protéger votre jardins d’une horde d’ennemis sanguinaires.

Nom d’une carotte !

Battleranch

Dans Battle Ranch: Pigs vs Plants, vous devrez défendre votre jardin de la venue d’ennemis mais ici, il ne s’agira pas de zombies comme le propose la licence référence du genre, mais de sangliers assoiffés. Un scénario basique qui ne sera franchement pas folichon au cours de votre aventure. On vous propose une petite cinématique d’ouverture pour vous faire comprendre le contexte et la guerre éternelle entre les deux camps et c’est à peu prêt tout. Ne comptez pas sur une véritable narration au fil de vos parties, il n’y en aura pas, et à vrai dire, il n’y en a pas spécialement besoin pour ce genre de jeux.

L’agriculture et les animaux ne font généralement pas bon ménage, et pour cause : ces derniers veulent saccager vos plantations et ne vous laisseront aucun répit. Mais c’est également un bon prétexte pour mettre en avant les principes mêmes d’un Tower Defense avec une touche humoristique qui tente de nous faire sourire. Vous devrez ainsi faire face à des vagues ennemis en choisissant scrupuleusement les actions à effectuer tour après tour et faire en sorte que les opposants n’arrivent pas à envahir votre jardin et mener à bien leur assaut.

Un gameplay plutôt accrocheur et simple d’accès pour tous les joueurs mais sans réellement de profondeur

Le soft vous propose un gameplay simple d’approche. Vous aurez bien évidemment des éléments stratégiques à comprendre et devrez utiliser habilement l’agriculture pour améliorer vos rangs. Suite à quelques premiers niveaux introductifs vous servant de didacticiel, vous remarquerez que vous devrez planter vos graines, les arroser et récolter pour faire germer vos productions. Cela impliquera ainsi le choix judicieux des semences de légumes à cultiver. Vous aurez plusieurs types de graines disponibles en haut de l’écran et selon le nombre de plants mis en terre, vous obtiendrez un score qui vous permettra d’utiliser des alliés plus puissants.

Les porcs arriveront par la droite de votre écran à travers différentes vagues, plus ou moins offensives, et ce sera à vous de prendre le bon tempo pour réussir à contrer leurs attaques avant qu’ils ne dévastent votre récolte. Bien que vous aurez évidemment suffisamment de temps pour vous préparer avant leur première attaque, la mise en place des bonnes plantes est la clé pour assurer votre sécurité. Tous les ennemis ne seront pas les mêmes et ne disposeront pas des mêmes facultés. Vous remarquerez que certains contournent vos obstacles tandis que d’autres seront plus vulnérables à certains types d’attaque.

Je t’avais bien dis qu’il nous fallait un lion !

battleranch (3)

Les débuts seront d’une facilité déconcertante pour les habitués du genre. Mais à partir d’un certain niveau, il vous faudra davantage de préparation pour faire face aux vagues de sangliers qui vous veulent du mal. La partie pourra ainsi rapidement changer à un moment ou à un autre et vous devrez anticiper comme il se doit les éventualités d’attaques des assaillants. Mais je pense que vous avez compris les bases du jeu, qui n’est autre qu’un Tower Defense de plus sur la longue liste du genre, ne disposant d’aucune véritable nouveauté. Et c’est bien dommage, Battle Ranch aurait pu proposer quelque chose d’innovant pour tenter un tant soit peu de révolutionner le genre. Il n’en est rien.

Le souci, c’est qu’il est en beaucoup de points, similaire à Plants vs Zombies. Certes, de part son gameplay similaire et son univers étrangement parallèle, mais il ne s’arrête pas là. Que ce soit au niveau des types d’armes, des ennemis, du système de progression, des plans de la zone de jeu et bien d’autres inspirations, Battle Ranch: Pigs vs Plants n’est finalement qu’une pale copie de la production de PopCap Games, le budget en moins.

Battle Ranch: Pigs vs Plants est une copie de Plants vs Zombies à petit budget et sans aucune prétention particulière.

Et cela se ressent assez rapidement. L’interface n’est pas franchement optimisée et ne met pas en avant les éléments importants. Si le score est bien visible, certaines options paraissent presque invisibles, que ce soit dans les combats ou les préparatifs. On se retrouve rapidement avec quelque chose de brouillon et cela ne nous donne pas vraiment envie de continuer à jouer. De plus, même les menus sont étrangement optimisés. Loin d’être folichon, ils ne sont parfois même pas intuitifs. Je me suis mis à réfléchir à comment reprendre une partie après l’avoir mis en pause, n’ayant tout simplement pas vu le bouton « Resume » qui était d’une couleur grisée et peu mise en avant par rapport aux autres options « Redémarrage » ou encore « Menu Principal ».

D’ailleurs, si le soft est disponible en plusieurs langues, vous remarquerez que la présence du français n’aurait même pas dû en faire partie. C’est bien joli de proposer une traduction française mais autant essayer d’en proposer une correcte ou ne rien faire du tout. Celle-ci semble avoir été faite par des élèves de l’école primaire et même Google Traductions proposerait quelque chose de bien plus correct.

Techniquement, le jeu n’est pas en reste non plus. La cinématique d’entrée nous fait franchement peur et le tout est d’une finition imparfaite. On ne sait pas trop alors s’il s’agit ici d’un travail fait à l’arrache ou si c’est à cause de l’inexpérience des développeurs. De plus, le fait que Battle Ranch: Pigs vs Plants se bloque sur une résolution de 1360×768 n’arrange rien. Il est impossible de modifier celle-ci et ce choix nous parait franchement peu judicieux et incompréhensible. Si les dessins sont plutôt sympathiques, les animations flash sont quant à elles vraiment mauvaises, notamment dû à des séquences vidéo relativement mal compressées. Rajoutons à cela une bande-son en demie-teinte qui ne propose aucune mélodie vraiment captivante et les bruitages, des sangliers par exemple, ne sont pas une grande réussite.

Battle Ranch: Pigs vs Plants n’est pas un mauvais jeu en soi, mais son existence n’était pas franchement nécessaire. Puisant ses inspirations de Plants vs Zombies, le soft n’est finalement qu’une pâle copie de ce dernier sans y apporter sa touche personnelle. Battle Ranch: Pigs vs Plants peut cependant se targuer d’avoir un gameplay plutôt bien maîtrisé et qui aura le mérite de vous faire passer quelques séquences de jeu sympathiques mais ne viendra en rien révolutionner le genre. De plus, entre sa traduction française enfantine, sa technique en peine et le désintérêt que l’on peut vite lui accorder, attention tout de même à l’achat. Bien qu’il soit proposé à seulement 0.91€ et qu’il vaut son prix (quoique), à vous de voir s’il mérite votre temps. Parce que clairement, il vaudrait peut-être mieux l’investir autre part. 

La note de l'auteur

J'ai cette vague sensation d'avoir perdu mon temps. Certes, c'est un Plants vs Zombies avec les mécaniques liées mais franchement, je préfère dépenser un peu plus et me prendre la référence du genre plutôt que de jouer à Battle Ranch: Pigs vs Plants.

Julien
f
Note du panda
3 10

Battle Ranch: Pigs vs Plants

Points positifs

  • Un gameplay plutôt bien ficelé
  • Un prix intéressant
  • Durée de vie correcte
  • Une inspiration Plants vs Zombies...

Points négatifs

  • ... mais loin de l'égaler
  • Une technique à la ramasse
  • Une traduction faite par ma petite sœur
  • Rien d'innovant et peu accrocheur
  • Une impression de bâclage constant
  • Peut devenir vite lassant
  • Des animations flash dérangeantes

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale