Kena: Bridge of Spirit révèle de nouveaux détails chez Game Informer, ce qu’il faut retenir

kena bridge of spirits

L’une des meilleures surprises de la conférence PS5 il y a quelques mois était sans aucun doute Kena: Bridge of Spirit, qui a su charmer le public grâce à son univers chatoyant et accrocheur. Game Informer lui consacre aujourd’hui sa prochaine couverture pour la prochaine édition de son magazine. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur le jeu.

Des précisions sur le gameplay et l’univers

Kena Bridge of Spirits 1 1

Histoire de commencer par l’essentiel, on apprend que Kena se prononce « KAY-nuh ». Ce personnage sera bien doublé et sa voix sera même présente dans l’OST du jeu.

Il est précisé que même si ce n’est pas un open-world, Kena voyagera à travers un univers inspiré par des pays comme le Japon ou l’île de Bali, et découvrira ce nouvel endroit en même temps que le joueur vu qu’elle ne vient pas d’ici. Le village que le voit dans le trailer servira quant à lui de hub central. C’est à partir de là que l’on pourra voyager vers les différentes régions.

En combat, Kena pourra se battre avec un bâton qui pourra se transformer en arc, mais ce sont les Rot qui seront ses plus fidèles alliés. Ces derniers devront être collectés à travers le monde (ils seront 100) et aideront Kena à déplacer des rochers, à distraire les ennemis et à vous aider à charger votre énergie.

Cependant, tant que vous n’aurez pas attaqué au moins une fois, les Rot seront inactifs, il faudra frapper le premier pour leur donner un peu de courage, même si ces derniers ne pourront jamais mourir. Histoire de vous attacher encore plus à eux, vous pourrez les affubler de tout un tas de chapeaux.

Les apports de la version PS5

kena bridge spirits img13 1280x720 1 2

Pour ce qui est de la partie technique, le jeu a été développé sur l’Unreal Engine 4, et n’était pas destiné au départ à la PlayStation 5. C’est en voyant les possibilités et la souplesse offerte par la machine que Ember Lab a décidé de le porter sur PS5, leur permettant de repousser certaines limites.

On apprend alors que tous les Rots collectés seront visibles à l’écran sur PS5, tandis qu’ils seront moins nombreux sur PS4. La végétation sera aussi plus dense sur PS5, et il ne faudra que 2 secondes pour lancer le jeu depuis le menu de la console. La DualSense sera utilisé avec ses gâchettes qui permettront de bien ressentir la résistance de l’arc et des attaques lourdes.

Ember Lab ne s’est pas totalement mouillé question durée de vie, car le titre comporte des activités annexes, mais le jeu devrait prendre un bon week-end pour être terminé. Difficile de dire combien cela représente d’heures.

Niveau prix, le jeu sera visiblement en dessous des standards, soit en dessous de 60 euros, et ne comportera aucune microtransaction. Il sera possible de passer de la version PS4 à la version PS5 gratuitement.

Pour rappel, Kena: Bridge of Spirit est toujours prévu pour la fin de l’année sur PC (via l’Epic Games Store), PS4 et PS5.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments