miHoYo : la société chinoise veut séduire les otakus européens sur mobiles

miHoYo : la société chinoise veut séduire les otakus européens sur mobiles
La société chinoise est sur tous les fronts et affiche ses ambitions.
Temps de lecture : 4 min.

miHoYo, ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il pourrait bien apparaître bientôt sur vos écrans de smartphones. Cette société chinoise, créée en 2012 par trois étudiants de Shanghai passionnés de japanimation, a su s’imposer rapidement sur le marché asiatique qui est très friand de ce genre de contenu destiné aux otakus. Une cible clairement assumée et non péjorative (puisque cela peut être le cas au Japon notamment) comme le précise le nom complet : « miHoYo Tech Otakus Save The World ».

La France : un vivier de joueurs fans de japanimation

Avec un marché mobile qui prend de plus en plus d’ampleur, il est normal de les voir arriver sur le marché occidental bien que celui-ci soit moins important que le marché asiatique. C’est avec Honkai Impact 3rd, leur cinquième jeu mobile free to play, que miHoYo compte bien conquérir le cœur des Européens, et en particulier la France. Il faut rappeler que nous sommes le deuxième consommateur mondial de mangas.

Cette esthétique très anime/manga séduit donc particulièrement l’hexagone, en outre on peut rajouter qu’en général les J-RPG se vendent bien mieux chez nous, ce qui nous donne la chance de bénéficier de traductions françaises pour des jeux de niche comme ceux de NIS America par exemple.

Ils étaient d’ailleurs présents à la Japan Expo, l’un des plus grands salons sur la culture nippone, avec un énorme stand pour promouvoir Honkai Impact 3rd tout en faisant connaître l’univers étendu de la marque. Dans la foulée du salon, ils ont également ouvert leur page Facebook dans notre langue pour Genshin Impact.

Honkai Impact 3rd : la vitrine deluxe pour séduire

miHoYo : la société chinoise veut séduire les otakus européens sur mobiles 1

Honkai Impact 3rd n’est pas seulement un titre mobile parmi tant d’autres car les ambitions de miHoYo sont bien plus hautes et ne s’arrêtent pas au développement de jeu. En mettant ce dernier point de côté, on peut tout de même objectivement dire qu’il s’agit indépendamment d’une belle démonstration de force. Nous sommes devant un beat’em all en 3D à la Bayonetta où l’on incarne une pléthore de personnages aux styles de combat différents.

L’animal pèse son poids sur mobiles mais le résultat est au rendez-vous. Il profite ainsi de magnifiques graphismes, d’un doublage intégral en japonais, de musiques travaillées et d’un nombre immense de modes de jeu (histoire, raid, défis, événements…). Tout est fait pour que le joueur ne s’ennuie jamais et l’apport en contenu est très régulier. Comme à peu près tous les jeux mobiles F2P, le souci majeur est cette limitation dans la progression si l’on ne met pas la main au porte-monnaie même si beaucoup de titres ont compris qu’il ne fallait pas abuser du système pour garder le joueur. Heureusement, Honkai Impact reste assez correct à ce sujet, la tonne de choses à faire aide assez bien.

Des ambitions qui dépassent le secteur du jeu vidéo

miHoYo : la société chinoise veut séduire les otakus européens sur mobiles 2

Nous n’avons pas encore parlé de l’histoire dans Honkai Impact 3rd, c’est justement le point le plus intéressant qui illustre parfaitement les ambitions de miHoYo. Pour être plus précis, nous sommes devant un univers étendu, le lore est ainsi exploité au maximum.

L’entreprise chinoise n’a pas pris les choses à la légère puisqu’elle décline le monde qu’elle a créé à travers différents supports. Mangas, anime, merchandising, MMD…, tout est là pour combler le fan un peu à la manière de CyberConnect2 à la grande époque de la licence .hack. miHoYo compte bien peser dans chacun de ces domaines en produisant tout eux-mêmes (et en s’aidant également de partenaires extérieurs au Japon et en Corée notamment). On vous propose de jeter un coup d’œil par vous-mêmes sur leur chaîne Youtube ou sur le site officiel.

L’avenir avec Genshin Impact

miHoYo : la société chinoise veut séduire les otakus européens sur mobiles 3

Présenté à l’E3 2019 Genshin Impact a surtout impressionné par sa qualité visuelle. Peu de temps après l’annonce, la bêta fermée nous a permis d’avoir une meilleure vue d’ensemble sur le titre grâce à de nombreuses vidéos de gameplay. Bien évidemment, les inspirations se voient comme le nez au milieu de la figure.

Nous avons ainsi un mélange entre The Legend of Zelda : Breath of the Wild avec ce style de monde ouvert si particulier (allant même jusque dans la direction artistique) et la série Tales of avec ce côté « anime japonais » et ses combats dynamiques. Malgré tout, il a l’air prometteur et nous avons clairement hâte de mettre la main dessus. Il sortira sur PC et mobiles au printemps 2020.

En bref

MiHoYo n’a donc pas fini d’occuper nos smartphones et tablettes, sans oublier toutes les déclinaisons. On ne peut nier un certain savoir-faire et une passion pour la culture otaku, les jeux proposés sont de très bonne qualité pour la plateforme choisie. Il faut simplement espérer que le modèle économique des jeux free to play sur mobiles ne pèse trop sur la qualité des productions sur le long terme surtout lorsque l’on vise le haut du panier. Si vous êtes un amateur d’anime et/ou de mangas japonais, il y a de grandes chances pour que vous soyez conquis.

miHoYo : la société chinoise veut séduire les otakus européens sur mobiles 4 miHoYo : la société chinoise veut séduire les otakus européens sur mobiles 5 miHoYo : la société chinoise veut séduire les otakus européens sur mobiles 6 miHoYo : la société chinoise veut séduire les otakus européens sur mobiles 7

 

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
24 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp