Le Meuble à Jeux #6 – CuBirds

Cubirds
Aujourd’hui dans le Meuble à Jeux, nous vous proposons de prendre votre envol. CuBirds, c'est comme ça que nous l'appelons, vous propose de revivre vos parties des sept familles, sous un nouveau jour.

De temps en temps, il est vraiment bon de se plonger dans un jeu de société sans prise de tête. De tenter une expérience où tout le monde pourra facilement participer. Cette fois-ci, avec CuBirds, nous vous proposons de vous plonger dans un jeu de cartes aux allures des sept familles. Rien de bien surprenant donc, si je vous annonce qu’il s’agit ici d’un jeu de cartes ?

Bien qu’en ayant les allures, le jeu Stefan Alexander ne se limite pas qu’à ça. En effet, il y ajoute quelques règles, quelques subtilités, qui font de sa création un jeu original et plaisant à prendre en main. Proposé par la maison d’édition Catch Up Games, nous retrouvons, une nouvelle fois, un petit groupe français derrière ce jeu. Souvenez-vous, c’était pareil pour Time Arena ! Et, si l’envie vous en prend, vous pouvez tout aussi bien vous diriger vers notre dernier numéro, à savoir Timebomb

CuBirds est un jeu pouvant se jouer de 2 à 5 joueurs. Nous avons joué les configurations à 2, 4 et 5 joueurs, de sorte à vous proposer une présentation la plus complète possible. Le premier point que nous pouvons souligner, est que chacune des parties s’est déroulée sans le moindre encombre. De plus, la grande rapidité de chaque partie permet de changer assez rapidement de configuration. Comptez environ vingt minutes pour en voir le bout. Outre cela, sachez que chaque joueur joue pour lui-même.

Envole-moi… Envole-moi !

Cubirds

CuBirds est un jeu de cartes où chaque joueur s’affronte. En d’autres mots, il s’agit d’un jeu où deux à cinq joueurs s’affrontent en chacun pour soi. Le but du jeu est de rassembler, dans votre collection, au moins sept espèces différentes de volatiles, ou deux espèces d’au moins trois oiseaux chacune. Pour parvenir à réaliser cela, le joueur doit réussir à allier stratégie et chance dans les tours, qui se succèdent très rapidement.

L’aspect stratégie de CuBirds réside dans votre manière de gérer vos cartes personnelles. En effet, les joueurs doivent, à chaque tour, déposer certaines de leurs cartes sur la table, l’endroit qui sert à leur collection. C’est à cet endroit que vont se retrouver l’ensemble des cartes jouées, de manière à tenter de remporter la victoire. Ainsi, si vous disposez de trois pies en mains, et souhaitez les ajouter à votre collection, de sorte à tenter une victoire en deux espèces d’au moins trois volatiles, vous pourrez le faire durant votre tour. C’est là que réside la stratégie à adopter, dans votre manière de gérer votre main, ainsi que votre collection.

Mais ce n’est pas tout. En effet, chaque joueur peut très bien tenter de retirer certaines cartes de sa collection, dans le cas où ses objectifs viendraient à changer. Pour réaliser cela, le joueur doit, tout simplement, réussir à entourer les cartes de la collection à récupérer par deux oiseaux de la même espèce. Ainsi, l’extrémité gauche peut être un perroquet et la droite également. Dès que des cartes sont entourées de deux oiseaux de la même espèce, ces dernières reviennent dans la main du joueur qui, ainsi, peut repenser sa stratégie.

Par ailleurs, chaque espèce possède un nombre de cartes bien défini, mais les illustrations sur les différentes cartes d’une même espèce ne sont pas les mêmes. Kristiaan der Nederlanden n’a, de ce fait, pas chômé pour proposer des visuels un peu différents de carte en carte. De quoi ajouter un peu de diversité dans le jeu.

Jusqu’à présent assez proche d’un jeu des sept familles, avec une organisation un peu différente, le titre montre une originalité bienvenue. Il s’agit du système d’envolée. L’envolée permet au joueur de rajouter des oiseaux de la main du joueur dans sa collection. Pratique pour se rapprocher ou réaliser une victoire de deux espèces. En gros, chaque espèce possède deux chiffres dans le coin supérieur droit de la carte. Le plus petit correspond à la petite envolée et le plus grand à la grande. Si le joueur possède cinq pies, il peut en ajouter une des cinq à sa collection. S’il en possède sept, il peut en ajouter deux. Les autres cartes sont alors défaussées. Tactique intéressante et très utile si le joueur vient de déposer une autre espèce dans sa collection et qu’il veut la faire grossir au plus vite. Cela permet également de défausser un trop grand nombre de cartes identiques, ce qui bloquerait momentanément le joueur.

Chacun son nid douillet

Le Meuble à Jeux #6 – CuBirds 1

CuBirds, en plus d’être visuellement plaisant, reste un jeu très accessible. Ses règles assez simples s’adaptent à tous. De plus, sa rejouabilité est assez importante, notamment grâce aux différentes possibilités offertes aux joueurs pour remporter la victoire. Les parties se bouclant en un temps très court, dix à vingt minutes, vous pouvez très vite arriver à la dixième partie sans vous en rendre compte.

A noter, également, que la boîte renferme deux livrets de règles, dont un en anglais. Pratique si vous désirez jouer à l’étranger, dans les transports en commun, ou autre. Vous pourrez vous montrer plus chanceux et stratège que vos adversaires ne parlant pas votre langue. Certes, il y a peu de probabilités que cela arrive, mais pourquoi pas ? Autant être paré à toutes les éventualités !

Addictif au possible, CuBirds fait aussi montre de quelques petits défauts. En effet, la grande quantité de cartes de chaque espèce d’oiseau empêche chaque joueur de « bloquer » l’adversaire. Votre stratégie ne peut donc pas prendre en compte les actions de vos opposants, puisque vous ne serez pas en mesure de les empêcher de faire ce que bon leur semble. De plus, la grande rapidité des parties ne permet pas non plus de mettre en place une stratégie sur le long terme. Il faut penser vite, agir vite, voire même éviter de réfléchir et foncer, ce qui n’est pas vraiment quelque chose que j’affectionne dans les jeux de société. Par contre, cette rapidité permet d’essayer plusieurs tactiques, sans risquer de devoir payer les pots cassés trop longtemps si cette dernière n’est pas efficace. A peser le pour et le contre donc. Pour ma part, il y a plus de pour !

Pour qui s’adresse CuBirds ?

Cubirds

Compte-tenu de la simplicité de ce jeu de société, CuBirds pourra être joué par n’importe qui. En effet, plus jeunes et plus vieux sauront s’amuser sur ce jeu de cartes. Les règles sont très simples, proposées dans un fascicule illustré, complet et très explicatif. Cette production de Stefan Alexander ne requiert même pas beaucoup d’espace, ce qui le rend utilisable même en déplacement. Cette possibilité de jouer une partie n’importe où et très rapidement, rend le titre encore plus accessible, puisqu’une partie dure environ vingt minutes. Finalement, CuBirds est donc à conseiller à tous les amateurs de jeux de société, encore plus si ces derniers aiment les illustrations plutôt mignonnes et qu’ils n’ont pas énormément de temps à allouer à chaque partie.

Acheter CuBirds sur la boutique Philibert

Dans son style « mignon » que l’on doit à Kristiaan Der Nederlanden, CuBirds est donc un jeu dynamique, avec des parties très rapides. De plus, comme tout jeu de cartes, vous pourrez jouer aussi souvent que vous le voudrez, puisque chaque partie sera totalement différente des précédentes. Le jeu se révèle très agréable à jouer, avec des règles plutôt aisées d’accès et une forte capacité à mettre l’ambiance dans vos soirées entre amis. L’avantage, également, est de pouvoir facilement y jouer en famille.

Le Meuble à Jeux #6 – CuBirds 2

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp