Microsoft : 10 000 employés vont être licenciés, dont une partie chez Xbox et Bethesda

Microsoft

Les derniers mois auront été catastrophique pour le monde de la tech. Après Facebook et Twitter, c’est au tour de Microsoft d’annoncer une vague de licenciements exceptionnelle, qui vient s’ajouter à celle survenue en octobre dernier. Mais celle-ci est bien plus importante, puisqu’elle compte 10 000 employés qui vont perdre leur emploi d’ici les prochaines semaines. Et bien évidemment, cela concerne aussi celles et ceux qui travaillent au sein des divisions Xbox, y compris Bethesda, comme le confirme Jason Schreier.

Pile un an après l’annonce du rachat d’Activision

Cette triste nouvelle a été confirmée ce matin. Microsoft compte se séparer de 4,5% de son staff actuel, soit 10 000 personnes, dès le 31 mars prochain. Une vague de licenciements qui touche certainement les employés embauchés en renfort durant la pandémie (Microsoft avait effectué beaucoup de recrutement durant cette période) et qui est une réponse à « des conditions macroéconomiques et à des changements dans les priorités des consommateurs » selon Microsoft, via la bouche de Satya Nadella :

« Ce sont des choix difficiles que nous avons faits tout au long de nos 47 ans d’histoire pour rester une entreprise conséquente dans cette industrie qui ne pardonne pas à ceux qui ne s’adaptent pas aux changements. Nous vivons une époque de changements importants, et au fur et à mesure que je rencontre des clients et des partenaires, certaines choses sont claires. Premièrement, alors que nous avons vu des clients accélérer leurs dépenses numériques pendant la pandémie, nous les voyons maintenant optimiser leur dépenses numériques pour faire plus avec moins. Nous voyons également des organisations de tous les secteurs et de toutes les régions faire preuve de prudence, car certaines parties du monde sont en récession et d’autres en anticipent une. »

En somme, c’est la faute de la crise, qui a tout de même bon dos même si c’est évidemment plus complexe que cela. Rappelons que les résultats de l’année fiscale 2022 de Microsoft montraient des chiffres très en hausse pour le groupe, et même si le début de l’année fiscale 2023 a vu naitre des performances plus timides notamment dans le secteur du cloud, l’entreprise est loin, très loin d’avoir vraiment besoin d’une telle restructuration pour continuer à maintenir le bateau à flot, mais il faut bien caresser dans le sens du poil les actionnaires. Evoquons également le timing assez étrange de cette annonce qui survient tout juste un an après l’annonce du rachat d’Activision-Blizzard.

On souhaite évidemment bon courage à tous les employés impactés par la situation.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Zoaleberg
Zoaleberg
13 jours plus tôt

En aucun ils ont parlé de licencier dans le secteur du jeux vidéo

Zoaleberg
Zoaleberg
12 jours plus tôt
Répondre à  Jordan

Ok ça risque de compliqué leur rachat d activision avec ses licenciements pour leur crédibilité

Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.