Le Meuble à Jeux #8 – Dice Forge

Le Meuble à Jeux #8 – Dice Forge

Dans ce nouveau numéro du Meuble à Jeux, nous vous proposons de jouer avec votre chance et de forger vos propres dés ! Les dieux seront-ils avec vous ? On vous parle de Dice Forge dès maintenant !

Dès la lecture du concept du jeu, nous étions tous impatients de tester Dice Forge. Peu de titres proposent en effet de forger ses dés pour jouer avec. Une vraie expérience novatrice dans le milieu s’ouvrait à nous. Le jeu, créé par Régis Bonnessée, propose quelque chose que nous n’avons pour le coup jamais vu. L’auteur avait également réalisé par le passé Seasons, un excellent jeu de cartes et de dés dont on espère pouvoir vous parler prochainement d’ailleurs. Le jeu est édité par Libellud, un éditeur dont on vous a jadis présenté, avec le jeu Attack of The Jelly Monster.

Pour l’occasion des essais du titre, nous avons effectué des essais sous différentes configurations. Que ce soit de deux à quatre joueurs ou avec les deux sets de cartes différents. Qu’on le dise tout de suite, par le rythme du jeu lors des parties, on vous déconseille d’acheter ce jeu si vous comptez y jouer uniquement à deux joueurs. En effet, les interactions et les conceptions d’une bonne partie des cartes sont optimisées pour des parties à trois ou quatre. Dommage d’ailleurs que l’on ne puisse pas y jouer à cinq, la dynamique du jeu aurait été intéressante dans une telle configuration.

Allons à la forge de dés !

Dice Forge est un jeu compétitif de 2 à 4 joueurs. Le but est de gagner le plus de points de victoires en récupérant des cartes. Pour récupérer des cartes, il vous faudra des ressources, qui s’acquièrent quant à elles grâce à vos dés. Vous démarrez la partie avec deux dés possédant des faces de bases. A chacun des 9 tours de jeux, vous aurez l’occasion d’effectuer une action de votre choix. Vous pourrez dépenser vos ressources pour acheter des cartes, vous conférant de nouvelles capacités, un pouvoir mais également des points de victoires. L’autre action, primordiale, sera celle d’acheter une face de dé.

Comme vous l’avez compris, tel un jeu de deckbuilding où l’on récupère de nouvelles cartes au fur et à mesure de la partie, Dice Forge est le premier jeu de dice crafting, où nos faces de dés vont changer pour être améliorées au fur et à mesure de la partie. Plus vos dés seront puissants, plus vous pourrez ainsi récupérer des cartes puissantes. Les cartes ont d’ailleurs des pouvoirs divers et variés, pouvant aller de débloquer de nouvelles face à votre dé, ou de récupérer les effets de lancers de dés ou forcer des dés adverses. On aurait aimé par contre avoir des cartes un peu plus vicieuses, qui aurait forcé par exemple un adversaire à retirer la face de son lancer pour remettre une face d’origine, cela aurait ajouté à l’aspect interaction entre joueurs.

Cela peut paraître fouillis, mais c’est l’un des soucis du jeu. La première partie nécessite pour le coup quelques tours de jeu pour vraiment entrevoir l’évolution d’une partie et également la ou les stratégies à mettre en place. Le livret de règles ne nous aide pas non plus d’ailleurs. Ce petit détail reste de toute façon oublié lorsque l’on voit la beauté du matériel proposé par Libellud. Entre le rangement permettant de tout entreposer, cette table de face de dé, tout est fait pour nous permettre de jouer en toute sérénité au jeu. A noter également les excellentes illustrations de Biboun, dont nous ne somme pas prêts d’arrêter de parler !

Des dés pour l’éternité !

Avec l’ensemble de ses mécaniques, on serait en droit de se dire que Dice Forge est le jeu que l’on attendait depuis des années. En fin de compte, le oui n’est pas aussi grand que l’on aurait aimé. Si les mécaniques marchent très bien, et se combinent parfaitement, le souci vient de l’aspect interaction.

En effet, le jeu ne propose que peu d’interactions entre les joueurs. En dehors de certaines cartes, la seule interaction se fait si une personne désire se rendre dans un autel où un autre joueur se trouve déjà. A ce moment-là, la personne déjà placée sur l’autel se retrouve au centre du terrain et a le droit de relancer ses dés.

Cette mécaniques est très drôle et très intéressante, le seul souci c’est qu’à deux joueurs, on ne se marche pas sur les pattes. C’est là où, si le jeu fonctionne à deux joueurs, il ne dévoile pas du tout son potentiel. Pour voir une vraie partie où l’on commence à essayer de se bloquer véritablement il faut finalement être quatre joueurs. Dommage donc de ne pas proposer un cinquième joueur jouable car cela aurait vraiment pu permettre au jeu de se lâcher sur cet aspect.

Le jeu reste tout de même très sympathique à jouer et propose déjà une bonne rejouabilité. En effet, une fois que nous avons fait le tour du jeu, nous pouvons, si nous le souhaitons, jouer avec un second set de cartes, permettant de varier les parties. Encore une fois, dommage que certaines cartes ne fonctionnent pas vraiment bien à deux joueurs.

Pour qui s’adresse Dice Forge ?

Avec ses règles un peu confuses, et son principe unique, Dice Forge est clairement à catégoriser dans le jeu qui ravira les habitués du jeu de société. Le jeu demande de la stratégie, une bonne dose de réflexion, tout en ayant une bonne part de hasard que l’on tentera finalement de toujours contrôler en changeant nos faces. Reste à voir si le genre vous intéresse. Une extension est d’ailleurs prévue et a été montrée lors du dernier Paris est Ludique, il ne reste plus qu’à attendre encore quelques semaines pour pouvoir lancer à nouveau nos dés pour devenir un vrai dieu !

Avec son matériel sublime et son concept de base unique aujourd’hui dans le jeu de société, Dice Forge pourrait devenir un vrai incontournable. Si vous pouvez faire des parties à plus de deux joueurs, et que vous souhaitez découvrir une nouvelle façon de jouer, on ne peut que vous conseiller de vous jeter dessus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *