Fallout 76 : Wastelanders : Notre avis sur cette extension gratuite

fallout 76

On ne le sait que trop bien, Fallout 76 était à son lancement aussi apocalyptique qu’une déception sans nom, comme vous avez pu le lire dans notre test. Presque deux ans plus tard, Bethesda se décide à sortir une nouvelle grosse mise à jour, nommée pour le coup Fallout 76 : Wastelanders. Censée apporter un peu plus de vie avec l’apparition de PNJ humains et de quelques nouvelles quêtes avec ces derniers, cette extension gratuite apporte-t-elle un certain vent de fraîcheur ?

Une vague histoire de trésor

Fallout 76 : Wastelanders dialogues

Avant d’aborder rapidement ce que nous propose Fallout 76: Wastelanders en matière d’histoire, il faut savoir que vous pouvez jouer cette extension avec votre partie actuelle, ou avec un nouveau personnage. Ce qui donne en soi l’embarras du choix au joueur, même si un personnage de niveau 20 ou 30 pourra terminer ces diverses quêtes les doigts dans le nez. En somme, nous vous conseillerons de jouer avec un nouveau personnage fraîchement créé, histoire d’aborder cette extension gratuite avec une difficulté progressive.

Bref, le soft nous embarque dans une nouvelle aventure, avec cette fois-ci des PNJ humains. Chose qui manquait cruellement au jeu d’origine, avec ce côté relativement vide et sans la moindre once de vie. Voilà déjà un point positif à se mettre sous la dent de Fallout 76 : Wastelanders, qui vous embarquera à la recherche d’un mystérieux trésor, et vous emmènera au rétif où vous ferez la connaissance de Duchesse, qui vous en dira plus à ce sujet à condition de l’aider à réaliser quelques broutilles, cela va de soi.

Nous n’allons pas plus spoiler que ça cette nouvelle extension, qui est finalement relativement décevante, dont sur la finalité de la quête principale. D’une part parce qu’elle est très courte – au moins 3 bonne heures pour en voir le bout -, et d’autre part parce qu’il manque concrètement des personnages profonds et marquants pour apprécier à sa juste valeur l’intrigue.

Cette dernière est en effet jonchée de seulement quatre quêtes principales finalement vite expédiées, et surtout très répétitives sur les endroits à visiter. En somme rien de bien transcendant, même avec des PNJ humains.

Des nouveautés bienvenues, mais pas suffisantes pour s’extasier sur Fallout 76

Fallout 76 : Wastelanders combat arc

Cela dit, on retrouve un aspect que l’on avait presque perdu dans le MMO de Bethesda. En effet, nous aurons les différentes possibilités de résoudre les quêtes. En fonction de votre niveau de force, de perception ou encore de charisme, vous aurez la faculté de résoudre diverses quêtes sans la moindre effusion de sang. De quoi permettre aux joueurs de jouer à leur sauce, et de proposer plus ou moins différents cheminements qui peuvent vous amener à rejoindre une certaine faction de la quête principale.

Malheureusement, force est de constater que cette mécanique s’essouffle trop rapidement. Cela dit, on apprécie néanmoins la possibilité de faire quelques quêtes secondaires, qui vous permettront dans la foulée de vous faire de nouveaux alliés. C’est au moins ça de pris, mais on regrette très amèrement que la mécanique de dialogues et surtout de factions ne soient finalement que très brèves sur cette extension. On aura aussi de quoi ruminer aussi sur le karma, qui n’est toujours pas présent sur ce Fallout 76 et qui faisait tout le sel des Fallout on le rappelle…

Pour le reste, et hormis des gunfights toujours aussi mollassons mais avec une optimisation légèrement meilleure que par le passé, le titre nous propose de nouveaux équipements. Effectivement, vous pourrez vous fabriquer un arc une fois la quête principale de Fallout 76 : Wastelanders terminée, mais également obtenir un nouvel équipement de votre nouvelle faction que vous pourrez décider de rejoindre ou d’abattre. Concrètement, deux nouveautés bienvenues. Par contre, elles sont beaucoup trop légères pour espérer esquisser le moindre sentiment de fun ou d’excitation…

Bien entendu, cette extension n’est pas dénuée de bugs. Comme le jeu d’origine avant les successions de mises à jour en pagaille, le titre n’en reste pas moins toujours aussi bugué. Entre la caméra qui fait n’importe quoi lors des sessions de dialogues en passant par une I.A. toujours à la rue, on n’a pas le sentiment que Bethesda ait cherché à corriger sa copie plus que ça…

Finalement, que dire de plus sur ce Fallout 76 : Wastelanders ? Ce n’est qu’un demi vent de fraîcheur, et surtout une tentative plus ou moins désespérée de Bethesda de contenter les fans et les faire revenir sur son MMO. On appréciera les nouveautés comme l’arc ou les nouveaux équipements, les choix de dialogue qui amènent à des situations différentes dans les quêtes et… c’est tout. En effet pour le reste, cette extension s’offre une quête principale courte, des objectifs répétitifs, redondants, et des personnages qui manquent d’intérêt. L’effort de Bethesda est quand même présent pour sauver les meubles, mais ajouter des PNJ humains n’a finalement pas payé, et on retrouve les mêmes soucis que le jeu d’origine. Dommage donc, mais on se contentera au moins des quêtes secondaires amenant de nouveaux alliés néanmoins.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.