Ghost Recon Breakpoint : Les possesseurs de NFT « ont laissé une empreinte dans son histoire » selon Ubisoft

Ghost recon breakpont

Très récemment, nous avons appris qu’Ubisoft mettait un terme au suivi du jeu Ghost Recon Breakpoint, un opus de la franchise vivement critiqué pour de nombreuses raisons. Mais après ce frein, qu’en est-il des NFT liés au jeu ? Ubisoft a laissé un message spécialement pour ces acquéreurs.

Une histoire possiblement fongible

Ubisoft quartz ghost breakpoint 1

Avec cette fin de support au jeu, l’autre grande question que l’on peut se poser concerne les fameux NFT (ou « Digits » comme les appelle Ubisoft). Pour rappel, l’éditeur a lancé sa plateforme Ubisoft Quartz en plein boom des NFT malgré une opposition virulente observée de la part de nombreux joueurs et développeurs.

Ghost Recon Breakpoint fut le premier jeu à bénéficier de ses Digits début décembre 2021. Certains joueurs ont ainsi pu acheter des cosmétiques inédits limités à quelques exemplaires (entre 200 et 3000 selon les items). Chaque NFT dispose de son propre numéro de série visible dans le jeu et peut être vendu à d’autres en dehors de la plateforme d’Ubisoft (qui ne touche pas de commission sur les ventes entres joueurs).

Avec la fin du suivi, voici le message adressé aux amateurs de NFT via la plateforme Ubisoft Quartz :

« Merci à tous les joueurs de Ghost Recon Breakpoint qui ont réclamé leurs premiers Digits ! Vous possédez une partie du jeu et avez laissé votre empreinte dans son histoire. Le dernier Digit pour Ghost Recon Breakpoint est sorti le 17/03/2022, restez à l’écoute pour plus de mises à jour avec des fonctionnalités de la plateforme et des futurs déploiements à venir pour d’autres jeux ! »

Ubisoft ne précise pas cependant si ces Digits pourront être utilisés à l’avenir dans d’autres jeux comme cela avait déjà été évoqué par l’éditeur. Le risque étant qu’ils deviennent définitivement inutiles. Ce qui est presque certain, c’est qu’il semblerait que d’autres titres à venir profiteront de ces NFT.

Bien que d’autres acteurs du jeu vidéo aient reculé face à la grogne des joueurs qui ne voient aucun bénéfice concret à ce nouveau marché, Ubisoft n’en démord pas pour autant. Fin janvier, le directeur du laboratoire d’innovation d’Ubisoft, Nicolas Pouard, déclarait dans une interview que « les joueurs ne comprennent pas ce qu’un marché secondaire numérique peut leur apporter ».

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.