Fuser : Nous avons remixé sur le prochain jeu musical d’Harmonix

Fuser

En février dernier, le studio Harmonix annonçait Fuser, un jeu de rythme novateur qui vous met dans la peau d’un DJ. Nous avions eu l’occasion de l’essayer brièvement lors d’un événement organisé à Paris. Nous avions apprécié l’approche original en matière de jeux musicaux et surtout la liberté créative en réalisant des mix très sympas sans être un Martin Garrix ou un David Guetta.

Cette fois-ci, nous avons pu nous y plonger un peu plus longuement via une nouvelle démo et découvrir de nouvelles choses.

DJ à l’aide ?

fuser preview2 01 1

Harmonix part ici dans quelque chose de particulier, l’originalité du concept est indéniable mais encore faut-il qu’il puisse séduire un large public. Bien que l’exercice semble difficile, le studio met les moyens pour rendre son titre accessible mais également profond pour les amateurs de musiques qui voudraient aller beaucoup plus loin dans la création. Tout d’abord, on rappelle que le titre proposera un large éventail de genres de toutes les époques à partir des années 70 : pop, rap/hip-hop, R&B, dance, rock, country, latino et la musique des caraïbes (qui regroupent plusieurs genres comme le reggae ou le zouk entre autres). Quel que soit vos goûts, tout le monde y trouvera son compte mais impossible de se cantonner à un ou deux genres et passer à côté de toutes les surprises que peuvent offrir les mélanges.

En compagnie de Zoe Schneider (community manager), Dan Walsh (directeur du marketing et de la communication), et Daniel Sussman (Directeur de projet), nous avons pu discuter des nouveautés misent en avant ici ainsi que du but recherché par l’ensemble du studio. L’idée est donc de redéfinir le genre du jeu musical sans passer par la case facile du jeu de rythme. Fuser cache un potentiel immense en matière de création mais si vous partez directement en mode freestyle pour tenter de jouer au DJ accompli, vous risquez de vous casser les dents.

Heureusement, le mode histoire du jeu permet de s’initier par étape aux différentes mécaniques. Le titre se permet en plus de nous mettre dans l’ambiance en nous faisant incarner un ou une DJ en herbe qui devra gravir les échelons et convaincre les foules. Pour plonger dans l’ensemble des mécaniques du jeu en détail, nous vous renvoyons encore une fois à notre preview. Il ne sera toutefois pas évident de combler le public (représenté par la jauge au milieu à droite sur l’image ci-dessus) car il faut sans cesse improviser pour ne pas le lasser.

Même si l’on ne possède pas un certain talent créative, les requêtes du public et les missions du scénario (en même temps) nous pousse à faire toujours plus. On apprécie clairement ce côté pédagogique à travers des missions qui ne manquent pas de challenge.

Avec le style

fuser preview2 02 2

Bien que le soft s’apprécie surtout avec les oreilles, Harmonix n’a pas oublié de retranscrire visuellement cet univers très particulier de fêtards. Le style a clairement une importance dans ce milieu, et c’est pourquoi le titre nous propose de personnaliser notre ambiance. Cela commence par l’avatar qui, en plus des options habituelles, peut porter tout un tas de vêtements, et coiffures afin de vous transformer en DJ hipster que vous avez toujours voulu secrètement devenir.

Cela passe même par votre environnement avec tout d’abord le choix d’un décor standard. A partir de là, vous pourrez y ajouter vos touches personnelles avec des feux d’artifices, des couleurs, des ballons pour la foule, les écrans de votre table de mixage, et même le moment de la journée. Pour débloquer encore plus de choix, il faudra compléter les missions du mode histoire.

En conclusion

Fuser est d’ores et déjà un concept original et très addictif grâce à ses nombreuses possibilités de créations. Nous confirmons notre première impression plutôt bonne avec ce deuxième essai. Il reste encore à découvrir toutes la liste des chansons proposées (nous n’en connaissons que 34/100 pour l’instant) ainsi que le multijoueur qui permettra apparemment de coopérer bien qu’Harmonix n’en parle que très peu pour l’instant. La customisation assez loufoque visuellement rend plutôt bien hommage à l’univers artistique du milieu, et les missions du mode histoire permettent de maîtriser pas à pas les différentes mécaniques du jeu. Cela peut sembler compliqué en regardant du gameplay en vidéo mais, comme nous, une fois la manette en main l’exercice devient assez plaisante.

Fuser sortira cet automne sur PC, PS4, Xbox One et Switch et proposera une édition VIP.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments