Les développeurs de The Culling 2 en difficulté après la sortie du jeu

The Culling 2 Xaviant

Cela n'étonnera personne.

Il y a quelques jours, Xaviant nous a pondu de nulle part un certain The Culling 2. Deux ans après la sortie du premier volet, le studio avait donc retenté l’expérience pour son Battle Royale mais les résultats plus que décevants risquent de mettre leur avenir en péril.

Il n’en restera qu’un

L’équipe de Xaviant s’est alors confiée sur Twitter et a expliqué « qu’il était temps pour eux de se réunir » et « d’avoir des discussions difficiles sur l’avenir du studio ». Désormais financièrement instable, Xaviant va devoir opter pour une nouvelle stratégie, en espérant que certains salariés ne perdent pas leur poste à cause de cette mésaventure. Une annonce sera faite dans les prochains jours et la fermeture ou la refonte du studio n’est malheureusement pas une conclusion improbable.

Il faut dire que ce nouvel opus s’est planté en beauté. Même pas 48 heures après, il n’y avait quasiment plus aucun joueur sur les serveurs, pas vraiment idéal pour des parties à 50 personnes. Un fiasco total comme on vous l’avait expliqué il y a peu. Mais ce non-succès s’explique facilement : s’il serait facile de remettre ça sur le dos des nombreux jeux qui s’essayent au Battle Royale, c’est avant tout un manque d’originalité qui n’a pas séduit les joueurs.

En même temps, The Culling 2 a perdu tout de ses mécaniques intéressantes. En mettant de côté tout ce qui avait su légèrement démarquer le premier jeu, cette suite emprunte davantage à PlayerUnknown’s Battlegrounds dans une quasi copie carbone de celui-ci et perd son identité au passage. La communauté a vite réagit et le titre est rapidement devenu l’un des plus gros flops de l’année, sans parler les nombreuses évaluations négatives.

A part passer son Battle Royale en free-to-play pour limiter la casse, on ne voit pas trop ce que le studio pourrait faire d’autres. Disponible à 19.99€ sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, The Culling 2 s’annonce déjà comme de l’histoire ancienne. Espérons tout de même que l’issue de cette future décision ne soit pas la fermeture définitive de Xaviant, même si cela serait sans doute le plus probable.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
6 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp