Le rappeur Soulja Boy (re)vend des consoles d’émulation plus chères sous son propre nom

Le rappeur Soulja Boy (re)vend des consoles d’émulation plus chères sous son propre nom

Des émulateurs transformés en « Souljagame ».

Impossible d’être passé à côté de la chanson « Crank That » de Soulja Boy avec sa danse et ses « Superman » dans les années 2000. Bien que le rappeur soit surtout connu pour ce tube, il n’a jamais caché sa passion pour les jeux vidéo. On a, par exemple, pu le voir à plusieurs éditions de l’E3 à Los Angeles. En outre, il a même lancé un jeu sur mobiles en 2017, un « runner » où l’on incarne la star. L’Américain a récemment lancé sa boutique en ligne appelée « Souljawatch ». Dans le catalogue, on peut y retrouver deux consoles de jeux : la Souljagame console et la Souljagame Handled s’agissant respectivement d’une console de salon et d’une console portable.

Un peu Souljambigu

Après une recherche très rapide grâce aux images présentes dans la description des produits, on se rend compte que ces machines sont en réalité des consoles fabriquées par la compagnie Anbernic et vendues sur Amazon, et AliExpress (un revendeur chinois). Bien que ce procédé de revente n’est pas illégal, il peut paraître quelque peu immoral dans la mesure où il s’agit des mêmes produits sauf que l’artiste met son nom dessus tout en gonflant les prix par-dessus le marché. Sur Souljawatch, la console portable est vendue à 99.99$ alors qu’on peut la trouver, entre autres, à 59.99$ sur Amazon.

L’autre problème que pose la console est, en revanche, un peu plus floue dans le domaine de la légalité. En effet, on nous promet pas moins de 3000 jeux avec quelques screenshots qui parlent d’eux-même. Sur l’image ci-dessus, on remarque la présence de licences Nintendo comme Pokémon, The Legend of Zelda ou Mario Kart. La boutique du rappeur ne donne aucune liste précise des jeux présents, et on imagine pourquoi quand on voit comment réagit Nintendo avec ceux qui diffusent des ROMs illégalement. Si l’on en croit la liste fournit par Anbernic suite à une question d’un consommateur sur Amazon, on retrouve effectivement énormément de jeux cultes (dont plusieurs de Nintendo) des consoles Neo Geo, GBA, GBC, FC, CP1, et MD.

Les autres produits de la boutique (même hors consoles) sont également disponibles chez d’autres revendeurs proposant des prix bien plus bas. Difficile de cautionner cette démarche exclusivement mercantile, surtout avant les fêtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *