Raven Software (Call of Duty Warzone) met fin à sa grève, en attendant que le syndicat soit reconnu

Call of duty warzone

Malgré les multiples casseroles qu’Activision-Blizzard trainait en 2021, la dernière action majeure du groupe avant son rachat par Microsoft a été de licencier une douzaine de testeurs au sein de Raven Software, un studio qui est principalement à l’œuvre sur Call of Duty Warzone. Suite à ces licenciements décrits comme étant injustifiés, l’équipe QA (contrôle qualité) avait décidé d’entrer en grève dans la foulée, début décembre, soutenue par le mouvement ABK Workers Alliance, qui œuvre depuis des mois pour former un syndicat. Une grève qui prend fin maintenant, suite aux récents événements entourant Activision-Blizzard.

Une grève stoppée, en attente d’une réponse

ABK Workers Alliance prévient donc sur Twitter que la grève prend fin, le temps que leur syndicat soit reconnu par leurs supérieurs. Polygon rapporte alors que 78% des personnes travaillant à la section QA de Raven Software ont voté en faveur de cette syndicalisation, tandis que Reuters avance qu’Activision étudie sérieusement la demande.

Cela serait une avancée majeure dans le monde du travail autour du jeu vidéo aux Etats-Unis, où les syndicats ne sont pas vraiment légion. Si on espère pour les employés que cela débouchera sur une réponse favorable, le rachat du groupe par Microsoft pourrait compliquer les choses, et donner une raison à la direction de refuser la reconnaissance du syndicat. En cas de réponse négative, on imagine que ABK Workers Alliance pourra reconduire ce mouvement de grève, même si rien n’est annoncé pour le moment.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.