Le Meuble à Jeux #59 : Horreur à Arkham – JCE

Le Meuble à Jeux #59 : Horreur à Arkham - JCE

Aujourd’hui dans Le Meuble à Jeux, on retourne encore une fois en terre lovecraftienne à quelques semaine de la sortie de la v3 de Horreur à Arkham sur plateau avec son adaptation en Jeu de Carte Évolutif !

Le jeu de carte évolutif a été une véritable révolution dans le domaine. Dans la volonté de contrer le système de carte à collectionner, nous demandant de dépenser tout notre pécule dans des boosters sans connaître les cartes à l’avance, le jeu de carte évolutif est arrivé avec un postulat bien différent : vous achetez tel paquet, voici le contenu et son utilité dans le jeu. Ce postulat a permis par la suite de créer de véritables mutations du genre, pour varier les plaisirs : jeu d’affrontement, narratif, coopératif… C’est là que Horreur à Arkham intervient.

Avec le succès de sa version originale sur plateau, une version JCE est commandée. Le jeu propose un système bien particulier : dans chaque boite vous trouverez un scénario complet, divisé en plusieurs missions. C’est ainsi que de nombreux cycles se sont créés, reprenant les lieux et monstres mythiques de Mr. Lovecraft. Dans la boite de base, que nous chroniquons aujourd’hui, nous vous présentons ce premier arc, La nuit de la Zélatrice. A savoir que Horreur à Arkham – Le jeu de cartes, est jouable jusqu’à quatre joueurs, il fait partie bien entendu de ces titres que l’on vous conseille principalement à deux. Le jeu est véritablement bien équilibré pour cette configuration précise. A savoir que la boite base propose donc La Nuit de la Zélatrice, un cycle divisé en trois scénarios.

Plongez dans l’horreur

Le Meuble à Jeux #59 : Horreur à Arkham - JCE 1

Horreur à Arkham – JCE est donc un jeu de carte évolutif de un à quatre joueurs dans lequel vous incarnerez des inspecteurs qui devront résoudre différents mystères plus ou moins terrifiants. Tel que vous avez pu le voir dans d’autres jeux de la gamme Horreur à Arkham, il vous faudra vous déplacer de lieux en lieux afin de faire avancer l’intrigue et répondre aux différents défis afin de pouvoir avancer dans le scénario principal. Une fois que vous aurez choisi votre personnage, un deck de départ y sera constitué, vous proposant donc des objets et actions à réaliser. Chaque personnage fonctionne également avec des compétences : Volonté, Intelligence, Lutte, Agilité. Ce sera à vous d’utiliser à bien vos forces afin d’obtenir le nombre d’indices requis et faire avancer le scénario.

Chaque tour de jeu est divisé en plusieurs phases : phase du mythe (à partir du second tour), phase d’investigation, phase des ennemis et la phase d’entretien. Parmi ces phases, la phase où vous agirez le plus est la phase d’investigation. Durant ce bout de manche, vous pourrez effectuer trois actions parmi : Piocher une carte, gagner une ressource, activer une capacité, engager un ennemi, enquêter dans un lieu, se déplacer dans un lieu, jouer une carte, tenter d’échapper à un ennemi ou encore combattre celui-ci.

Le but lorsque vous arriverez dans l’étude pour la première fois, sera donc de chercher des indices afin de pouvoir obtenir le nombre requis, écrit sur la carte, pour avancer. Deux tas de cartes font avancer ainsi l’histoire : le deck acte et le deck intrigue. Le deck acte vous permettra d’avancer donc dans l’histoire, de débloquer de nouveaux lieux et personnages, tandis que celui d’intrigue vous fera rencontrer les forces occultes. L’intelligence de Horreur à Arkham – JCE, c’est d’avoir réussi à nous impliquer dans un univers simplement avec des cartes : les descriptions sont très bien écrites, les illustrations de qualité, et la progression nous donne vraiment ce sentiment d’avancer à petit pas sans savoir ce qu’il s’y passe réellement.

Un jeu évolutif prenant et hypnotisant

Le Meuble à Jeux #59 : Horreur à Arkham - JCE 2

Horreur à Arkham – JCE fait partie de ces jeux très prenant dès les premiers instants. C’est d’ailleurs la grande force de l’ensemble de la gamme Arkham, cette capacité à nous transporter dans un univers, celui de Lovecraft. Bien entendu, un tel jeu dépend de la qualité de son scénario mais il ne faut pas oublier que c’est un jeu qui possède une mécanique de jeu très bien pensée, notamment sur le long terme. Dommage d’ailleurs de se retrouver avec une boite assez classique ne permettant pas initialement de créé une sauvegarde de son deck de jeu personnel, mais on arrive très rapidement à contourner cela.

Cette volonté d’être joué dans le temps, Horreur à Arkham – JCE l’a très bien compris. Que ce soit avec ces cycles, fonctionnant sur de nombreux scénarios, ou encore l’ajout d’histoire indépendante, et même désormais de package, changeant quelques cartes des cycles afin d’ajouter de la difficulté, tout est propice pour vous faire tomber dans la folie du jeu de FFG. Si on parle d’ailleurs de folie, autant vous prévenir tout de suite, le titre de Nate French et Matthew Newman est difficile, très difficile. Si La nuit de la Zélatrice pourra sembler simple dans son premier scénario, les choses se corsent beaucoup plus rapidement qu’on peut le penser et si vous n’êtes pas préparé, la partie pourra se finir assez rapidement.

Pour qui s’adresse Horreur à Akham – JCE ?

Le Meuble à Jeux #59 : Horreur à Arkham - JCE 3

Si vous cherchez à vous essayer au format du Jeu de carte évolutif, Horreur à Arkham est une excellente porte d’entrée si vous chercher une expérience coopérative et narrative. Le jeu est également une très bonne variante aux autres jeux de plateau, réussissant à rappeler les souvenirs d’autres jeux de la gamme tout en restant unique. Si vous souhaitez donc un jeu autour de Lovecraft avec un plus petit budget ou que vous n’avez pas la table pour jouer à un Demeures de l’épouvante, Horreur à Arkham – JCE est parfait pour cela. Si vous êtes un grand fan de l’univers du mythe de Cthulhu, inutile de donner un autre argument, foncez vers ce jeu !

Horreur à Arkham – JCE fait partie de la crème des jeux de carte évolutif. Avec sa mécanique de jeu coopérative et narrative, elle permet aux enquêteurs en herbe de se plonger directement dans l’univers de Lovecraft, d’autant plus qu’il fait également office d’un des meilleurs jeux à deux qui se dégustent en longueur, de scénarios en scénarios. Un immanquable de votre ludothèque horrifique !

Le Meuble à Jeux #59 : Horreur à Arkham - JCE 4

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
22 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp