Spider-Man : notre avis sur le DLC « Le Retour de Silver »

Marvel's Spider-Man

La trilogie « La Cité qui ne dort jamais »  de Spider-Man trouve enfin sa conclusion avec un dernier épisode dont le nom est plus qu’explicite. Difficile d’attendre un miracle après deux DLC tout juste passables, mais « Le Retour de Silver » avait tout de même toutes les cartes en main pour nous offrir une jolie conclusion aux nouvelles péripéties du Tisseur. Il n’en n’est pourtant rien, puisque ce dernier opus n’apporte rien de très neuf à l’ensemble, en plus de proposer une aventure complètement dispensable.

Cet article contient des légers spoilers sur le DLC précédent, mais pas sur le déroulement même de « Le Retour de Silver ».

Un binôme détonnant

Marvel's Spider-Man

On avait quitté Spidey dans une situation plus que confuse, avec le pétage de plomb de Yuri Watanabe et un Hammerhead en cavale. Même si la guerre des gangs est désormais terminée, l’homme à la tête d’acier ne compte pas en rester là et souhaite devenir encore plus puissant grâce à la technologie de Sable. Silver est justement de passage en ville pour l’empêcher de toucher à son matériel de pointe, et ce peu importe les moyens, ce qui ne convient pas forcément à notre super-héros préféré. Mais pour faire tomber Hammerhead sans trop de dégâts, les deux anciens ennemis vont devoir collaborer, avant que le vilain soit définitivement inarrêtable.

C’est donc sur un pitch convenu et éculé que ce dernier DLC termine la nouvelle quête de notre héros. Dans la volonté de rendre chaque épisode presque indépendant les uns des autres (même si un trame générale existe bien), Insomniac Games a mis de côté certaines sous-intrigues sans jamais les terminer, à l’image d’un personnage dont on taira le nom, mais dont la présence dans ce DLC ne fait pas de mystères. Un retour éclair qui n’est pas véritablement justifié, tout comme l’absence totale de Yuri dans la quête principale, alors qu’elle était le principal enjeu de l’épisode précédent. Ici, il faudra simplement vous contenter du team-up entre Silver et Spidey, qui sauve quelque peu les meubles avec une touche d’humour bienvenue et des combats qui jouissent d’une mise en scène qui continue à faire le job.

L’heure du bilan

Marvel's Spider-Man

Comme pour les autres morceaux de « La Cité qui ne dort jamais », on n’a pas le temps de s’ennuyer et on parcourt cet épisode (presque) sans réel déplaisir, d’autant plus qu’il met en place de nouveaux lieux, des crimes à la pelle et des objectifs divers. Mais la formule reste toujours la même et on commence à la connaître par coeur, surtout lorsque c’est la troisième fois qu’on nous sert le même plat. D’autant plus que cette conclusion se termine de la manière la plus expéditive qu’il soit, avec un combat de boss qui n’a rien d’impressionnant et une fin d’intrigue bâclée, que l’on peut voir après seulement une heure et demie de jeu. Comptez le double pour explorer tout ce que ce DLC à a offrir, mais cela reste maigre, même avec un tarif plus bas que d’habitude (ce contenu est proposé à 7,99 euros).

Spider-Man conclut son premier trio d’extensions avec un résultat mitigé, qui n’a jamais vraiment su apporter du sang-neuf au jeu de Insomniac Games. « Le Retour de Silver » n’offre pas la conclusion en apothéose espérée et se termine timidement, sans rendre honneur à certains personnages qui auraient mérité plus de développement. On espère que le studio garde ses meilleurs idées pour une potentiel suite, et que celle-ci ressemblera davantage au jeu original qu’à cette saga de DLC un peu bancale.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.