Notre interview avec Toshihiro Kondo, président de Nihon Falcom (Ys, The Legend of Heroes…)

Notre interview avec Toshihiro Kondo, président de Nihon Falcom (Ys, The Legend of Heroes…)

Nous avons notamment posé beaucoup de questions sur la série Ys à l’occasion de la sortie de Ys VIII : Lacrimosa sur Nintendo Switch.

A l’occasion de la sortie sur Nintendo Switch de l’excellent Ys VIII : Lacrimosa of Dana, nous avons posé quelques questions à Toshihiro Kondo, président de Nihon Falcom. Si vous n’êtes pas familier avec la compagnie japonaise, on rappelle qu’ils sont derrière des jeux souvent de niche en occident, mais qui jouissent tout de même d’une certaine popularité. On peut notamment citer les différents The Legend of Heroes, Tokyo Xanadu, et bien sûr la série de RPG Ys qui a pour plateformes de prédilection les consoles portables de Sony comme la PSP et la PS Vita. On a même pu dénicher une petite exclu en fin d’interview.

Nous sommes très heureux de pouvoir nous entretenir avec vous. Pour commencer simplement, pouvez-vous dire qui vous êtes et quelle est votre fonction ? 

Toshihiro Kondo : Bonjour, mon nom est Toshihiro Kondo de Nihon Falcom. Même si je suis le président de la compagnie, j’ai une longue carrière dans le développement de jeux, et même maintenant je porte plusieurs casquettes comme celles de producteur, directeur ou scénariste. 

Qu’est ce qui vous a décidé à porter Ys VIII sur Nintendo Switch ? Est-ce que l’aspect nomade de la console était un bon argument pour vous ? Sachant qu’entre 2005 et 2016, la plupart des jeux étaient sur consoles portables.

TK: Juste au moment où l’on pensait que la Switch serait une plateforme intéressante en termes de développement, NIS America nous ont approché pour nous proposer de porter Ys VIII sur Nintendo Switch. Nous n’avions pas sorti de jeu sur une console Nintendo depuis un bail, c’était donc une excellente opportunité. Comme vous l’évoquez implicitement, le nombre de jeux dédiés aux consoles portables est en déclin donc ce désir était aussi présent.

Peut-on s’attendre à ce que d’autres jeux du catalogue Falcom sortent également sur Switch ou cela dépendra obligatoirement des ventes de Ys VIII ? 

TK: Bien sûr, nous allons suivre comment Ys VIII est reçu. Nous voulons également continuer de sortir plein d’autres jeux et si les conditions sont bonnes, il y a une chance que cela arrive.

Si Ys VIII fait une bonne performance, est-il possible que vous envisagiez de faire de la Switch votre console principale pour lancer vos jeux ? 

TK: Cela va dépendre du succès de Ys VIII. Pour le moment, au Japon, nous lançons principalement nos jeux sur les consoles PlayStation et ça se passe très bien. Donc, plutôt que de complètement changer, nous voulons équilibrer les choses.  

La traduction française de Ys VIII a énormément contribué à son succès chez nous. Peut-on espérer des versions HD d’anciens épisodes avec une traduction française ?  

TK: Du point de vue de l’éditeur, produire une version française est un exercice difficile, toutefois NIS America eux-même ont cru que cela devait être fait, ils ont ensuite fait une grosse présentation pour nous encourager à la faire. Je suis vraiment content que nous ayons fait ce choix et j’espère que cela continuera à l’avenir. 

Les grosses franchises japonaises ont eu besoin de se réinventer depuis quelques années. Ys VIII est souvent considéré comme la meilleure entrée de la série et fait partie de cette tendance. Qu’est-ce qui explique selon vous ce renouveau ? 

TK: La série Ys suit les voyages de Adol, un explorateur qui vit des aventures dans de nombreux endroits sur, et aux alentours de son continent. Par conséquent, quand nous créons de nouveaux jeux, c’est important de ne pas s’attendre à ce que le joueur connaisse tout ce qu’il s’est passé avant en termes d’histoire et de gameplay.

De plus, la série a débuté dans un temps où un jeu difficile était considéré comme un bon jeu, toutefois Ys possède cette « gentillesse » qui donne à n’importe qui la possibilité de finir le jeu. Je pense que cette caractéristique est toujours encrée dans la série aujourd’hui.  

On remarque vous portez de plus en plus d’attention au public européen et américain avec votre communication. Est-ce cela aura un impact sur les productions de vos futurs titres ? Pensez-vous que le côté japonais est ce qui plait le plus, et qu’il doit rester comme il est ? Ou alors doit-il incorporer des choses plus occidentales ?

TK: Falcom est composé de membres qui sont japonais et qui aiment les jeux japonais, donc notre perception et notre vision des jeux sont basées sur les standards japonais. Nous pensons d’abord à créer un jeu intéressant en se basant sur ces standards, ensuite nous réfléchissons à ce que l’on peut faire d’autre afin de rendre le jeu tout aussi intéressant pour les joueurs étrangers. Par la suite, nous aimerions sérieusement prendre en compte l’opinion de nos fans occidentaux. 

Il est impossible de ne pas vous poser cette question avec la récente sortie de Ys VIII sur Switch et l’arrivée prochaine de Super Smash Bros Ultimate. Est-ce que l’on peut s’attendre à la présence d’Aldol dans le casting ? Êtes-vous personnellement emballé par l’idée ?

TK: Bien sûr, nous serions vraiment honorés d’en avoir l’opportunité et je dirais oui sans hésiter. 

Comment voyez-vous le futur de Ys et des autres licences en Europe. 

TK: Je veux travailler dur et augmenter le nombre de personne jouant aux jeux Falcom. Pour que cela arrive, je veux continuer à sortir d’autres jeux en Europe.

Comme Tokyo Xanadu, pensez-vous à réadapter d’autres vieux titres Nihon Falcom ?

TK: Nous avons déjà des idées auxquelles nous pensons et nous en avons reçu d’autres en plus. Je ne peux pas dire quel titre exactement mais nous travaillons dur pour que cela se fasse. 

Prévoyez-vous de créer une nouvelle IP avec la même ambition qu’un Ys ou un The Legend of Heroes ? Aimeriez-vous potentiellement quelque chose de totalement nouveau et original dans le domaine du RPG ? 

TK: Je pense que ces deux séries et les nouvelles IP sont importantes. Les séries de jeu ont une histoire et il y a beaucoup de joueurs qui attendent les prochains opus. Je veux privilégier ces joueurs. D’un autre côté, je veux mettre notre savoir-faire à l’oeuvre sur de nouvelles choses afin de créer de nouvelles IP à succès.  

Une dernière question, avez-vous quelque chose à dire à nos lecteurs ? Peut-être une info croustillante sur les prochaines aventures d’Adol par exemple ou un autre jeu ? 

TK: Concernant la série Ys, nous sommes en train de travailler sur un nouveau jeu. Ce ne sera pas un remake mais un tout nouveau titre. Ce sera à propos d’Adol et il se situera juste après les événements de Ys VIII. J’espère que vous l’attendrez avec impatience. 

Nous avons récemment appris que Nihon Falcom envisage de transformer la licence Tokyo Xanadu en franchise mais aussi de faire beaucoup d’autres jeux (un nouveau RPG par an). En ce qui nous concerne, les jeux Nihon Falcom restent des valeurs sûres en matière de RPG. Sur notre site, vous pouvez retrouver nos test de Tokyo Xanadu, Ys VIII : Lacromosa of Dana ou encore The Legend of Heroes : Trails of the Cold Steel II. On attend d’ailleurs avec impatience une annonce pour l’Europe en ce qui concerne le III sachant que le IV sortira bientôt au Japon.

Nous remercions bien évidemment monsieur Toshihiro Kondo pour avoir répondu à nos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *