Un américain poursuit Twitch en justice pour « contenu suggestif et sexuel » de la part des streameuses

twitch 1

Un californien a décidé de poursuivre la plateforme de streaming Twitch en justice et demande 25 millions de dollars de dommages et intérêts. La raison ? D’après lui, des streameuses proposeraient du « contenu suggestif et sexuel ». Le plus gros dans l’histoire est que l’homme à l’origine de ces procédures judiciaires n’est pas un inconnu, surtout dans le domaine du jeu vidéo, puisqu’il s’agit d’Erik Estavillo.

Tenez-vous bien car si vous ne connaissez par ce monsieur, vous risquez d’être surpris.

Le plaignant en série a encore frappé

Il est en effet tristement célèbre pour les nombreux procès (tous rejetés d’ailleurs) qu’il a déclenché auprès de compagnies comme Nintendo (pour une mise à jour sur Wii), Sony (pour le bannissement de son compte PSN), Microsoft (concernant le « ring of death » de la Xbox 360) ou encore Blizzard (concernant World of Warcraft).

D’après des documents judiciaires datant du 19 juin dernier obtenus par le site Dexerto, Estavillo accuse Twitch d’empirer ses problèmes médicaux, notamment son trouble obsessionnel compulsif et son addiction au sexe, étant donné qu’internet reste le seul moyen pour lui de se divertir. Il prétend ainsi ne pas pouvoir profiter de la plateforme sans être « constamment exposé à du contenu sexuel ».

La plainte nous indique qu’Estavillo suit les chaînes Twitch de 786 femmes et d’aucun homme. Il établit d’ailleurs une liste de femmes assez longue avec des personnalités du milieu comme Pokimane, STPeach, et Alinity. Il reproche à la plateforme de ne pas proposer un système de filtrage par genre et d’encourager l’addiction sexuelle en donnant la possibilité aux spectateurs de souscrire à une chaîne, de faire des donations et d’envoyer des Bits (une monnaie virtuelle spécifique à Twitch). Il compare en outre cette addiction à celle qu’aurait un joueur de casino.

Le plaignant demande ainsi le bannissement de chaque streameuse mentionnée dans le document et le versement de 25 millions de dollars de dommages et intérêt pour lui-même, et les autres souscripteurs à ces chaînes via Twitch Prime. Il ajoute que le reste de la somme ira à des œuvres de charité liées au COVID-19 et au mouvement Black Lives Matter.

Autre fait amusant, Erik Estavillo s’est récemment présenté aux élections américaines pour la Chambre des représentants en tant que candidat démocrate du 19eme district de la Californie avant de se retirer en mars dernier.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des