Le Meuble à Jeux #55 – Pandemic : La Chute de Rome

Le Meuble à Jeux #55 – Pandemic : La Chute de Rome

Aujourd’hui, nous vous donnons rendez-vous dans la Rome antique. Répondrez-vous à l’appel et sauverez-vous Rome ?

Avec maintenant une dizaine d’années au compteur, Pandemic fait partie de ces grand succès, et est devenu l’un des grands classiques du jeu de société moderne. Avec trois extensions et plus de sept versions différentes, difficile de ne pas connaître le jeu et son système. Aujourd’hui, nous vous présentons le tout dernier venu de la gamme, nommé Pandemic : La Chute de Rome. Le jeu est édité chez nous par Z-Man/Edge et est écrit par le duo Matt Leacock et Paolo Mori.

A l’occasion de cette chronique, nous avons joué à cette boîte dans des parties à 2 et à 5 joueurs. Comme pour n’importe quel épisode et jeu de Pandemic, l’ensemble des configurations marche franchement bien. On retrouve bien entendu les différents niveaux de difficulté selon vos goûts et votre volonté de challenge ou non.

Les Huns nous attaquent !

Pandemic : La Chute de Rome est un jeu de coopération pour 1 à 5 joueurs durant lequel il faudra sauver Rome de l’invasion des barbares, se propageant de plus en plus. Le jeu se déroule en plusieurs tours jusqu’à ce que vous remportiez la partie, ou que Rome se retrouve submergée et que vous en perdiez le contrôle. Au début de la partie, nous allons obtenir notre rôle qu’il faudra utiliser à bon escient afin d’assurer la sauvegarde de votre ville.

A chaque tour vous pourrez effectuer tout d’abord quatre actions parmi :

  • Marcher : Déplacer votre pion vers une ville adjacente.
  • Naviguer : Défausser une carte ville afin de déplacer notre pion d’un port à un autre.
  • Fortifier : Défausser une carte ville correspondant à votre ville afin d’y placer un fort.
  • Mobiliser des troupes : Ajouter des légions de la réserve dans votre ville. Le nombre de légions que vous placez est égal au niveau de mobilisation.
  • Combattre : Lancer un dé de combat par Légion présente dans votre ville (max : 3) et appliquez les résultats du jet à votre ville.
  • Comploter : Si vous vous trouvez sur la même ville qu’un autre joueur, vous pouvez donner ou recevoir une carte.
  • Forger une alliance : Défausser le nombre de cartes requis de la couleur de votre choix pour former une alliance dans une ville contenant au moins 1 barbare de cette couleur.
  • Embrigader des barbares : Défausser une carte ville de la couleur d’une tribu alliée pour retirer l’ensemble des barbares de la ville et ajouter en lieu et place des Légions.

Par la suite, vous devrez piocher deux cartes. Ces cartes seront tout d’abord utiles pour effectuer vos futures actions ou échanges, mais pourront influer sur le cours du jeu. Bien entendu, vous retrouverez les fameuses cartes épidémies, transformées ici en cartes Révolte. Dans ce cas-là, la partie va s’accélérer et une nouvelle ville se retrouvera envahie. Une fois la phase de carte passée, on retrouve cette fois la phase invasion des barbares. En retournant une à une les cartes, des cubes arriveront sur ces villes, mais pas que ! En effet, une des nouveautés de ce Pandemic : La Chute de Rome est la Voie de Migration, qui fera que vos barbares n’apparaissent dans une ville que s’il y a déjà un cube ou si la ville est adjacente à des barbares de la même couleur. La présence de troupe Légion permettra également d’empêcher l’arrivée de nouveaux barbares.

Bien entendu, si jamais une ville possède déjà trois barbares et doit être amenée à en obtenir un quatrième, les-dits sauvages se mettront à piller des villes, en ajoutant un cube dans chaque ville reliée. La partie se finit donc dès lors que vous arrivez à obtenir l’ensemble des alliances. Si par contre l’ensemble des cubes d’une couleur se trouve sur le plateau, vous perdez la partie. C’est également le cas si votre ville se retrouve trop pillée également.

De la stratégie à l’urgence

Pandemic : La Chute de Rome est un jeu qui, comme dans l’ensemble de la franchise, ne laisse pas le joueur dans la facilité. Très rapidement la situation peut se retourner contre nous et notre stratégie bien établie pourra tourner à la catastrophe. Il faudra faire preuve de sang froid afin de réussir à vaincre le jeu dans des niveaux de difficultés avancés et réussir à s’entendre dans des configurations avancées. Les originalités de cette version sont d’ailleurs des ajouts assez intéressants, permettant de renouveler la mécanique et la façon de jouer pour les joueurs les plus habitués à la série. Que ce soit avec des joueurs habitués ou non, ce Pandemic reste très accessible et une fois que les règles sont comprises de tous, il y a une vraie communication qui s’installe entre les joueurs et on se retrouve autour de la table à se creuser pour tenter de vaincre cette invasion s’annonçant de plus en plus terrible.

Les nouvelles mécaniques ajoutées dans le jeu, telles que les Légions et les affrontements sont assez intéressantes car elle peuvent servir de tampons aux invasions barbares. Afin d’équilibrer le jeu, il est d’ailleurs plus difficile de former les différentes alliances, notamment par la nécessité qu’un barbare soit présent et donc de laisser des forces ennemies sur le terrain. L’ajout des ports est également un bon moyen d’équilibrer l’ensemble du jeu, via un déplacement plus rapide, au prix d’une carte que l’on aura besoin par la suite.

Pour qui s’adresse Pandemic : La Chute de Rome ?

Malgré son aspect jeu à part et édition limitée, ce Pandemic : La Chute de Rome s’apprécie que nous soyons un grand fan de la franchise tout comme un nouvel arrivant. Ce nouvel épisode peut même faire office d’une excellente porte d’entrée pour peu que le thème médical original ne soit pas votre tasse de thé. Par contre il pourra être difficile de se replonger dans un épisode plus « classique » de Pandemic après les incontournables versions Legacy qui modifie véritablement notre vision du jeu.

Pandemic : La Chute de Rome est encore une fois une belle réussite du côté de la franchise qui célèbre ses dix bougies. Un renouveau qui fait plaisir pour un maître étalon du jeu coopératif ! Difficile de ne pas vous conseiller tout simplement la série en elle-même qui est tout simplement incontournable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *