Le Meuble à Jeux #67 : Horreur à Arkham 3e édition

Le Meuble à Jeux #67 : Horreur à Arkham 3e édition
Aujourd’hui dans Le Meuble à Jeux, retour en terre lovecraftienne avec Horreur à Arkham et sa troisième édition.

Nous vous en parlions à l’occasion de notre chronique de la version jeu de carte mais cette fois, il est arrivé ! Horreur à Arkham, le jeu de plateau est là dans sa troisième version. Véritable révision du jeu, nous allons voir ce que donne tout cela dès maintenant ! Le jeu est d’ailleurs toujours édité par Fantasy Flight Games, créé par Kevin Wilson, Richard Launius et Nikki Valens. L’ensemble est illustré par Anders Finér. Comme vous le verrez ici, la volonté de cette troisième édition est de se rapprocher du jeu de carte, tout en proposant des scénarios un peu plus uniques, comme on peut le voir avec Les Demeures de l’épouvante par exemple.

A l’occasion de la chronique, nous avons joué seul, à deux et à quatre à Horreur à Arkham. Le titre se distingue par un fonctionnement par scénario. Vous trouverez dans la boite de base quatre scénarios distincts. Bien entendu, il faudra s’attendre à voir arriver de nombreux nouveaux scénarios dans le futur. Chaque scénario, si vous le réussissez, devrait vous prendre entre 3 et 4 heures de partie maximum. Cela dépendra du nombre de joueurs autour de la table et de votre chance ou non.

Bienvenue à Arkham !

Le Meuble à Jeux #67 : Horreur à Arkham 3e édition 1

Horreur à Arkham est un jeu de plateau pour un à six joueur(s) dans lequel vous incarnerez des investigateurs. A vous de vous promener dans les rues d’Arkham pour résoudre les mystères et combattre les créatures mystiques qui sont récemment apparues. C’est un jeu qui fonctionne selon le principe de scénarios qui vous demandera une mise en place spécifique pour chaque partie. Le matériel du jeu se divise principalement en deux choses : le matériel unique à chaque partie et le matériel commun.

Après la lecture de la carte scénario, la mise en place des différentes cartes événements unique, rencontre en fonction des différents lieux du plateau modulable, vous choisirez votre investigateur avant de débuter la partie. Chaque investigateur possède ses propres caractéristiques ainsi que son équipement de base en début de partie. Une fois que les premiers indices, fléaux et ennemis sont placés, la partie peut commencer par la lecture des première cartes du scénario. Comme vous vous en doutez, le début de l’histoire vous semblera brumeux, et ce sera a vous de vous débrouiller, en avançant, découvrant les lieux, chercher des indices, qui vous permettra de débloquer de nouveaux éléments vous faisant avancer dans l’histoire principale.

Chaque tour de jeu se divise en plusieurs phases. Il y a tout d’abord la phase des investigateurs, durant laquelle chacun d’entre vous pourra effectuer jusqu’à 2 actions (différentes). Ce sera lors de cette phase que vous pourrez vous déplacer, chercher des indices, attaquer des monstres ou encore réduire le fléau d’un quartier. Bien entendu en tant que jeu coopératif, il vous faudra vous mettre d’accord et utiliser à bon escient les forces de chaque personnage que vous contrôlerez.

Une fois cette phase finie, ce sera aux monstres d’agir et ils se déplaceront et attaqueront si possible les investigateurs. Il faudra tenir bon, et être éloigné lors de ces phases, au risque de subir des dégâts et de la santé mentale. La phase de rencontre vous proposera par la suite de tirer une carte dépendant de votre emplacement sur le plateau, des rencontres qui seront bénéfiques ou non pour votre groupe et vous-même. Pour finir le tour de jeu, ce sera au tour du Mythe de faire son apparition, et après avoir pioché deux pions dans le réceptacle et résolu leurs effets, le tour sera fini. La partie se termine quant à elle lorsque vous arriverez à un objectif (de victoire ou de défaite), au fur et à mesure de votre avancée dans le codex.

De L’équilibre entre enquête et sauvetage de la ville

Le Meuble à Jeux #67 : Horreur à Arkham 3e édition 2

Comme vous pouvez le voir, il y a dans ce Horreur à Arkham énormément d’éléments empruntés du jeu de carte. Mais là où celui-ci doit se cantonner qu’à un nombre limité de lieux, cet Horreur à Arkham là se déroule à l’échelle de la ville. On se retrouve donc à courir à droite et à gauche, à réguler le fléau pour pas qu’il ne prenne l’ensemble de la ville. Tout avance très vite et on peut se retrouver en un tour à voir la situation totalement dégénérer.

La difficulté est pour le coup bien gérée ici car on se retrouve avec quelque chose de très progressif au fil de la partie et des différents scénarios. L’aspect carte modulable est aussi vraiment réussi car cela permet des architectures de ville très différents qui pourront autant être pratiques en termes de déplacement comme vous bloquer dans certains districts et vous empêcher de vous mouvoir comme vous le souhaitez. Chaque lieu est également unique de par les rencontres que vous ferez. Un asile pourra autant révéler de nouveaux ennemis que vous proposer des soins. On peut y voir ici avec l’ensemble de ces mécaniques un aspect un peu best of de quinze ans d’adaptation de l’univers de Lovecraft en jeu de société, tout étant au final cohérent.

Pour qui s’adresse Horreur à Arkham ?

Le Meuble à Jeux #67 : Horreur à Arkham 3e édition 3

Avec justement cet aspect best-of, Horreur à Arkham dans cette troisième édition est surement une des meilleures portes d’entrée dans l’univers de Lovecraft en jeu de plateau. Que ce soit avec l’aspect scénarisé, les règles assez simples d’accès, on notera également l’absence de figurine, réduisant assez drastiquement le prix, le rendant donc assez accessible. Pour finir, même si on reste sur un jeu plutôt expert, et un peu plus complexe qu’un Demeure de l’épouvante par son absence d’application mobile pour rythmer le scénario, il reste un très bon premier jeu pour passer du côté hardcore du jeu de société.

Acheter Horreur à Arkham, troisième édition sur la boutique Philibert

Horreur à Arkham, troisième édition est une belle réussite. Les auteurs ont effectué ici un gros travail en proposant une vrai synthèse de l’univers d’Arkham en jeu de plateau ! Par contre, préparez-vous au fait que le titre reste scénarisé et avec uniquement quatre scénarios dans sa boite de base.

Le Meuble à Jeux #67 : Horreur à Arkham 3e édition 4

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp