Ys IX: Monstrum Nox – notre avis sur la version Switch

Ys ix test illu 1

Disponible depuis février sur PlayStation 4, Ys IX: Monstrum Nox arrive désormais sur PC et Nintendo Switch. Le huitième épisode avait été une très bonne surprise pour beaucoup de joueurs qui découvraient la série à cette occasion, notamment sur Switch qui accusait déjà un petit contrecoup technique, plus lié au jeu de base qu’à la qualité du portage. Il est donc temps de voir si c’est toujours la même chose pour Ys 9.

Condition de test : Nous avons joué sur une Switch classique pendant une vingtaine d’heures en alternant entre mode docké et mode portable.

Adol reconfiné avec YS IX

Ys IX: Monstrum Nox - notre avis sur la version Switch

Comme toujours dans ce type d’article, nous vous invitons à consulter notre test de la version PlayStation 4 pour avoir un avis plus détaillé sur le jeu de base, son aventure et son gameplay. Mais cela ne nous empêchera pas de proposer ici une rapide description ici-même au cas où vous vouliez gagner du temps ou éviter d’en savoir trop avant de vous lancer.

On retrouve donc Adol Christin trois ans après ses dernières aventures mais il n’est pas nécessaire d’avoir joué à un Ys  pour apprécier cet épisode qui ne se prive pourtant pas sur les petites références mais comme toujours ne fait revenir que le fidèle Dogi en plus de notre aventurier. En pleine visite de Balduq, la ville-prison, il se retrouve lui-même en cellule car soupçonné d’avoir un lien avec d’étranges phénomènes.

Il va donc s’évader et mener l’enquête pour laver son honneur et sauver la ville des différentes créatures, le tout pour le compte de la mystérieuse Aprilis et de ses Monstrums. Toutes ses énigmes et le casting varié rendent le jeu un peu plus intéressant à suivre que la simple survie d’Ys VIII mais cela a un certain impact sur le gameplay.

En effet, Ys IX: Monstrum Nox reste un solide Action-RPG développé par Nihon Falcom mais le côté aventure et exploration souffre du fait de rester dans une ville et sa prison. Heureusement, les combats sont toujours aussi nerveux et prenants mais surtout, Adol gagne de nombreux pouvoirs de déplacement au cours de l’aventure pour compenser les lieux moins captivants aussi bien dans le level design que dans leur design tout court.

Prison ferme ou avec sursis pour ce portage ?

Ys IX: Monstrum Nox - notre avis sur la version Switch

Contrairement à l’épisode précédent qui avait été conçu en 2016 pour la PS Vita, ce qui signifiait en théorie une barrière technique beaucoup plus franchissable pour la Switch, Ys IX: Monstrum Nox a été développé sur PlayStation 4 pour sortir en 2019. Avant de commencer sur la qualité du portage, notons qu’il n’y a aucun contenu ou fonction supplémentaire dans cette version qui n’inclus pas non plus les DLC.

Il faut avouer que visuellement le jeu est très rude, encore plus que sur PS4 où il affichait déjà un gros retard technique, avec de l’aliasing en plus. On a réellement l’impression de regarder une vidéo beaucoup trop compressée, au point par exemple de ne pas pouvoir distinguer les différents éléments des visages des personnages lors que l’on se promène en ville. En mode docké, il faut donc se contenter d’une résolution de 720p.

Résolution qui diminue logiquement en mode portable et cela devient vraiment compliqué même si cela reste techniquement jouable. Comme toujours, l’unique argument pour favoriser la console de Nintendo par rapport aux autres plateformes est la possibilité d’y jouer de façon nomade. Mais il y a une limite au downgrade, surtout quand le jeu de base a déjà du mal sur ce point.

Niveau framerate, sans grande surprise, on passe à 30 images par seconde sur cette version qui semble tout de même un peu plus stable que son aînée. Même si on note toujours quelques baisses, surtout lors de certaines phases en ville. Mais vu la nervosité des combats et l’importance de bien timer ses esquives et sa garde, on comprend facilement pourquoi les tatillons refuseront d’y toucher sans les 60 FPS.

En résumé, Ys IX: Monstrum Nox est un bon jeu mais on ne saurait vous conseiller sa version Switch, surtout si vous pouvez le faire ailleurs (même si on vous conseille d’attendre les retours du portage PC si c’est l’alternative qui vous intéresse). Au niveau du jeu lui-même, on vous recommande plutôt Ys VIII si vous ne l’avez pas déjà fait. Le résultat est donc qu’Ys IX est à réserver à celles et ceux qui ont déjà fait l’épisode précédent sur la console de Nintendo sans avoir été dérangés par ses carences techniques. Si voir tout cela en mouvement vous intéresse, vous pouvez retrouver sur notre chaîne Youtube secondaire une balade en ville de 10 minutes garantie sans spoil.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.