Aperçu : Elderborn, un FPS à la Dark Souls avec un côté Conan le barbare

La Poznan Game Arena nous a donné également la possibilité d'avoir un aperçu d'un FPS à la Dark Souls saupoudré d'un côté Conan le Barbare, à savoir Elderborn.

Dark Souls est clairement un jeu qui a visiblement inspiré les p’tits gars de Hyperstrange, car nous avons pu toucher à Elderborn, un FPS à la sauce Dark Souls qui semblait franchement bien fonctionner dans ses mécaniques.

Un vrai côté Conan le Barbare !

Elderborn-preview-1

En y jouant pour la première fois, et c’est l’une des choses qui nous a frappé, Elderborn a clairement un côté Conan le Barbare dans son approche, avec un bon côté Dark Souls mais nous y reviendrons un peu plus loin dans cette preview. Côté histoire, il semblerait que nous incarnons un personnage tentant de percer les secrets d’un pouvoir d’une civilisation anéantie il y a environ 5000 ans de cela.

Mis à part ça, les développeurs n’ont pas voulu nous en dire plus sur l’histoire, mais sachez que vous aurez à priori quelques boss à affronter, mais ils ne seront pas aussi gigantesques qu’un Dark Souls. Effectivement, étant donné que le soft sera en vue FPS, cela paraissait assez difficile pour les développeurs de devoir concevoir des boss d’une taille gargantuesque, et cela risquait de rendre les combats encore bien plus difficiles et confus dans cette vue-là.

Concernant son développement par ailleurs, sachez que Elderborn est quand même en développement depuis deux ans, et permettra aux joueurs d’affronter trois petits boss tout au long de l’aventure de Elderborn. Soit dit en passant, concernant sa future durée de vie, Elderborn devrait se terminer en environ six petites heures, mais nous ne savons pas réellement si un new game + serait de la partie par exemple pour renouveler l’expérience. Au passage, il sera à noter que la production d’Hyperstrange aura une progression assez linéaire comparé à un Dark Souls, ce qui est logique étant donné la durée de vie de six heures que nous ont annoncé les développeurs.

Des combats aussi relevés qu’un Dark Souls !

Elderborn-preview-2

On ne va pas se mentir, la démo que nous avons pu tester était diablement courte une fois encore, mais nous en sommes ressorti avec une bonne impression. Déjà, les combats paraissaient aussi techniques qu’un Dark Souls, sauf que vous n’aurez cette fois-ci pas de jauge d’endurance pour vos coups, et vous pourrez frapper en illimité. Dans ladite démo, nous avons pu voir deux armes dont se dotera notre héros, à savoir une épée, ainsi que deux petites dagues pointues, pour des attaques bien plus rapides. Il s’agira d’ailleurs de l’arme la plus rapide du jeu comme nous l’ont indiqué les développeurs, afin d’enchaîner nos ennemis.

Egalement, en sus de pouvoir attaquer, notre héros pouvait aussi dasher afin d’éviter les attaques des ennemis ou fuir, en sus de pouvoir parader. Si vous paradiez d’ailleurs au bon moment, vous aviez la possibilité de réaliser une contre attaque dévastatrice sur les adversaires. Côté difficulté, le jeu semblait quand même assez ardu, surtout si vous foncez comme un dératé sur les ennemis, sans prendre la peine d’analyser son pattern, et attaquer au bon moment pour le terrasser. Les combats étaient donc à la fois dynamiques et assez tactiques, et le tout s’enchaînait assez bien entre attaque, esquive et contre.

En sus d’une progression linéaire où nous devions poutrer quelques monstres comme des morts-vivants ou encore quelques momies pour le moins coriaces, le titre aura visiblement quelques pseudo énigmes pour varier le tout. En l’occurrence dans la démo, nous étions en face d’une porte, et nous devions récupérer deux clés pour l’ouvrir, via deux chemins qui s’ouvraient à nous. L’idée de fond est là, mais il faudra maintenant faire en sorte de proposer des énigmes un peu plus poussées dans la version finale, qui devrait d’ailleurs sortir le second trimestre 2018 sur PC, PS4 et Xbox One.

Autre chose intéressante que les développeurs nous ont affirmé, Elderborn s’offrira un mode new game +, mais également un endless mode. S’il y a fort à parier que le new game + devrait nous permettre de rejouer au titre avec des ennemis plus forts, le mode endless l’est tout autant. En gros, vu que le soft se déroulera la plupart de temps dans des donjons, ce mode endless donnera la possibilité aux joueurs de parcourir des donjons procéduraux, ce qui rallongera la durée de vie d’Elderborn considérablement. En clair, on est curieux de voir ce que ces deux modes donneront après avoir terminé le soft, mais là où le bât blessera, c’est au niveau de son moteur graphique, qui était plus que vieillot qu’on se le dise. La direction artistique semblait correcte soit dit en passant, mais graphiquement ce n’était pas une claque non plus malgré quelques effets à la rigueur sympa. C’est la première impression que nous avons eu du moins, mais nous jugerons cela plus en profondeur à la sortie du titre.

Un FPS à la Dark Souls et Conan le Barbare qui pourrait être une bonne pioche

Sur cette première impression d'Elderborn, elle est concrètement bonne. Le système de combat proposé par les p'tits gars d'Hyperstrange semble à première vue assez solide et dynamique, puis nous avons surtout hâte de voir ce que donneront les combats contre les boss. L'intrigue du soft est pour le moment un peu simpliste en revanche mais il faudra en juger sur le jeu final. Mais qu'à cela ne tienne, Elderborn nous a quand même plu dans sa direction artistique, puis le titre devrait être également intéressant dans son mode endless, et ses donjons procéduraux. En tout cas, cette première prise en main sur le titre d'Hyperstrange nous a enthousiasmé cela dit, notamment avec sa difficulté à la Dark Souls et encore une fois sa jouabilité qui semble assez bien calibrée pour y prendre du plaisir. Rendez-vous le second trimestre 2018 pour sa sortie sur PC, PS4 et Xbox One.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
32 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp