Dying Light 2 : Techland donne de nouveaux détails (monde ouvert, ambition, versions next-gen…)

Dying Light 2

Le silence autour de Dying Light 2 en a fait douter plus d’un, et Techland l’a bien compris. Dans une récente vidéo qui servait à préciser que le jeu arriverait bien en 2021, le studio a promis d’être un peu plus loquace concernant le développement du jeu, et GamesRadar+ a justement pu s’entretenir avec Tymon Smektała, lead designer sur le jeu, pour connaître un peu plus de détails sur ce dernier.

Un monde ouvert difficile à construire

Dying Light 2

Naturellement, il a tout d’abord été question du développement du titre, qui a connu quelques complications au cours de l’année. Tymon Smektała reconnaît que l’équipe s’attendait à moins de difficultés, et avance que cela était principalement du à l’ambition et à l’échelle du titre, qui a du être ajustée constamment, même si le jeu «allait toujours de l’avant à chaque étape ». La structure de l’open world était le défi le plus difficile à relever selon lui :

« Nous avons du trouver un structure efficace pour le jeu, le bon équilibre entre gameplay et narration, nous avons fait face à quelques pressions, mais je pense que cela nous a rendu plus sage et plus expérimenté en tant qu’équipe ».

C’est donc pour cela que le jeu a été reporté de sa date initiale dans un premier temps, afin de trouver le bon moyen de mêler les actions du joueur à la façon dont le monde ouvert évolue en fonction de ce qu’il s’y passe. Une feature compliquée à gérer pour le studio, mais qui a rendu le jeu meilleur qu’avant :

« Ce qui nous a surpris, c’est la complexité de la bête que nous avions créé. C’est un jeu rempli de choix, et chaque choix génère une version différente de la réalité du jeu – qui a besoin d’être testée, équilibrée etc. C’est difficile de ne choisir qu’une seule choix que l’on a amélioré durant tout ce temps. Le jeu entier est meilleur, plus centré, plus soigné. Je suis spécialement épaté par nos améliorations visuelles ».

Ces nombreux détails qui façonnent l’expérience vécue dans ce monde ont été longuement revus, car ils étaient trop complexes dans un premier temps et ralentissaient l’expérience du joueur. Il a donc fallu garder l’essentiel afin d’affiner le système.

Il faut aussi garder en tête que la map du jeu est bien plus grande que celle du premier opus. Dans une récente interview accordée à Wccftech, le studio avait révélé que la carte de Dying Light 2 serait quatre fois plus grande que celle de Dying Light.

Le point sur les consoles next-gen

Dying Light 2

Bien entendu, la raison du report n’était pas que lié à cela, et la crise sanitaire est une nouvelle fois un facteur aggravant qui a grandement touché le studio. Cependant, il affirme que malgré tout, Dying Light reste la licence chère du studio, et que personne ne souhaitait précipiter la sortie de ce second opus avant qu’il ne soit fin prêt.

Pour ce qui est des versions PS5 et Xbox Series, Tomasz Szałkowski, directeur sur le projet, ne donne pas beaucoup de détails, mais il assure que le jeu ressemblera à de nombreux autres titres cross-gen dans la mesure où il offrira un choix entre performance et rendu. On en conclu donc qu’il sera possible de choisir entre 4K/30 fps et 1080p/60 fps, a priori.

Dying Light 2 est attendu sur PC, PS4 et Xbox One pour 2021.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.