Une nouvelle étude menée par Xbox analyse le rapport des femmes à l’industrie du jeu vidéo

Etude xbox joueuses 1

Même si plusieurs études le montrent, il n’est pas encore acquis par tout le monde que la moitié des personnes qui jouent aux jeux vidéo en France sont des joueuses. Afin de bousculer à nouveau certains clichés qui subsistent, même en 2022, Xbox et CSA (pas le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, mais Consumer Science & Analytics) ont publié aujourd’hui une nouvelle étude qui permet de mieux se rendre compte du rapport des femmes françaises à l’industrie du jeu vidéo, avec des sondages réalisés sur plus de 1 000 femmes âgées de 16 à 30 ans.

Des jeunes joueuses de plus en plus nombreuses

Cette étude montre alors que 56 % des femmes interrogées jouent quotidiennement à des jeux vidéo, et pas uniquement à des jeux smartphones comme les vieux clichés pourraient le laisser entendre. Sur le panel interrogé, on retrouve certes 87 % des joueuses qui jouent à des jeux sur smartphones, mais aussi 75 % sur des consoles de salon, et enfin 60 % sur PC.

Si le jeu vidéo a longtemps été vu comme un loisir masculin, ce n’est désormais plus le cas aujourd’hui dans l’inconscient collectif (heureusement). 61 % des femmes interrogées affirment que cette activité n’est pas uniquement à destination des hommes, et ce malgré le fait que 53 % d’entre elles pensent qu’il y a autant de joueuses que de joueurs.

Un milieu pas assez représentatif

En plus d’analyser le public d’aujourd’hui, l’étude s’est aussi intéressé à la place des femmes dans l’industrie du jeu vidéo, et vous vous en doutez, c’est toujours plus compliqué ici, malgré une volonté d’ouverture.

83 % femmes interrogées ici voient le milieu du secteur du jeu vidéo comme étant attractif, et 36 % seraient prêtes à travailler dans ce domaine. Mais comme l’affirme Morgane Falaize, présidente de l’association Women in Games en France, à l’heure actuelle, « nos studios français ne comptent que 22% de femmes parmi leurs effectifs ».

Il faut dire que chez la plupart des sondées, les joueuses se sentent majoritairement stigmatisées. L’industrie aurait aussi beaucoup de mal à bien représenter les femmes, puisque 79 % des sondées estiment que les personnages féminins ne sont pas assez représentatifs de l’image des femmes.

On vous invite à lire l’étude complète sur le site de Xbox, assez édifiante sur le sujet, tout en vous redirigeant vers le programme de mentorat réalisé par la marque. Notez qu’une table ronde sur le sujet aura lieu le mercredi 22 juin à 18h sur la chaine Twitch de Xbox France.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
squalltis
squalltis
10 jours plus tôt

Encore un article de l’absurde, mais il va falloir plus de temps aux gens pour le réaliser :/ Les quotas ne résoudront jamais les problèmes d’égalité. Les statistiques ne font que creuser les différences. Dire qu’un rôle a été attribué à un homme plutôt qu’à une femme (ou à un noir plutôt qu’à un blanc, etc.) c’est déjà marquer une différence entre ces deux individus sur un critère non pertinent vis à vis de ce rôle. L’égalité à mon humble avis n’est pas de passer de 22% à 50% de… Lire plus »

SadieAdler
SadieAdler
8 jours plus tôt

« 61 % des femmes interrogées affirment que cette activité n’est pas uniquement à destination des hommes. »

Donc tourné differement, 39% des femmes interrogées affirment que cette activité est uniquement a destination des hommes.
Ce n’est pas sexiste ça mesdames ?…

Finalement il n’y a rien d’édifiant a ce que seulement 36% des femmes soit interessées par un emploi dans le JV et qu’on se retrouve avec 22% de femmes dans le milieu qui se lancent réellement pour y faire carrière.

Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.