Starfield : On fait le point sur tout ce qu’il faut savoir sur le RPG (gameplay, planètes à explorer…)

Starfield 2022 06 12 22 004 1920x1080 1 1

Il y a un peu plus de quatre ans maintenant, à une époque qui semble déjà bien lointaine et pourtant pas tant que ça finalement, le public avait eu la chance d’assister à un E3 2018 particulièrement passionnant. Parmi les conférences qui ont le plus marqué l’événement, on pense forcément à celle de Bethesda qui, malgré les fuites en amont, a su attirer l’attention des joueurs et des joueuses en officialisant l’existence de The Elder Scrolls VI mais aussi celle d’un certain Starfield.

Depuis ce jour, on a appris et vu pas mal de choses sur ce RPG de science-fiction, notamment grâce à la grosse vidéo de gameplay diffusée en conclusion du Xbox-Bethesda Games Showcase le dimanche 12 juin dernier. Maintenant qu’on a pris le temps de digérer les informations, on fait le point sur tout ce que l’on sait à propos du jeu.

Que raconte Starfield ?

Starfield screenshot 03 min 3

Tout d’abord, il est important de rappeler que Starfield est le premier nouvel univers imaginé par les studios Bethesda depuis 25 ans. Oui oui, vous avez bien lu, il aura fallu attendre 25 ans pour voir l’entreprise américaine mettre légèrement de côté les licences The Elder Scrolls et Fallout et oser se diriger vers des contrées inconnues.

Délaissant donc la fantasy et le post-apocalyptique pour se lancer à fond dans la science-fiction tout en y apportant une petite touche rétro dans les équipements pour coller à une ambiance « NASA-punk », le jeu se déroulera en 2330, une époque où l’humanité s’est aventurée au-delà du système solaire afin de partir à la conquête de l’espace et de ses richesses.

On incarnera donc un simple mineur spatial travaillant pour le compte de la Constellation, le dernier groupe d’explorateurs à la recherche d’artefacts rares à travers la galaxie. Objectif : explorer l’immensité des Systèmes occupés et percer leurs secrets tout en faisant face à leurs dangers que nous rencontrerons au sol comme dans le vide sidéral.

Comment se déroule la création de personnage dans Starfield ?

Starfield character creator revealed at xbox bethesda games showcase 2022 background 4

Comme quasiment dans chaque production orientée RPG de Bethesda, au début de la partie, nous serons amenés à créer notre propre personnage. A défaut d’avoir droit à un doublage audio contrairement à Fallout 4, celui-ci bénéficiera d’un éditeur de création plus élaboré que par le passé, que ce soit concernant la personnalisation de son apparence, de ses traits de personnalité et de ses compétences.

Autre ajout sympathique, on pourra choisir son background (chasseur de monstres, diplomate, explorateur…), ce qui aura un impact sur ses capacités de départ. Les arbres de talents ont aussi été montrés, avec des branches comme Soldat ou Scientifique, sachant que chaque capacité aura plusieurs paliers d’efficacité.

Le RPG de la démesure

Starfield screenshot 02 min 5

Mais la dimension narrative ne devrait pas être uniquement liée à la campagne principale, qui nécessitera entre 30 et 40 heures pour en voir le bout, aux divers compagnons de voyage et factions croisés sur notre route comme le bipède robotique Vasco et les dangereux membres de la Flotte écarlate, ou encore au système de dialogues qui intégrera un « mini-jeu » de persuasion inspiré de The Elder Scrolls IV : Oblivion ainsi que plus de 200 000 lignes de texte au lancement.

En effet, si on se fie à la séquence de gameplay partagée le mois dernier, l’histoire de la galaxie se racontera beaucoup par l’exploration. Que ce soit en vue à la première ou à la troisième personne, Starfield devrait nous offrir un grand sentiment de liberté en nous invitant à partir à la découverte de ses différents mondes ouverts par l’intermédiaire de son millier de planètes à visiter et aux écosystèmes riches sur lesquelles nous pourrons établir nos camps de base personnels.

Oui, clairement, ce chiffre a de quoi donner le tournis et même faire peur à la partie du public craignant une sensation de vide omniprésente en jeu. Mais que les fans de Bethesda se rassurent : Si la génération procédurale sera forcément utilisée ici, Starfield contiendra le plus de contenu fait main par Bethesda que dans n’importe quel autre jeu de l’éditeur.

Autre information intéressante, malgré l’immensité de son univers, le RPG spatial n’inclura « que » quatre villes principales, dont trois que nous connaissons déjà. Au cours de notre périple, nous aurons donc accès à Akila, la capitale de la Confédération Liber Astra, Neon, la ville des plaisirs qui prospère grâce au commerce et à l’exploitation d’une drogue nommée Aurora, et New Atlantis, capitale de l’Union coloniale sur la planète Jemison et la cité la plus grosse jamais construite par Bethesda.

Regorgeant d’activités, c’est à priori là-bas qu’on pourra personnaliser notre vaisseau de manière assez poussée, que ce soit son design ou ses armes. On pourra aussi construire et personnaliser sa propre base avec plusieurs bâtiments et équipement, en plaçant les PNJ que l’on souhaite à l’intérieur pour que tout puisse fonctionner.

Une partie spatiale qui doit encore convaincre

Starfield screenshot 05 min 6

Une fois dans l’espace, plusieurs situations se présenteront à nous, comme des combats contre des bandits avec des séquences de dogfights, mais aussi des moments plus calmes, où l’on pourra se poser sur des bases ou des cargos pour les explorer.

On pourra aussi visiter les milliers de planètes à notre disposition, mais ne vous attendez pas à aller sur ces dernières directement avec votre vaisseau. Pas d’entrée dans l’atmosphère ici, ce qui est donc bien différent de No Man’s Sky. On aura pas non plus le plaisir de voler librement au sein des planètes, donc cela risque de casser l’immersion pour certains, même si cela permettra aussi d’aller plus vite en voyageant d’une simple pression de bouton, et en quelques secondes.

Et quand on aura posé le pied à terre, on devra aussi faire face à quelques affrontements, qui promettent d’être relativement classiques de ce que l’on a pu en voir, avec des armes à feu standards, des grenades, des barres de vie sur les ennemis, une roue des armes… Bref, rien de très neuf pour le genre. Et puisqu’on est chez Bethesda, on aura aussi droit à un mini-jeu pour crocheter les serrures, forcément.

Quand sortira Starfield ?

Starfield screenshot 01 min 7

Xbox et Bethesda n’ont pas encore voulu partager de date précise quant à la sortie de ce Starfield. Il était censé arriver le 11 novembre 2022, une date symbolique pour Bethesda (tout pile 11 ans après la sortie de Skyrim), mais il a été repoussé à la première moitié de l’année 2023, sans plus de précisions.

On peut alors imaginer d’avantage sa sortie pour les mois d’avril/mai, voire juin, plutôt que pour le tout début de l’année, sachant que Redfall doit aussi être placé sur le calendrier.

Rappelons enfin une dernière information, et non des moindres, Starfield sera bien disponible sur le Xbox Game Pass dès sa sortie, aussi bien sur consoles que sur PC. De quoi attirer des millions d’explorateurs en herbe.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.