Judgment : Le dernier jeu de la Team Yakuza retiré des ventes au Japon

Judgment : Le dernier jeu de la Team Yakuza retiré des ventes au Japon
En cause ? L'arrestation d'un acteur présent dans l'histoire principale...
Temps de lecture : 2 min.

Désireuse de travailler sur autre chose que du Yakuza, série que l’équipe made in SEGA fait vivre depuis près de quinze ans, la Team Yakuza se mit en tête de monter une toute nouvelle licence : Judgment (ou Judge Eye au Japon). Un titre qui emprunte beaucoup aux derniers opus de la saga citée précédemment, ne serait-ce que dans son système de combat ou dans sa construction. Disponible depuis le mois de décembre dernier sur l’archipel, et attendu théoriquement pour juin prochain par chez nous, ce pseudo spin-off vient de connaître un sacré coup dur.

Chez SEGA, on ne plaisante pas avec la drogue

Et par « coup dur », comprenez bien qu’il était difficile de trouver pire peine pour le jeu de la Team Yakuza ! En effet, SEGA l’a tout simplement retiré le titre de la vente, que ce soit en version physique (neuve tout du moins) ainsi qu’en dématérialisée. La raison ? Un acteur incarnant l’un des personnages de l’histoire principale s’est fait arrêter raison d’une consommation de drogue. Pierre Taki, alias Kyohei Hamura dans le jeu, a été incarcéré suite à l’utilisation de cocaïne, un stupéfiant hautement illégal sur l’archipel (et partout dans le monde, du reste). Par ailleurs, il risque une peine pouvant atteindre les sept ans d’emprisonnement.

Rapidement après l’arrestation du comédien, SEGA a fait retirer de son compte Twitter toutes les allusions à Judgment, et a cessé de communiquer autour du titre. Pendant ce temps, les enchères grimpent en flèche su le web, de nombreux possesseurs de l’édition physique profitant de ce buzz incroyable pour revendre leur copie.

Pour le moment, rien n’a été annoncé concernant la suite des événements. Pierre Taki va-t-il être remplacé par un nouvel acteur ? C’est envisageable, si l’on jette un œil sur un cas similaire qui avait touché le remaster de Yakuza 4, paru en janvier dernier au Japon. Mais il n’est pas exclu que le titre soit tout bonnement retiré de la circulation, et ce définitivement. L’éditeur nippon affirme être en pleine réflexion sur le sujet, et devrait livrer son verdict dans les prochains jours. Croisons les doigts pour qu’il soit positif !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
6 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp