Donald Trump ouvre une chaîne sur Twitch

donald trump twitch logo

Ce ne sera pas pour construire des murs sur Fortnite.

Donald Trump, l’actuel président des Etats-Unis, vient d’ouvrir une chaîne sur la plateforme de streaming Twitch. A l’approche des élections de 2020, le candidat du parti républicain compte mettre toutes les chances de son côté en touchant un public large, même celui celui des joueurs.

Pour un Top 1 aux élections

trump fake stream

A l’image du sénateur Bernie Sanders, et candidat à l’investiture du parti démocrate, Trump compte bien faire campagne sur tous les fronts d’où l’ouverture d’une chaîne sur Twitch qui pourra viser potentiellement la quinzaine de millions d’utilisateurs de la plateforme. Actuellement, le président américain est suivi par près de 42 000 personnes à l’heure où nous écrivons cet article.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’homme ne va pas streamer à ces heures perdues sur des jeux populaires comme Fortnite, Apex ou League of Legends. Le but de cette chaîne sera de retransmettre les nombreux discours de campagne et même de la financer si l’on en croit l’onglet « donations » (sans oublier une boutique de goodies) sur la description.

Il faut tout de même souligner que Donald Trump n’est pas vraiment en territoire ami puisqu’il a vivement critiqué la société Amazon, qui a racheté la plateforme de streaming en 2014, à maintes reprises. Il n’a pas non plus été tendre envers l’industrie du jeu vidéo en la qualifiant de « culture de la violence » après une fusillade survenue en février 2018.

Cette nouvelle nous dit tout de même que, malgré ces contradictions énoncées, tous les moyens sont bons pour gagner des électeurs. Il ne sera pas surprenant d’apprendre, à l’approche de l’élection présidentielle de 2022, de voir des candidats faire de même chez nous. Certains des membres du gouvernements français ont d’ailleurs déjà eu l’occasion de débattre sur Twitch en début d’année. On se rappelle aussi du fameux jeu engagé « Fiscal Kombat » de la France Insoumise, entre autres.

Si certains joueurs expriment le souhait d’une séparation entre le jeu vidéo et « la politique », en période d’élection, ce sera de moins en moins évident.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
45 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp