Flops & Déceptions Jeux vidéo de 2015 : Le Top 10 de la rédaction

Flops & Déceptions Jeux vidéo de 2015

L'année 2015 s'est achevée et il est temps pour l'équipe d'ActuGaming.net de vous parler de nos plus ou moins grosses déceptions. Pour cela, rien de tel qu'un petit classement des tops flops et déceptions !

Il est temps d’établir le bilan de cette année 2015 sur nos déceptions au sein de la rédaction. Forcément, on est bien obligé de passer par cette case puisque comme on le sait tous, il existe des coups de cœur… et des déceptions dans tous les domaines.

Et si l’année 2015 fût meilleure que 2014, quelques titres ont chagriné l’équipe, et il y en a pour tous les goûts.

Vous retrouverez également ce top en vidéo à cette adresse et plus bas.

Bref, place au classement de la rédaction d’ActuGaming des tops : Flops et déceptions de 2015 !

nobunaga

On attendait depuis de très nombreuses années la série des jeux de stratégie Nobunaga’s en Europe, c’est l’épisode Sphere Of Influence qui a réussi à venir dans nos contrées. Cependant, avec la complexité de la série et son gameplay, le sortir uniquement en anglais….. Bwaaah.

De quoi faire fuir et les anglophobes et de faire tirer un trait sur la licence à tout ceux qui l’auront acheté sans savoir que la langue de Molière n’était pas présente. Malgré un gameplay perfectible et différents soucis en général, le jeu n’était pas foncièrement mauvais et c’est dommage que la barrière de la langue vienne inscrire le jeu dans nos déceptions.

  • Top 9 : Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires

project zero1

Project Zero est un survival horror à la japonaise qui a oublié l’ingrédient le plus important et qui fait habituellement le succès de la série : la peur. De plus, avec un gameplay des plus compliqués à prendre en main à cause du gamepad, on peut dire que que le titre nous a chagriné. Les fans l’attendaient pourtant beaucoup et malheureusement, il mérite amplement sa place dans ce classement.

F1 2015-1

La formule 1 est revenue cette année avec F1 2015 et malheureusement, la surprise n’a pas été au rendez-vous. En effet, malgré un pilotage plus dynamique, les deux saisons en un seul jeu ainsi que les nombreuses références en formule 1, cela n’a pas été suffisant et ce passage vers la next gen est manqué. Ainsi, on oublie le multijoueur en local, un mode carrière carrément retiré, des paramètres de courses limités, une IA mal dosée et de nombreux bugs ! Bref, le verdict a été unanime et c’est une très grosse déception pour tous les fans de la franchise.

devil third4

Devil’s Third sur Wii U est un jeu d’action avec une bonne touche de sang et d’action. Une originalité qui ne laisse pas indifférent avec une prise en main immédiate, un très bon multijoueur et un humour de qualité. Le moment où cela pèche est au moment où l’on se rend compte que le soft est vendu au prix fort tout en proposant des graphismes bien en dessous de ce que l’on est en mérite d’avoir à ce tarif là. Encore une fois dans ce cas-là, on s’attendait à beaucoup mieux d’autant plus que beaucoup de monde l’attendait de pieds ferme.

  • Top 6 : Godzilla

 

Rah, Godzilla, notre éternel monstre qui nous fait vibrer à chaque réitération en film ou en jeu. Mais pour le coup, il aurait mieux fait de rester dans sa grotte. Parce que oui, ce Godzilla souffre de graphismes datés et d’un gameplay trop lourd à notre goût. Et malgré la possibilité d’incarner plusieurs monstres différents, le gameplay vient vraiment ternir notre plaisir. Dommage donc !

  • Top 5 : Raven’s Cry

raven's cry

Raven’s Cry avait beaucoup de cartes en main afin de faire la différence et pourtant, ce fût une réelle déception. Qu’on se le dise, les personnages ou encore l’histoire du jeu n’avaient pas de profondeur. En plus, divers bugs, des animations répétitives dans leur ensemble ou encore le fait que l’on sente un jeu qui n’a pas réellement été fini n’a pas sauvé le navire.

Pourtant malgré des combats en bateau plutôt réaliste mais sacrément ennuyant, le soft tentait quand même de ré utiliser des fonctions qui ont fait le succès de RPG du même genre… Malheureusement, la recette n’a pas fonctionné et il se hisse assez haut dans les déceptions de l’année 2015.

  • Top 4 : The Order 1886

the order 1886

Avec The Order 1886, on peut qualifier qu’il n’est pas une déception à regarder mais plutôt à jouer. En effet, nous sommes certainement unanimes pour dire que nous n’avons jamais payés une place de cinéma 60 euros ? Eh bien pourtant, avec ce FPS, c’est le cas. On passe le clair de notre temps à regarder des séquences de toute beauté pour finalement peu jouer et terminer l’aventure bien trop vite. Cinématographiquement, cela aurait pu être bien mais vidéoludiquement, c’est un échec qui fait très mal à son compte en banque.

  • Top 3 : Afro Samurai 2 : Revenge of Kuma Volume 1

afro samouria 2

Afro Samurai 2 fait clairement partie des jeux qui ont loupé la marche cette année. En effet, avec un jeu trop court proposant une durée de vie de seulement 2h30 pour 14,99€ et le tout, couronné d’une IA à la ramasse, de graphismes datés, de ralentissements et de divers bugs et d’une traduction uniquement en anglais, on a pas été gâté…

La bande-son et la fidélité à l’univers ont été quasiment les seuls points forts mais malheureusement, cela n’a pas suffit à nous convaincre et surtout, à donner du plaisir aux joueurs… Bref, une véritable déception que l’on n’espère ne pas revoir en 2016. En plus, avec une licence aussi prestigieuse qu’Afro Samurai… Mais qu’ont fait les développeurs ?

evolve1

Evolve est une déception à cause du choix marketing qui lui a été imposé. En effet, le FPS était pourtant innovant avec les monstres et les chasseurs et de nombreux autres éléments.

Malheureusement, le soft n’a vraiment montré toutes ses valeurs et sa profondeur lors de la sortie du contenu supplémentaire au fil des mois. Du coup, les joueurs se sont lassés et ne sont pas revenus sur ce titre qui avait pourtant un potentiel fou. En tout cas, nous avons ici la preuve de l’importance du choix marketing pour un jeu vidéo, quel dommage !

  • Top 1 : Tony Hawk’s pro Skater 5

tony hawk pro skater 5

Au top des déception, on peut dire que les amateurs de skate ont été servis puisqu’il s’agit de Tony Hawk’s pro Skater 5. Avec de nombreux bugs, des mises à jour colossales et un retard au niveau graphisme, le jeu parvient à se hisser tout en haut du tableau des déceptions. Même si le gameplay n’est pas foncièrement mauvais, tout le reste s’avère en dessous de ce que l’on pouvait attendre. Dommage donc, il ne reste plus qu’à espérer que l’épisode 6 remonte la barre à un bon niveau et plutôt dans un autre classement que celui-ci. Ah quoique non, Activision a cédé la licence. #RIPTonyHawk.

 

Eh bien voilà pour le top 10 des flops et déceptions ! Mais on va pas s’arrêter là et voici un léger bonus de jeux qui ont eux-aussi loupés le coche et dont il fallait que l’on parle.

Les Flops et déceptions Bonus !

Dragon Ball Z Extreme Butoden

 

Le nouvel épisode de Dragon Ball n’aurait pas réussi à nous faire oublier les bon vieux Tenkaichi. Si l’idée de la création de personnages tel un MMO était bonne et ce, malgré un manque d’options de personnalisation, les combats manquaient de précision et la caméra était tout simplement horrible. Dommage donc puisqu’en plus de cela, l’épisode Nintendo 3DS Extreme Butoden aurait facilement pu atterrir ici. Les fans de Dragon Ball n’auront pas eu de la qualité à se mettre sous la dent cette année.

Metal Gear Online

MetalGearOnlineMGSV

Disponible un mois après la sortie Metal Gear Solid V: The Phantom Pain afin de combler ceux qui avaient déjà eu le temps de parcourir le contenu solo, Metal Gear Online a tenté de prolonger leur expérience. Malheureusement, on attendait beaucoup trop de la prestigieuse licence qui n’a su qu’offrir seulement trois modes de jeu qui n’étaient, en plus de cela, pas originaux. De plus, les quelques soucis de connexion venant ternir l’expérience n’ont franchement rien arrangés. Malgré tout, on appréciait le fait de pouvoir prendre le contrôle de Big Boss ou d’Ocelot, le fait de pouvoir choisir la musique de notre choix ou encore la réelle cohérence de ce multijoueur avec le mode solo. Mais comme on le disait, une licence d’une telle renommée méritait clairement un traitement de faveur et nous n’avons que pu être déçu de ce résultat.

Le DLC de Batman Arkham Knight : Batgirl : Une Affaire de Famille

batman arkham knight2

Le premier DLC de Batman Arkham Knight intitulé Batgirl : Une Affaire de Famille n’a finalement pas été la surprise que l’on attendait. Décevant tant au niveau de son histoire que de sa durée de vie très faible, on peut dire qu’une fois de plus, on s’attendait à plus venant d’un jeu à la base si bon ! Les seules choses à se mettre sous la dent était le fait de pouvoir découvrir un nouvel environnement et une batgirl plus sexy que jamais. En dehors de ça, rien n’a su venir rehaussé la note finale et on reste clairement dubitatif face à ce contenu additionnel.

Woolfe: The Red Hood Diaries

woolfe

Woolfe: The Red Hood Diaries était une manière de revisiter le comte du petit chaperon rouge d’une autre manière et l’univers avait franchement tout pour plaire. Une bonne bande-son, un gameplay maniable et de nombreux clins d’œil à l’oeuvre d’origine, tout semblait coller… Pourtant, ses combats brouillons, sa facilité déconcertante et surtout, sa durée de vie estimée à seulement deux heures à peine a forcément eu raison de lui. Dommage donc qu’un jeu partant de bonnes idées puisse se transformer en une véritable déception.

Zombi

zombi3

Après avoir brillé sur Wii U, Zombi marque son arrivée sur les autres consoles et a su nous faire ressentir son côté flippant, lugubre ainsi que son ambiance sonore. Malheureusement, cela ne fait tout, la perte du gameplay au gamepad a fait perdre grandement l’intérêt du soft. De plus, le mode versus a disparu et le jeu n’a subi aucune retouche. C’est ce que l’on appelle un portage honteux et forcément, ceux qui auraient souhaité jouer au jeu qui a marqué les joueurs sur Wii U se retrouve en face d’une adaptation à la va-vite…

LEGO Dimensions

lego dimensions

Le fameux LEGO Dimensions et ses petites figurines entraient dans la place cette année pour s’installer à côté des piliers du genre avec Skylanders ou encore Disney Infinity.

Le problème ?

Une complexité générale assez élevée et le fait d’être sans cesse obligé de se lever de son fauteuil pour changer les figurines de place et ainsi, leurs pouvoirs. De plus, jusqu’à sept personnages peuvent être placés en même temps sur la base et il faut l’avouer, l’ensemble devient vite brouillon. Malgré de bonnes idées, une jolie base à monter sous la forme de LEGO également et ses charmantes figurines, nous avons été déçu.

Grand Ages Medieval

grand ages medieval

Pour finir, la dernière des déceptions est encore un jeu de stratégie et il s’agit de Grand Ages Medieval. Avec ses deux modes de jeu, un rendu plutôt joli et une technique des plus propre, le soft est tombé dans le piège habituel des portages d’un jeu de stratégie sur PC vers les consoles de salon. En effet, la prise en main à la manette est tout simplement compliquée, pour ne pas dire horrible !

De plus, le didacticiel clairement pas attrayant ne vient franchement pas sauver la mise du jeu. Pour finir en beauté… ou pas, les textes trop petits à l’écran et les contrôles tout bonnement non intuitifs viennent finir de classer Grand Ages Medieval dans le top des déceptions.

 

Ça y est, le mauvais moment du récapitulatif de nos déceptions de l’année 2015 arrive à terme… Certains remportent évidemment la palme des pires à l’image de Raven’s Cry ou encore Afro Samurai 2 : Revenge of Kuma Volume 1 et d’autres s’en sortent tout de même à l’image d’un Devil’s Third. Bref, nous aimerions nous-aussi avoir votre avis sur les déceptions de 2015 et toute l’équipe d’ActuGamingnet est impatiente de découvrir vos impressions !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp