La Nintendo Switch est un succès en Allemagne

Nintendo Switch

Comme à chaque début d’année, chacun y va de ses gros chiffres et de ses constats financiers, histoire de clore la précédente comme il se doit. Si quelques jeux sortent du lot, notamment Horizon Zero Dawn et ses 4 millions de copies écoulées à travers le monde, c’est surtout Nintendo et sa Switch qui accaparent l’attention à ce niveau. Il faut dire que la console hybride du constructeur nippon a fait un tabac partout à travers le monde, dépassant en 10 misérables mois la barre des 10 millions d’exemplaires distribués. Un record.

Quid de l’Allemagne ?

De jour en jour, les scores s’enchaînent et se ressemblent, chaque fois impressionnants. D’abord ce fut aux Etats-Unis d’annoncer que la console avait battu la PlayStation 2 sur la même période (console la plus vendue de tous les temps, rappelons le), le Japon annonça que la Switch avait enterré la Wii U, et la France y alla aussi de son gros chiffre. Même l’Italie vint ajouter sa pierre, la Switch y étant la machine la plus vendue de tous les temps sur une aussi courte période. Chapeau bas.

C’est maintenant au tour de l’Allemagne de faire le point. Juste après l’annonce du Nintendo Labo, la section Allemande de la firme de Kyoto a en effet dévoilé que la Switch s’était écoulée à plus de 600 000 exemplaires sur le territoire. Et si ça ne paraît pas énorme en comparaison aux 900 000 de la France (cocorico), c’est toutefois plus que toute autre machine de Nintendo sur la même période, même la Wii et la DS, pourtant deux de ses machines les plus vendues de tous les temps.

Décidément, il n’y a pas un seul endroit où la console de Nintendo n’est pas un énorme succès. 

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.