Get Packed, un jeu canapé délirant sur Google Stadia

Get Packed

Annoncé comme l’un des premiers jeux issus du programme Stadia, Get Packed est également la première création du studio Moonshine. A l’occasion de son arrivée prochaine sur Stadia (aucune date encore confirmée), nous avons eu l’occasion d’échanger avec Jamie King, co-fondateur du studio, ainsi qu’une partie de l’équipe de l’éditeur Coatsink. L’occasion donc de faire le plein d’informations, et d’en savoir davantage sur ce jeu canapé.

Un jeu canapé qui s’annonce déjanté

Get packed 2 1

Le principe de Get Packed est simple : vous devez déménager une maison. Pour cela, votre équipe devra vous aider à transporter les meubles et différentes fournitures. Le jeu est bien entendu basé sur une physique spécifique, permettant de rendre chaotique l’expérience vidéoludique. Voyez cela comme un mix entre plusieurs références du genre party-game qui ont déjà connu un succès.

Jamie nous explique : « L’idée du jeu nous est venue de nos longues sessions d’Overcooked. Nous adorons le jeu, mais le seul truc que nous lui reprochions, était qu’une fois quelques bières écoulées, le jeu pouvait être pour le coup moins fun et un poil prise de tête avec toute la partie décisionnelle. Notre volonté avec Get Packed a été justement de faire en sorte que le jeu soit tout aussi fun quelque soit votre état ! C’est pour cela d’ailleurs que concernant la partie physique du titre nous avons puisé notre inspiration de ce côté via Gang Beast ou encore Octodad. »

Concernant le contenu pur, le jeu proposera à sa sortie une campagne d’une grosse douzaine de niveaux. Chaque niveau proposera de nombreux challenges et objectifs pour rendre les niveaux assez touffus et rejouables. Ajoutons à cela la possibilité d’y jouer en coopération et en compétition, ainsi qu’un mode appelé Destruction, puis viendront s’ajouter à cela des mises à jour de contenus qui suivront via différents DLC. Si l’on en croit les développeurs, il y aura clairement de quoi faire.

Le jeu sera jouable à la fois en co-op local et en ligne jusqu’à 4, et il sera possible de mixer les deux. C’est selon nous une excellente idée car cela permet vraiment de jouer avec toutes les personnes que l’on souhaite, sans avoir aucun souci en termes de distance et présence ce qui est pour le coup très bienvenu et rare pour le souligner. Petite parenthèse d’ailleurs, les personnages seront également personnalisables.

Bien entendu, comme vous avez pu le constater, un autre jeu canapé de déménagement arrive prochainement, appelé Moving Out. Du côté de Jamie, il n’est ni inquiet concernant son jeu et est même plutôt intéressé à jouer à cette autre production. C’est selon lui, « une coïncidence qui arrive assez souvent dans le secteur. Deux équipes se retrouvent avec un concept similaire en même temps, et se retrouvent si tout se passe comme prévu, avec une sortie assez proche car une durée de production similaire. »

Il rajoute également : « Après, comme vous avez pu le voir, les jeux ont une proposition assez différente, et il sera intéressant de voir ce qu’il en ressortira. C’est en même temps tout à fait logique de voir ce genre de jeux arriver de plus en plus, en voyant le succès vidéoludique et public d’un jeu comme Overcooked. En réfléchissant quelques minutes sur comment proposer une variante de Overcooked et en se demandant ce qui est chaotique, amusant et que font les gens, le déménagement arrive assez vite. »

Un partenariat avec Stadia

Get packed 1 2

En poursuivant notre présentation avec l’équipe de développement, on nous a expliqué que Get Packed était la première production de Moonshine Studios en tant que véritable équipe. En évoquant l’origine du projet, on nous raconte que chacun avait déjà un background assez varié allant de l’ingénierie au jeu mobile. L’arrivée de Google – et donc de Stadia – en tant que partenaire et support au développement du jeu vient initialement de l’éditeur Coatsink.

Si du côté de ces derniers, ils avaient déjà complètement adopté le projet, c’est via un ami commun des deux côtés, qu’ils ont fini par en parler à Google. Le géant était à ce moment-là en pleine recherche de jeux pour Stadia, et plus spécifiquement d’un party game. « Ils ont vraiment aimé le pitch et notamment la physique du jeu » s’est confié l’équipe.

Plusieurs jeux du catalogue de l’éditeur ont été présentés et c’est Get Packed qui a été retenu très rapidement : « Le gros avantage c’est qu’en termes de service, ils nous permettent un accès à leurs très gros serveurs ce qui permet de vraiment pouvoir tester dans les meilleures conditions le jeu, et de pouvoir également pousser le moteur physique dans ses retranchements. »

Où en est le développement ?

Aujourd’hui, l’équipe est en pleine finalisation du développement, en ajoutant les dernières touches et retours des sessions de test. Les sessions sont d’ailleurs effectuées sur des builds qui sont installées sur les serveurs de Stadia, permettant de véritablement se baser sur des conditions de jeux quasi finales.

A savoir qu’aujourd’hui, ce sont cinq personnes du côté de Moonshine qui développent le jeu tandis qu’une petite dizaine de personnes de Coatsink viennent prêter main-forte, notamment sur la partie réseau et test. C’est également l’éditeur qui est en charge de l’implémentation du jeu sur Stadia.

Aujourd’hui, le jeu fonctionne très bien à la fois en local chez eux, et sur Stadia. Les tests sont réalisés depuis le début du développement afin de proposer une expérience optimale : « L’équipe de Stadia est d’ailleurs vraiment présente afin de proposer un vrai support et accompagnement ce qui est vraiment plaisant. Le gros avantage de Stadia c’est que cela permet de pouvoir aussi tester le jeu à chaque étape de développement, et cela permet d’optimiser le temps de développement »

Au niveau de la musique, l’équipe travaille avec le compositeur Vince Webb (Shadow Point, Augmented Empire…), qui leur a conçu l’ensemble de l’expérience sonore du titre. Le jeu sera pour l’instant exclusif sur Stadia cette année. Il devrait arriver par la suite sur d’autres plateformes, bien qu’en toute logique, le studio n’a pas souhaité en dire plus sur ces dernières.

Get Packed
Get Packed
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des