Test Nobunaga’s Ambition: Sphere of Influence – La gestion à l’état pur

  • PC
  • PlayStation 3
  • PlayStation 4
  • Switch
Voir la note

La célèbre série de jeux stratégiques japonais foule le sol européen pour la première fois avec ce nouvel opus : on parle bien évidemment de Nobunaga's Ambition - Sphere of Influence, désormais disponible sur PlayStation 4, PlayStation 3 et PC. Il s’agit de l’épisode fêtant les trente ans de la licence et c’est pour cette occasion que le titre parvient jusqu’à chez nous. Gestion, stratégie, politique, tout y est ! Mais qu’en est-t-il réellement ? Est-ce que les férus de jeu de gestion seront aux anges avec cette licence ?

Tout d’abord, il faut savoir que de nombreux épisodes sont d’ores et déjà sortis au pays du soleil levant. Parce que oui, en trente ans d’existence, la saga Nobunaga possède forcément un grand nombre de titres à son effigie et c’est finalement assez tardivement que la licence arrive dans nos contrées. Comme on dit, mieux vaut tard que jamais et c’est avec une grande joie que nous accueillons Nobunaga’s Ambition – Sphere of Influence en Europe.

La langue de Shakespeare

nobunagatest1

Que cela soit dit, nous sommes heureux de voir Nobunaga’s Ambition – Sphere of Influence arriver chez nous mais nous le sommes beaucoup moins lorsque l’on constate que le jeu est uniquement en anglais. On parlerait d’un Dynasty Warriors, on le soulignerait simplement mais là, il s’agit d’un jeu de gestion/stratégie vraiment complexe et les anglophobes ne pourront tout simplement pas y jouer.

Voilà, si vous voulez avoir une chance de vous en sortir, vous l’avez compris, vous devrez être parfaitement bilingue – ou presque. Ceci étant dit, pour ce qui est du scénario, vous incarnerez un Daimyo. Il s’agit d’un titre de seigneur féodal japonais de la période Sengoku allant du XVe au XVIe siècle. Vous et votre clan allaient avoir la lourde tâche d’arriver à unifier les nations en guerre afin de devenir le Shogun du Japon. Pour arriver à vos fins, tous les moyens seront bons ! Vous pourrez aussi bien la jouer fin stratège que fou de guerre.

Nobunaga’s Ambition: Sphere of Influence, la simulation stratégique nippone

Nobunaga’s Ambition – Sphere of Influence propose un large choix de scénarios couvrant différentes périodes du Japon féodal. Vous aurez même le choix d’activer ou non des éléments historiques afin de vivre pleinement toutes les profondeurs du jeu. Cette activation permettra entre autre de déclencher au fil du temps des événements ou la mort de certains protagonistes. De plus, des quêtes historiques à accomplir seront également de la partie. Nobunaga’s Ambition – Sphere of Influence a un charme incontestable à ce niveau-là et le fait que tout soit en anglais nous a réellement frustré.

De la gestion à l’état pur

nobunagatest2

Nobunaga’s Ambition – Sphere of Influence est un jeu de gestion où vous aurez énormément de possibilités. Tout d’abord, sachez qu’en plus de tous les scénarios proposés, vous avez carrément un éditeur de carte à votre disposition afin de rallonger votre expérience de jeu. De plus, vous pouvez créer votre propre Daimyo ainsi que vos propres officiers et les jouer dans n’importe quel scénario. Avec ces options de création, vous aurez un très large choix de portraits pour vos personnages ainsi de très nombreux champs à remplir afin de les personnaliser au maximum.

Comme on le disait, Nobunaga’s Ambition – Sphere of Influence offre de très nombreuses options et chacun pourra trouver son propre style de jeu. Vous pourrez développer votre cité à l’aide de plusieurs moyens comme l’agriculture, les revenus et le nombre maximum de soldats. Pour pouvoir développer ces améliorations, cela coûtera de la main d’œuvre et pour avoir, il faudra tout simplement augmenter sa population maximale.

Ensuite tout dépendra de votre orientation stratégique : allez-vous préconiser la force militaire et attaquer les villes adversaires afin d’en prendre sauvagement le contrôle ? Ou bien, allez-vous développer tranquillement votre cité, créer des alliances et acquérir le support des différentes tribus autour de votre base ? Bref, il y a un choix stratégique immense et vous êtes vraiment libre de faire ce qu’il vous plaît.

Construire des remparts, des bâtiments, des routes ou encore faire attention à vos officiers qui risquent de vous trahir. Impossible d’énumérer la diversité et les choix d’actions proposés. En tout cas, pour mener à bien votre mission, il vous faudra être attentif lors des réunions mensuelles et essayer de ne pas passer à côté d’une information de la plus haute importance.

Alors voilà, à en lire toutes ces possibilités, on comprend bien que nos amis japonais adorent cette licence mais… Encore une fois, avoir droit à un jeu d’une telle complexité uniquement dans la langue de Shakespeare n’était franchement pas un choix à faire.

L’art de la guerre

nobunagatest3

Contrairement à la partie gestion que nous avons évoqué plus haut, la guerre se déroule en temps réel, même si vous pourrez toujours bien évidemment mettre le jeu en pause afin de réfléchir à vos stratégies. Une fois que vous avez fait sortir vos troupes en dehors de votre ville, elles pourront se déplacer à pieds par les routes ou en bateau lorsqu’il faudra traverser la mer. Ces déplacements coûteront un certain nombre de provisions et lorsque ce nombre atteint zéro, vos troupes battront en retraite. Pour éviter cela, vous pouvez par exemple faire passer vos unités par des bases alliées et récupérer ainsi des provisions.

Les batailles peuvent avoir lieu sur la carte du monde de manière automatique ou bien, vous pouvez directement engager un combat. Dans les deux cas, si vous attaquez stratégiquement sur plusieurs fronts, vous aurez forcément un grand avantage.

Nobunaga’s Ambition: Sphere of Influence, un jeu vraiment complexe et l’anglais n’arrange en rien son accessibilité…

Aussi, si vous passez en mode bataille, un nouvel écran apparaîtra et là, vous aurez le contrôle total de vos unités. L’utilisation de techniques sera aussi recommandée afin de prendre facilement l’avantage sur les troupes adversaires. Malheureusement, nous avons été déçus des batailles qui sont au final, assez brouillonnes et qui n’offrent pas vraiment de choix en matière d’unités.

Même si les possibilités sont nombreuses, ces affrontements ne nous ont pas semblé au point et il manque vraiment quelque chose. Par exemple, n’importe quelle armée peut passer du statut à distance à celui de mêlé comme par magie. Autre exemple, le skill « charge » qui est tout simplement dévastateur pour un peu que vous n’ayez pas encore la seule technique capable de la contrer se prénommant « release ». Cette dernière peut être obtenue uniquement à condition d’avoir suffisamment développer sa cité et de pouvoir avoir des soldats équipés de mousquets.

En tout cas, on ne doute pas que certains joueurs finiront par maîtriser et apprécier les subtilités des combats mais au final, un système similaire à celui des batailles de Suikoden V aurait été bien plus adapté et beaucoup plus facile à prendre en main.

A l’infini !

nobunagatest4

Pour un peu que vous accrochiez au soft et que vous passiez au-dessus de tous ses petits problèmes, vous passerez facilement des centaines d’heures sur Nobunaga’s Ambition – Sphere of Influence. Pourtant, il est vrai que les graphismes sont techniquement datés et que, malheureusement, ils sont loin de faire honneur au support sur lequel nous l’avons testé : la PlayStation 4.

En dehors de cela, pour un jeu destiné à être joué sur PC, la maniabilité est plutôt intuitive à la manette et ceci est un point fort à souligner. Côté bande-son, sachez tout d’abord que les voix japonaises sont disponibles et que cela ravira sans aucun doute les puristes. De plus, chaque clan possède son propre thème et vous pouvez même changer ces derniers en passant par les options dans le menu principal.

Entre tout, l’ambiance générale est plutôt sympathique et l’on se sent bel et bien au cœur de la période Sengoku allant du XVe au XVIe siècle. Un bon point supplémentaire donc finalise notre analyse du jeu.

Pour conclure, c’est un bilan mitigé… Nobunaga’s Ambition – Sphere of Influence reste techniquement daté et propose des batailles un peu brouillonnes. Par contre, il retranscrit parfaitement l’époque du Japon Féodal et la période Sengoku tout en offrant de nombreuses possibilités de gestion et de stratégies. Le point noir – que l’on peut même souligner en rouge, c’est bien évidemment le fait qu’il soit uniquement en anglais. De plus, Nobunaga’s Ambition – Sphere of Influence se veut être compliqué et ce, dans toutes les nombreuses possibilités et subtilités qu’il renferme. Le soft plaira sans aucun doute aux adorateurs de jeux de gestion poussé et parfaitement bilingue – tout du moins, en compréhension. Pour les autres, il vaut mieux passer votre chemin ou alors, le tester avant de passer à l’achat.

L'avis de l'auteur

Nobunaga's Ambition - Sphere of Influence est extrêmement difficile à appréhender ! Evidemment que c’est un bonheur de le voir en France mais un tel jeu devrait être traduit en français car même avec un bon niveau dans la langue de Shakespeare, on est clairement assommé par la tonne de tutoriels et de possibilités que l'on nous explique en quelques minutes à peine. Complexe, daté sur le plan technique bien que ce ne soit pas un problème en soit et enfin, on a droit à des batailles assez brouillonnes et au final, malgré des heures et des heures de jeu, je n’ai jamais réussi à accrocher...

Alexandre Mistral Play4Fun
e
Note du panda
4.5 10

Nobunaga's Ambition: Sphere of Influence

Points positifs

  • L'aspect gestion
  • Le côté historique bien retranscrit
  • Les options de création

Points négatifs

  • Complexe...
  • ... Et l'anglais n'arrange rien
  • Techniquement daté
  • Les batailles brouillonnes

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp