Guilty Gear Strive fait le bilan de sa bêta fermée

Guilty Gear Strive Bilan Beta fermée

Repoussé à l’année prochaine, Guilty Gear Strive avait eu droit à une bêta fermée en avril dernier et l’heure est venue pour Arc System Works d’en faire le bilan.

Un gameplay qui ne fait pas l’unanimité

D’après les résultats d’un sondage publié sur le site officiel du jeu de combat et commenté par Akira Katano et Daisuke Ishiwatari, directeur du développement et directeur général du projet, les participants ont été pleinement satisfaits du charac-design des personnages, des animations et de la bande-son de la version de test du titre.

Les différents avis sur le gameplay sont plus mitigés notamment à cause d’une barre de vie qui diminue trop rapidement et de la perte du système de Gatling permettant d’enchaîner un coup petit, moyen puis gros. Les deux membres expliquent ses choix par la volonté de rendre le jeu plus accessible : « L’idée centrale est que vous pouvez infliger de gros dégâts sans avoir à mémoriser de longs combos comme cela était nécessaire dans les opus précédents. »

Ils ajoutent « qu’un concept majeur dans ce jeu est d’accorder une plus grande importance au choix de vos mouvements en fonction de la situation. Pendant le développement, nous travaillons afin de rendre le choix et le timing de chaque mouvement important afin de laisser place à l’inventivité et au défi technique pour les joueurs avancés tout en réduisant la longueur des combos. »

En conclusion de cette longue partie dédiée au gameplay, les deux employés du studio japonais déclarent ceci : « Notre objectif est de créer un titre dans lequel chaque joueur peut avoir un style de jeu distinct, tout en travaillant sur l’équilibre global du jeu. »

Une interface utilisateur et un mode online à repenser

Concernant l’interface utilisateur et le mode online, les retours sont plutôt mauvais, ce qui n’est pas vraiment une surprise dans le second cas si on se réfère à notre preview maison de la bêta.

L’interface utilisateur est pointée du doigt en raison d’une jauge de Burst trop petite. Un choix délibéré de l’entreprise basée à Yokohama « afin de minimiser la quantité d’informations visibles à l’écran » mais qui n’a pas fait l’unanimité. Son design n’était apparemment pas non plus assez « rock » et va donc être repensée « pour nous faire vibrer. »

Quant au mode online, il s’agit de l’aspect le plus critiqué par les testeurs. Au-delà des nombreux problèmes de connexions, un point sur lequel Arc System Works s’est excusé, le lobby était sans doute un des pires de l’histoire du jeu vidéo.

Selon Daisuke Ishiwatari, « avec Guilty Gear Strive, nous essayons un nouveau design par rapport aux précédents titres d’Arc System Works en utilisant des avatars 3D dans un style pixel art 2D. Cette expérience est nécessaire pour créer de nouvelles mécaniques qui n’étaient pas possibles avec les avatars 3D que nous avons utilisés précédemment. Bien qu’elles n’aient pas été intégrées dans la bêta fermée, nous les montrerons à la prochaine occasion. »

Bridget et Baiken ont la cote

L’article publié par le studio japonais permet également de savoir quels sont les personnages les plus utilisés au cours de la phase de test du jeu de combat. Le grand gagnant est Sol Badguy qui a été incarné par 33% des participants devant Ky Kiske (24,5%) et May (14%). Quant aux combattants les plus attendus pour intégrer le casting du titre à l’avenir, Bridget est très appréciée tandis que Baiken a une solide réputation dans les autres pays d’Asie, en Europe et en Amérique du Nord.

Guilty Gear Strive sortira début 2021 sur PlayStation 4 et se montrera à nouveau lors du Summer of Gaming d’IGN le 9 juin et, selon Gematsu, au New Game Plus Expo le 23 juin prochain.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des