Le Meuble à Jeux #134 : Les Tavernes de la Vallée profonde

Les Tavernes de la vallée profonde

On va boire une bière à la taverne ?

Après nous être servis une bonne tasse de thé avec Ceylan, l’heure est maintenant à la bière ! Quoi de mieux alors, que de se rendre dans une taverne en Allemagne pour déguster ce rafraichissement malté qui fait le bonheur des gens ? C’est ce que nous propose Les Tavernes de la Vallée Profonde, le dernier jeu de Wolfgang Warsch. L’auteur des Charlatans de Belcastel et de Très Futé revient ici avec un jeu où les dés seront une nouvelle fois au centre de l’expérience, mais pas que.

Tout comme pour notre chronique précédente, nous avions entraperçu le jeu à l’occasion du Festival des Jeux à Vichy. Jouable de deux à quatre joueurs, nous avons eu l’occasion de jouer au titre dans des configurations à deux et trois joueurs. Étant donné le nombre de module du jeu, nous avons essayé d’apercevoir chacun d’entre eux. Le jeu fonctionne avec un plateau personnel modulable qui pourra évoluer pendant la partie, mais également entre chaque partie en ajoutant des modules, permettant l’ajout de possibilités de gestion entre autres.

Au niveau du matériel, on retrouve quelque chose de classique mais d’efficace avec des sacs de dés, des pions en cartons et un plateau évolutif bien pensé par pièce de puzzle que l’on bouge pendant et entre les parties.

Une bière tavernier !

Le Meuble à Jeux #134 : Les Tavernes de la Vallée profonde 1

Les Tavernes de la Vallée profonde est un jeu de deckbuilding, de pose d’ouvriers, de draft, de lancer de dés, évolutif pour 2 à 4 joueurs. Vous serez à la tête de votre propre taverne et le but sera bien entendu de satisfaire vos clients tout en vous améliorant. Le jeu se déroule en 8 tours de jeu dans lesquels vous devreez faire les mêmes actions : remplir votre taverne d’employés et de clients, lancer les dés, choisir ces dés, poser ces dés.

Mais si cela semble simple au premier abord, c’est sans compter sur toute la réflexion que vous aurez pendant des heures ! On réfléchit à chaque dé que l’on choisit, son utilité sur notre terrain, quels dés on va laisser aux autre joueurs. L’ensemble fonctionnant sur le système de draft, on choisit donc à chaque fois un dé sur notre dessous de verre avant de le passer au voisin. D’autant plus qu’il vous sera possible de modifier vos chances d’obtenir ce que vous souhaitez.

Vous pourrez ainsi obtenir des dés supplémentaire en ayant une serveuse par exemple, tandis que la personne à la plonge vous permettra d’ajouter un « un » supplémentaire à un dé de votre choix. Les dés pourront servir à obtenir de la bière ou des pièces, permettant par exemple d’acheter d’autres cartes que l’on ajoutera à notre deck. On retrouve ainsi une sorte de mélange de plein de mécaniques différentes.

Une fois que les huit tours de jeu sont faits, on compte les points de victoire, disponibles sur nos cartes, et on désigne le vainqueur de la partie. Il devient le maître tavernier de la ville, rayonnant dans tout le comté.

Un brassage qui prend ?

Le Meuble à Jeux #134 : Les Tavernes de la Vallée profonde 2

Ce qui fait la force des Tavernes de la Vallée profonde, c’est sa profondeur ainsi que son accessibilité. On joue une première partie pour appréhender les différentes mécaniques de jeu, développer un petit plan de développement. Puis on lance une seconde partie, où on installe un nouveau module complexifiant la chose et ajoutant encore une nouvelle façon de penser le jeu… On se retrouve ainsi sans vraiment le réaliser à jouer à un jeu au final très complexe.

Les Tavernes de la Vallée profonde est ainsi un jeu d’apprentissage. Ce n’est clairement pas en une partie que l’on fait le tour du jeu et de son potentiel, mais en découvrant au fur et à mesure les différents modules, dévoilant à chaque fois une nouvelle façon de penser et de progresser. Ce qui est détonnant, c’est que toutes les mécaniques semblent connues et éprouvées, mais que Wolfgang Warsch a ici combiné le tout pour proposer une sorte de remixage à sa façon de l’ensemble.

Cela donne un jeu d’une force assez unique car tel un bon cocktail, les mécaniques sont ici savamment mélangées et dosées pour marcher ensemble, créant une véritable unité au tout. On se retrouve donc assez vite en terrain connu tout en ayant cette impression de nouveauté, ce qui fonctionne parfaitement. Comme nous vous le disions, 5 modules donc tout autant de possibilités de personnalisation de votre partie, créant des combinaisons nombreuses pouvant plaire à tout type de joueur, pour une rejouabilité assez folle.

Il faut cependant aimer les jeux dits « à l’aveugle », où l’on ne sait au final pas vraiment où nous en sommes dans la partie. Difficile de se rappeler de l’ensemble des points de victoire de l’ensemble de vos cartes sur une partie !

Pour qui s’adresse Les Tavernes de la Vallée profonde ?

Le Meuble à Jeux #134 : Les Tavernes de la Vallée profonde 3

Ce qui est très fort avec le jeu de Wolfgang Warsch, c’est de réussir à plaire autant à un public plutôt familial qu’aux joueurs plus experts. Avec ces modules, le jeu se présente comme un vrai jeu de passage, d’apprentissage, permettant aux joueurs de se hisser progressivement vers des jeux de gestion beaucoup plus ardus. On apprécie d’ailleurs la règle bien conçue qui permet à tous de pouvoir appréhender correctement le jeu.

Acheter Les Tavernes de la Vallée profonde sur Philibert

Les Tavernes de la Vallée profonde, c’est un peu le jeu somme, le jeu mix, qui arrive à fonctionner à tout moment avec quasiment n’importe qui. Il est le parfait compagnon des joueurs souhaitant aller vers des jeux plus experts, tout en proposant quelque chose d’assez progressif avec les différents modules. Wolfgang Warsch réussit une nouvelle fois son pari en proposant un jeu dont nous ne nous lassons jamais de jouer.

Le Meuble à Jeux #134 : Les Tavernes de la Vallée profonde 4

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
3 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp