TEST. Evolve – Un concept trop ambitieux ?

Voir la note

Après des mois et des mois d’attente, Evolve est enfin de sortie par les créateurs de Left 4 Dead, Turtle Rock Studios. Les développeurs nous amènent cette fois-ci sur une planète extraterrestre où quatre courageux chasseurs auront pour objectif d’éliminer plusieurs créatures ayant envahies cette dernière, et pouvant évoluer à vitesse grand v. Inspiré de l’excellent Left 4 Dead, Turtle Rock Studios parviendra-t-il à surpasser sa production précédente ?

Alors oui, il y a bien un début de scénario, mais on va quand même s’en passer étant donné que ce dernier n’est pas trop fouillé. Dans le mode solo comme multijoueur, vous avez donc un mode nommé évacuation, proposant une sorte de mini-campagne à la façon d’un Left 4 Dead. Mais contrairement à Left 4 Dead, Evolve vous propose un mini mode campagne de cinq missions, sous forme de mode de jeu contre des bots. Car en effet, quatre modes de jeu sont disponibles sur Evolve, à savoir chasse, nid, sauvetage et défense

En sachant bien évidemment que ce mode chasse est relativement classique en l’état, vous avez ensuite le mode nid et sauvetage. Le premier consistera pour les chasseurs de détruire les œufs du monstre avant que ces derniers n’éclosent et les chasseurs ne pourront gagner que si il arrivent à les détruire. Pour le second mode de jeu, Sauvetage, le but sera d’escorter cinq survivants jusqu’à un point d’extraction. Par contre, si le monstre en tue cinq, ce sera lui qui gagnera la partie. Vous noterez aussi que la victoire sera acquise d’un côté comme de l’autre si le monstre ou les chasseurs périssent. Enfin, le mode défense consiste quant à lui à protéger deux générateurs et un réservoir d’essence avant la fin du temps imparti.

Il y a tout de même une chose que l’on reprochera au titre, c’est de manquer de modes de jeu supplémentaires tant ceux-ci restent dans le classicisme flagrant. A contrario, l’une des bonnes idées dudit mode évacuation, c’est le fait qu’en fonction des défaites et victoires que vous accumulerez, la map sera évolutive. Par exemple, si lors d’une mission donnée le monstre détruit une centrale électrique, elle libérera un gaz toxique qui sera au désavantage des chasseurs. L’idée est très bonne en soi, et cela permet véritablement de dynamiser les différentes cartes et de plus ou moins désavantager l’un des deux camps pour notre plus grand bonheur et malheur.

Evolve comme évoluer !

evolve-3

Oui, l’un des trois monstres que vous contrôlerez dans Evolve pourra en effet évoluer deux fois pour qu’il puisse augmenter ses pouvoirs via des points de compétences à attribuer, mais aussi rallonger sa jauge de vie. Comment doit-il faire pour évoluer me direz-vous ? Eh bien, le bougre va devoir justement tuer quelques bestioles dans cette faune immense et ainsi les dévorer. Une fois que vous aurez rempli votre jauge d’évolution c’est là que vous serez capable d’évoluer, et d’attribuer à chaque fois trois points de compétences sur vos quatre pouvoirs respectifs, afin que vous puissiez faire beaucoup plus de dégâts sur vos ennemis.

Et le monstre sera d’ailleurs aussi avantagé que les chasseurs car son système d’odorat, en appuyant sur le touche R3 sur PS4, vous permettra en gros de voir où vos adversaires et les bestioles à manger se situent plus exactement. Au passage, il faut avouer qu’au tout début manette en main, il est assez déroutant de contrôler notre bébête dans le sens où les déplacements sont assez lourdingues et plutôt lents, et cela n’arrange pas forcément les choses quand les chasseurs sont à nos trousses. Mais en revanche, vous verrez qu’il faut en fait juste un peu de temps pour s’y habituer et enfin pouvoir maîtriser votre monstre. Puis, une fois que vous commencerez à gagner une seule partie contre les valeureux chasseurs, vous pousserez même un gros soupir de satisfaction et de jouissance. A savoir au passage qu’il va falloir systématiquement maîtriser tous ses pouvoirs en engrangeant des points sur ces derniers (soit environ 12.000 points de dégâts de chaque), et ainsi pouvoir débloquer le monstre suivant. Ceci est également valable pour déverrouiller les autres chasseurs mais nous y reviendrons dans le prochain paragraphe.

Et les chasseurs dans tout ça ?

evolve-5

Justement, nous y arrivons. En premier lieu, sachez qu’Evolve propose de base quatre chasseurs à contrôler, en sachant qu’il y en a 8 autres à débloquer en remplissant certains critères avec chaque chasseurs de chaque classes. Au niveau des classes de personnages par ailleurs, on rentre aussi dans le classique, à un détail près puisque la classe trappeur reste tout de même intéressante. En effet, cette dernière aura la capacité de piéger le monstre grâce à un dôme holographique qui forcera le monstre à combattre jusqu’à ce que ce dôme se désactive automatiquement. De plus, le trappeur aura en sa compagnie Daisy, une créature capable de vous réanimer si vous êtes à terre, mais ayant également la capacité de pister le monstre, dont ses traces de pas apparaîtront en surbrillance.

On retrouve de fait beaucoup d’élément empruntés à Left 4 Dead, comme le fait de rester à terre si vous perdez toute votre vie, mais aussi l’aspect jeu en équipe. Car oui, les quatre classes sont clairement complémentaires et il vous faudra être véritablement soudés si vous voulez gagner votre partie contre le monstre.

Le système d’équilibrage parlons-en !

evolve-7

C’est sûrement la question que vous devez vous poser depuis la big Alpha. Eh bien, à première vue, les affrontements semblent être équilibrés de part et d’autre en multijoueur, même si quelquefois certaines parties tournent clairement à la débandade, et les retournements de situation se font très rares. La difficulté concernant le solo frôle en plus de cela l’abusement, même si vous baissez la difficulté en mode bonus monstre en l’occurrence. En somme, on pourra dire qu’au niveau de l’équilibrage, des détails sont clairement à revoir car actuellement, il y a à boire et à manger.

Graphiquement parlant, le titre de Turtle Rock Studios est assez joli en effet. Si on pardonnera les quelques textures un peu datées et aussi, les quelques clipping au niveau des textures, on observera par contre des effets de lumières et de particules particulièrement réussis. De même que les arrières-plans sont d’une beauté sans nom. Aussi, le jeu est très fluide et pas forcément de ralentissements à signaler, d’autant plus que le moteur physique est plutôt crédible en soi. Enfin, avant de clôturer ce test, il faut savoir que le level-design asymétrique des maps reste particulièrement soigné, et comme dit plus haut, les maps évolutives permettent une rejouabilité plutôt sympathique, malgré des changements mineurs tout au long du mode évacuation. Seul ombre au tableau, c’est le fait que certaines maps, aussi grandes soient-elles, finissent par se ressembler sur certains points….

Diantre, qu’il est très difficile de donner une note à Evolve. Qu’on se le dise, Evolve est un multijoueur des plus soigné en l’état et contrôler le monstre est tout simplement jouissif. En sus, le jeu d’équipe entre chasseurs est aussi bien ficelé avec chaque classe complémentaire. Mais ce qu’il manque à Evolve serait peut être un bien meilleur système d’équilibrage, qui reste à l’heure actuel hasardeux. Il aurait peut-être fallu aussi un mode campagne un peu plus fouillé malgré des idées plutôt bonnes, ou bien encore des modes de jeu qui sortent un peu plus de l’ordinaire. Cependant, ne boudons pas notre plaisir puisque Evolve, même s’il ne sera pas à mon sens le meilleur jeu multijoueur cette année, est pétri de bonnes idées et reprend tout de même des éléments de gameplay qui fonctionnaient avec brio dans Left 4 Dead. Alors le payer au prix fort peut-être pas, mais lors d’une baisse de prix ou en occasion, pourquoi ne pas vous laissez tenter par l’expérience du combat à 4 contre 1.

La note de l'auteur

Avec un concept pourtant plein de promesses, Evolve, par les p'tits gars de Turtle Rock Studios qui nous avait pourtant sorti une bonne licence comme Left 4 Dead, a été une déception de mon point de vue. Le titre a pourtant des qualités avec un gameplay franchement complémentaire entre les chasseurs, puis l'évolution de notre bébête petit à petit est en somme intéressante. Mais en définitive, ce qui a tué le soft est son manque cruel de contenu, un équilibrage douteux ne permettant pas des retournements de situations exceptionnels comme dans un Left 4 Dead, ainsi que sa répétitivité. Pas étonnant que le soft soit passé free-to-play par la suite étant donné que le soft a été rapidement déserté en multijoueur.

Matheus
d
Note du panda
6.5 10

Points positifs

  • Les trois monstres à contrôler...
  • Graphiquement joli...
  • Le mode évacuation...
  • Maps évolutives...
  • Le système de progression
  • 12 chasseurs avec un gameplay différent
  • Le trappeur
  • Les pouvoirs des trois monstres

Points négatifs

  • ... même s'il faut un temps d'adaptation
  • ... mais un peu daté et du clipping
  • ... avec des modes de jeu classiques
  • ... avec des changements mineurs
  • La difficulté abusée en solo
  • Le mode solo inutile
  • Le système d'équilibrage à revoir

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

A propos de notre notation