Le début de la fin pour Konami ? La fin du studio semble proche…

Konami logo rouge

Ces derniers temps semblent vraiment agités du côté de Konami, et cela ne semble pas se calmer. Entre suppression, départ, démission, et autres rumeurs, le studio traverse une (très) mauvaise période.

Vous n’êtes pas sans savoir que Kojima, le « papa » de la licence Metal Gear Solid partira juste après la sortie de Metal Gear Solid V: Phantom Pain et que lui et toute son équipe, la Kojima Production, ainsi que tout son entourage sont également sur la sellette.

Mais ce n’est pas le seul événement majeur, puisque Silent Hills, le soft tant attendu par les adorateurs de jeux d’horreur, a été tout simplement annulé, sans aucune véritable raison valable. Et qu’en plus d’avoir été annulé, sa démo, P.T. a été éradiqué des serveurs Playstation.

Autre fait important, le titre du groupe a été retiré de la bourse de New York dans la même période.

Konami ne s’arrête pas là, le studio semble s’enfoncer encore et toujours : Ils refusent de communiquer toute information sur la plupart des rumeurs et ne tiennent aucun propos véritablement rassurant pour l’avenir du studio.

Serait-ce le début de la fin ? Le YouTuber Super Bunnyhop a tenté de contacter une source interne et a réussi par obtenir des réponses à ses mails. Il a rapidement fait une vidéo pour raconter ce qu’il venait de recevoir et surtout, partager ses trouvailles, précieuses et délicates.

Et je dis bien délicates : L’éditeur a directement demandé à Youtube de retirer la vidéo des serveurs pour ne pas susciter trop d’intérêt et de spéculations. Mais si Google semble donner la priorité aux droits d’auteur au détriment de la liberté d’expression, le web laisse toujours des traces et la vidéo a rapidement été remise en ligne.

Tout d’abord, Kojima et ses collègues auraient bien été virés en les forçant à partir tout en les dégoûtant de travailler. Pour forcer le départ, Konami couperait les accès à internet, ferait travailler ses salariés dans le noir, fermerait les issus de secours, piraterait les donnés et les supprimerait, et bien d’autres faits pour le moins surprenant.

Plusieurs postes semblent avoir été également supprimés et certains employés d’autres services – ou pays de l’éditeur voudraient également démissionner, soit à cause de cette histoire, soit à cause de la situation qui tourne mal.

Kojima pourrait très prochainement attaquer le groupe Konami en justice et porter plainte, lui et tout son groupe, pour ces conditions de travail. Mais l’homme à qui l’on doit Metal Gear Solid, préfère terminer son bébé et le peaufiner afin d’offrir aux fans, l’ultime opus de la saga.

Une telle action en justice pourrait engendrer de lourds dédommagements et placerait l’éditeur dans une position difficile financièrement. Sans parler de sa réputation qui en prendrait un sale coup et viendrait causer la perte du studio.

1431368391__118907

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.