Super Smash Bros. Ultimate : le résumé complet du Direct

On ne pourra pas se plaindre du manque de contenu.

Ce Super Smash Bros. Ultimate Direct ne partait pas dans les meilleures conditions. Certains ne s’étaient toujours pas remis de son omni-présence et de son interminable blabla de l’E3. D’autres étaient restés sur le débat Portage/Nouveau jeu. Et pour finir, la malencontreuse boulette Castlevania quelques heures avant la diffusion n’avait pas aidé non plus.

Symphony of the Video Game

Et pourtant malgré tout cela, Masahiro Sakurai et son équipe ont réussi une prestation convaincante malgré la fuite de leur pièce maîtresse. Coup de chance ou bonne stratégie, la partie sur Castlevania ouvrait cette présentation au lieu de maintenir le suspense pour rien. Même en oubliant ce qu’il s’est passé plus tôt dans la journée, le nom de Simon Belmont était celui qui revenait le plus dans les rumeurs et pseudo-leaks. Le héros des premiers épisodes peut se vanter d’avoir la plus longue portée d’attaque dans le jeu grâce à son fouet. Il est également très puissant mais pour contrebalancer tout cela, il est donc un peu plus lent et bien entendu ses animations d’attaques sont plus longues. Il faut bien cela pour que le fouet atteigne son objectif puis revienne. D’autres armes de son arsenal sont de la partie telles que la Hache, la Croix et l’Eau Bénite.

Il ne sera pas seul puisque Richter Belmont lui sert de combattant Echo (clone) et Alucard pourra apparaître en tant que trophée aide. L’amour pour la série est encore plus tangible sur le nouveau terrain Château de Dracula. Il sera en effet bourré de références et d’ennemis connus. On pourra donc compter sur les apparitions de Médusa, la Momie, la Créature & Igor, la Mort, Carmilla et du Loup-Garou. Dracula lui-même interviendra lors des combats en tant que boss. L’ombre du méconnu Kid Dracula tease également sa participation. Si cela ne suffisait pas, une sélection de 34 musiques de la saga sera disponible sur ce terrain, dont certaines réarrangées pour l’occasion.

Encore plus de monde est là !

Si Sakurai disait lors de l’E3 qu’il ne fallait pas s’attendre à beaucoup de nouveaux combattants, cela ne l’a pas empêché d’en ajouter 5 lors de ce Direct. Certes, trois d’entre eux sont des combattants Echo mais on prendra quand même. Le décompte officiel passe donc désormais à 73 combattants (dont 6 Echos). Largement réclamée depuis l’époque de Brawl, au point de devenir un trophée aide par la suite, Dark Samus arrive enfin en tant que clone de Samus. En revanche, Chrom risque de plus diviser les fans. Il a au moins le bon goût d’être unique dans parmi les Echo. Au lieu de copier un perso, il est en réalité un amalgame d’Ike, Roy et Lucina.

Si vous n’aimez pas les combattants Echo ou n’avez pas envie de voir 7 personnages de Fire Emblem sur l’écran de sélection de personnage, il est possible de fusionner les copies avec les originaux dans le menu. Ils restent jouables mais sont accessibles comme si l’on sélectionnait un costume. La surprise finale de ce Direct, King K. Rool est quant-à-lui bien un personnage inédit. L’attente autour de l’ennemi de Donkey Kong était si grande que son trailer s’est même permis de troller les fans. Sakurai a précisé que pour cet épisode, l’ensemble du roster sera dévoilé avant la sortie du jeu, probablement pour tenter de contrer les fuites. Avant l’arrivée du gros croco, le créateur affirmait d’ailleurs qu’il restait encore quelques combattants à annoncer.

Gagner du terrain

L’E3 avait l’occasion d’apercevoir au total 85 terrains (puis la Place Delfino via une mise à jour du site officiel). Ce nombre déjà conséquent est passé à 103 lors du Direct. Libéré des contraintes techniques de la Wii U, il est possible de faire des matchs à huit sur chacun d’entre eux. Ils sont d’ailleurs tous immédiatement jouables sans avoir à les débloquer. 99 des 113 stages déjà apparus sont présents dans Super Smash Bros. Ultimate. Si vous n’êtes toujours pas impressionnés, on rappelle que chaque terrain a droit a ses variations Destination Finale et Champ de Bataille.

Super Smash Bros. Ultimate : le résumé complet du Direct

Sakurai a aussi confirmé la présence d’une option pour désactiver les évènements aléatoires liés à l’environnement lors des combats. Et comme cela ne suffisait pas à multiplier les possibilités de façon exponentielle, l’équipe a ajouté une option Changement de stage. Quand elle est activée, il est possible de choisir n’importe quel duo de terrains qui alterneront pendant le match. Le changement se fait à intervalle régulier réglable ou de façon totalement aléatoire selon les préférences des joueurs.

Super Smash Bose

Les musiques de fond ne sont d’ailleurs plus liées au terrain mais à l’univers. C’est à dire que n’importe quelle musique issue de l’univers Mario peut être entendu sur n’importe quel terrain lié à l’univers de Mario. Une très bonne nouvelle sachant que plus de 800 titres sont disponibles dans le jeu. Plus de 900 si on ajoute les autres musiques qui passent en dehors des combats. Super Smash Bros. Ultimate possède donc une bande-son de plus de 28 heures.

Super Smash Bros. Ultimate : le résumé complet du Direct

Il est donc logique de retrouver l’habituel Sound Test mais en version dopée. Il sera ainsi possible de constituer ses propres playlists. Une fonction parfaite surtout couplée avec le retour du mode Baladeur de la version 3DS. Éteindre l’écran de la Switch en mode portable permettra de continuer d’écouter sa sélection de musiques du jeu. Sakurai a promis au passage de publier au moins un extrait d’une nouvelle chanson par semaine jusqu’à la sortie du jeu.

La première règle du Smash Club

Comme évoqué lors du Treehouse, la préparation des matchs a été revue pour plus de cohérence. On commence donc par choisir les règles avec la possibilité de pré-enregistrer plusieurs configurations pour aller plus vite. Au passage, les matchs se jouant à l’Endurance (Points de Vie) quittent les règles spéciales pour devenir une option commune comme le temps ou les vies. Vient ensuite le tour de la sélection du terrain et enfin le combattant pour ne pas se retrouver bloqué avec un personnage qui ne peut pas survivre dans cet environnement. On peut également choisir de paramétrer les Final Smash pour les utiliser sans les Balles Smash. Chaque personnage se retrouve avec une barre d’énergie à charger comme une Super dans Street Fighter par exemple. Une fois la barre complète, il devient possible de lancer une version légèrement moins puissante du Final Smash.

Super Smash Bros. Ultimate : le résumé complet du Direct

De nouveaux modes de combat font aussi leur apparition. C’est notamment le cas de Smash en bande. Il permet de sélectionner des équipes de 3 ou 5 personnages pour s’affronter en un contre un pour pour assigner un personnage à chaque joueur qui se passe la manette. Le mode Smash général laisse quant-à-lui d’enchaîner les parties en bloquant les personnages déjà utilisés lors de la session de jeu. Le but étant de voir qui arrive à gagner avec le plus de personnages différents. On note au passage le retour du mode Tournoi, en local, pour gérer jusqu’à 32 joueurs sur une même console.

Enfin des modes !

Au niveau des modes solos, on a pu apercevoir le mode Entraînement qui affiche désormais les trajectoires possibles de l’ennemi après chaque coup. Le mode Classique adoptera une forme plus similaire à celui des anciens épisodes avec des ennemis fixes. Les différences de traductions rendent cependant un point flou. Le Direct français explique que le nombre d’ennemis et de terrains est prédéfini. La version américaine indique que chaque personnage aura droit à son expérience taillée sur mesure. Traduction qui semble plus correcte vu que chaque niveau a désormais droit à un titre qui semble coller avec le personnage utilisé dans chaque extrait.

Super Smash Bros. Ultimate : le résumé complet du Direct

Sakurai n’a pas pu résister à l’envie de montrer le menu principal du jeu avec une partie censurée. L’élément caché est clairement en vert ce qui correspond toujours au mode exclusif à cette version de Smash. Ainsi sur Brawl, l’élément vert était L’Émissaire subspatial. Sur 3DS, il s’agissait de l’Aventure Smash (plus connu sous son nom anglais de Smash Run). Et sur Wii U, c’était l’Odyssée Smash (c’est à dire Smash Tour, le mode à la Mario Party).

Super Smash Bros. Ultimate : le résumé complet du Direct

Tous ont en commun la vision d’aventure que Sakurai a voulu leur donner avec plus ou moins de succès. Se contenter de le teaser signifie deux choses. Premièrement, il y aura au moins un autre Super Smash Bros. Ultimate Direct. Pour un Nintendo Direct plus général, Sakurai peut se contenter d’un trailer de nouveau personnage. Il peut facilement tenir une autre diffusion de 20 minutes avec le reste des modes habituels. Mais surtout, deuxièmement, il n’y aurait pas ce mystère si c’était juste le retour du mode 3DS ou Wii U.

Toujours plus de contenu

Bienvenue dans la partie du résumé qui se contente de lister les nouveaux objets, Pokéball et trophées aide aperçus pour la première fois lors de ce Direct. Passage compliqué puisqu’il déconfirme certains personnages en tant que combattants.

On démarre avec les objets inanimés :

  • Pistobanane
  • Fer létal (Fire Emblem)
  • Faux de la Mort (Castlevania)
  • Bâton (Kid Icarus)
  • Champinocif ambulant (EarthBound)
  • Flingue rageur

Super Smash Bros. Ultimate : le résumé complet du Direct

Pour les Pokémon qui attendent sagement à l’intérieur des Pokéball, il s’agit uniquement de créatures de la première et de la dernière générations :

  • Noadkoko d’Alola
  • Mimiqui
  • Concombaffe
  • Goupix (en plus du Goupix d’Alola)
  • Marshadow
  • Métamorph (Pour l’anecdote, Sakurai essaie de l’intégrer depuis Melee mais il était trop complexe. En effet, il prend la forme du personnage qui l’a fait apparaitre pour combattre à ses côtés)

Super Smash Bros. Ultimate : le résumé complet du Direct

Dommage pour Mimiqui qui commençait à avoir son groupe de fans pour Smash mais cela va être encore plus brutal avec les Trophées aide :

  • Zero (Megaman)
  • Klap Trap (Donkey Kong)
  • Amiral (Animal Crossing)
  • Chef Kawasaki (Kirby)
  • Grey Fox de retour pour accompagner Snake (Metal Gear)
  • Nikki (Passelettre)
  • Shovel Knight
  • Lune (Zelda)
  • Rathalos (Monster Hunter)

Le Rathalos sert d’ailleurs aussi en tant que Boss. Sakurai ne précise pas cette fonction de Boss s’effectuera sur un terrain Monster Hunter (comme Yellow Devil sur le Château de Wily ou Dracula dans son propre château) ou dans le fameux mode secret. Vu la pauvreté du décor, on espère qu’il ne s’agit pas d’un niveau. Dans tous les cas, un combattant tiré de la série semble plus que compromis. Difficile d’étonner maintenant que la série a été évoquée.

Besoin d’espace dans les magasins

Ce n’était pas évoqué pendant la présentation mais Nintendo France a signalé sur Twitter la sortie d’une édition limitée de Super Smash Bros. Ultimate en même temps que le jeu seul le 7 décembre. Elle contiendra le jeu, la manette GameCube officielle et l’adaptateur USB pour brancher cette dernière (et trois autres) sur le dock de la Switch. Comme il fallait s’y attendre, on aura forcément droit aux amiibo des cinq combattants dévoilés pendant la présentation mais aucune fenêtre de sortie n’a été donnée.

Super Smash Bros. Ultimate : le résumé complet du Direct

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
itokiry Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
itokiry
Editor

J’étais pas du tout hypé, mais l’apparition de personnages de Castlevania change quelque peu la donne…

12 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp