Le Meuble à Jeux #138 : Narcos – The Board Game

Narcos - Le Jeu de Plateau

Qui veut de la farine ? De la belle farine bien travaillée !

Narcos, c’est un nom qui fait désormais échos chez pas mal de monde. Cela, on le doit notamment à Netflix qui, en 2015, lançait la série du même nom sur sa plateforme de streaming. Série qui, on le rappelle, traite de l’ascension et de la chute de Pablo Escobar et de son trafic de narcoleptiques. Un projet ambitieux qui a, avec le temps, porté ses fruits. En effet, la série compte même une sorte de spin-off sur le Mexique. Bref, une belle réussite.

Aujourd’hui, nous allons vous parler d’une adaptation de cet univers délicat et rude qui nous est dépeint dans la série. Non, nous n’allons pas parler de Narcos : Rise of the Cartels mais bien de Narcos : The Board Game. Édité par CMON, nous devons ce jeu à Renato Silva Sasdelli et Fel Barros, avec des illustrations réalisées par Henning Ludvigsen.

Edge Narcos - Version Française - Acheter sur Amazon
Narcos Le Jeu de Plateau, Jeu spécialiste
52,00 EUR

Le titre a été conçu pour recevoir de deux à cinq joueurs afin d’incarner les grandes puissances de la série. Ou du moins, représenter les personnages et factions en action dans la série d’origine. Le but est le même pour l’ensemble des joueurs sauf un. En effet, l’un des participants doit prendre le rôle d’El Patron et tenter de réaliser des objectifs secrets, pendant que les autres doivent tenter de trouver le lieu où il se cache sur le terrain de jeu.

Très intrigués, nous nous sommes lancés dans cette aventure à plusieurs. Nous avons parcouru l’ensemble de la montée en puissance de notre magnat du crime à deux, à trois et à cinq. Non, nous n’avons pas jugé bon d’en ficeler un pour le mettre dans le coffre de notre voiture afin de jouer à quatre !

Quand le chat n’est pas là, les souris dansent

Narcos - Le Jeu de Plateau

Comme nous vous le disions ci-haut, le but est simple. L’un des joueurs devra incarner Pablo et se cacher des autres joueurs, tout en gérant son petit trafic. Le chanceux, ou malchanceux au choix, qui hérite de ce personnage devra alors tenter de remporter la victoire de deux manières différentes. Soit il devra parvenir au bout de ce que le jeu appelle « La Piste de Gloire », soit il devra remplir l’ensemble de ses objectifs secrets.

Dans le camp opposé, les autres joueurs devront incarner d’autres criminels, ou forces de l’ordre, avec pour but de faire tomber notre cher Pablo Escobar. Tous ont le même objectif, mais sont-ils alliés pour autant ? Oui et non, car chacun reste, au final, un peu libre de ses propres choix et pourra très bien entraîner la chute des autres membres de l’équipe.

Le jeu est donc quelque peu stratégique et demande aux chasseurs (car c’est un peu un jeu de chat de la souris) de se coordonner et se mettre d’accord sur les actions à effectuer ainsi que les lieux à visiter. Le tout, dans le but de retrouver le patron du crime. Chaque lieu ne pouvant être visité qu’une fois par round, et chaque action demandant d’utiliser des points, il faudra bien se mettre d’accord pour remporter cette course qu’est Narcos.

Pour fuir, le joueur incarnant Pablo Escobar disposera d’une feuille où il pourra observer le plan du plateau de jeu et ainsi tenter de prendre des notes sur les déplacements qu’il effectue. Mais là n’est pas le point le plus délicat. Là où les choses se compliquent, c’est que notre baron de la drogue devra continuer à gérer son empire du crime.

Pour ce faire, il devra avoir recours à des sicaires qui lui permettront de gérer la distribution, la production de ses produits, ainsi qu’engager des gardes du corps afin de se protéger en cas de besoin. Bien entendu, il y a un hic. Chaque utilisation de sicaires donnera des indices aux autres joueurs quant à sa position et ses actions. Néanmoins, plus il y aura d’indices dévoilés, plus il pourra effectuer d’actions. Au joueur donc de bien peser le pour et le contre de chaque action et voir si tel ou tel objectif ne pourrait pas être obtenu de façon plus « sûre ».

Un support bien adapté à l’univers

Narcos - Le Jeu de Plateau

En face, les autres joueurs auront à débusquer le maître du trafic de narcotiques à deux reprises afin de l’emporter. A cette fin, ils auront droit d’effectuer diverses actions en utilisant des cartes. Sur ces cartes se trouvent des points de puissance et chaque action requiert un certain nombre de points de puissances pour être effectuées. Tiens, ça me rappelle la mécanique d’achat d’objets sur La Vallée des Marchands tout ça.

Là où le jeu rajoute un peu de piment, c’est qu’il faudra attendre la fin de chaque round que Pablo se déplacera. Par ailleurs, ce sont ses actions qui influeront sur les indices dévoilés. Dès lors, tous les joueurs auront une petite chance de découvrir sa cachette. Une pointe de suspens et de stratégie supplémentaire s’ajoute donc à l’histoire, pour le plaisir des joueurs. Après tout, il faut bien occuper tout le monde durant les longues parties d’une à deux heures que promet le titre.

Et qui dit CMON, dit aussi matériel. Et dans le cas de Narcos, on peut dire qu’il est de très bonne qualité. Les figurines sont bien détaillées et bien réalisées, tandis que le plateau de jeu est lui aussi très bien produit. Les couleurs sont jolies et le tout reste très lisible malgré la quantité d’informations présentes. Il en va de même pour les cartes de jeu qui sont épaisses et résistantes, ce à quoi s’ajoutent les splendides illustrations qui y sont imprimées.

L’univers du jeu est, quant à lui, bien respecté. Il s’en retrouve même renforcé avec la carte de jeu et les figurines que les joueurs peuvent manipuler. Les illustrations renforcent également ce sentiment d’appartenance à l’univers de Narcos puisque tout y fait échos. Une belle réussite de ce point de vue-là.

Et tout cela, c’est sans compter sur la rejouabilité du titre qui reste présente. Après tout, tout est influencé par les décisions des joueurs et leurs actions et jouer un personnage différent entraîne une façon de jouer différente. De quoi donner envie de voir ce que cela donne en revêtant le costume (hum) de Pablo Escobar. Et vu la longueur des parties, il y a largement de quoi occuper une soirée en famille ou entre amis.

Pour qui s’adresse Narcos : Le Jeu de Plateau ?

Narcos - Le Jeu de Plateau

Narcos : Le Jeu de Plateau remplit pleinement son rôle de passe-temps ludique. Le jeu est fun, quoi qu’un peu compliqué à prendre en main, et promet une bonne rejouabilité. Son système de jeu est intéressant et permet d’ajouter une dose de stratégie dans les parties. Si le bluff n’a pas sa place ici, il n’en reste pas moins que le jeu pousse à la réflexion et demande à tous de bien se poser pour réfléchir avant chaque action.

Certes, il sera difficile de jouer avec les plus jeunes. Néanmoins, pour un groupe d’adultes, le titre reste très attirant. L’univers de la série est bien respecté et les fans sauront apprécier ce que le titre a à proposer. Et, même si jouer Pablo Escobar est le plus intéressant, jouer ses ennemis le reste tout autant.

En outre, le jeu rend aussi une copie parfaite du côté de la qualité de ses matériaux. Tout est résistant, bien terminé et suffisamment détaillé pour donner envie de s’arrêter sur les pièces du jeu. Sans compter que des cartes un peu épaisses et résistantes sont un vrai plus pour un jeu de société, puisque l’on craindra un peu moins que quelqu’un ne la plie dans un élan d’enthousiasme trop important.

Acheter Narcos : Le Jeu de Plateau sur Philibert

Au final, Narcos se présente comme le titre idéal pour les fans de la série éponyme. Pour les simples amateurs de jeux de stratégie dans un univers mature, le jeu se montre également très réussi. Son seul bémol est qu’il ne permettra pas de jouer avec les plus jeunes à cause des ses mécaniques parfois un peu trop complexes. Quoi qu’il en soit, il s’agit là d’un excellent jeu qui saura rythmer vos soirées entre potes. Reste à voir qui veut devenir le plus grand trafiquant de narcoleptiques de l’histoire !

Le Meuble à Jeux #138 : Narcos - The Board Game 1

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
1 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp