Broken Ranks : Présentation du MMO en Free to Play

Broken ranks key art without logo 1 Cet article propose du contenu sponsorisé

Broken Ranks, un jeu un peu particulier disponible chez nous depuis fin janvier. Il s’agit d’un MMORPG de type « low fantasy » en vue isométrique où l’on prend part à une histoire assez sombre tout en explorant de nombreux environnements dans un monde ouvert. Il se démarque surtout par son système de combat et un look rétro très prononcé.

De Pride of Taern à Broken Ranks

Broken Ranks est développé par le studio polonais Whitemoon. La structure existe depuis 2008 et regroupe aujourd’hui une vingtaine de personnes. En 2010, ils lancent leur premier MMORPG, The Pride of Taern. Il atteindra respectivement les 500 000 et 1 million de joueurs en 2013 et 2015. Avec ce jeu, le studio voulait un MMO regroupant des éléments de RPG culte, comme Baldur’s Gate, avec un système de combat au tour par tour et une narration non-linéaire. Des fondations qui permettront d’avoir le résultat actuel avec Broken Ranks. Car ce dernier est tout bonnement un remake complet de The Pride of Taern avec énormément de contenu supplémentaire.

Broken ranks pres 02 2

Le titre est disponible en free to play, il suffit de s’inscrire sur le site officiel et de télécharger le client pour en profiter. Nous sommes loin du AAA mais évidemment, le modèle économique peut faire peur quel que soit le jeu. Les microtransactions sont, de notre point de vue, dans les standards de ce qui se fait actuellement. Il propose uniquement des outils de confort comme la remise à 0 de vos points de compétences ou encore un pass premium qui vous donne un peu d’EXP et d’or en plus notamment, rien qui sort des clous en somme. Sans oublier les différents cosmétiques.

La devise premium du jeu, appelée Platine, peut être échangée entre joueurs en vendant des objets ou de l’or par exemple, un système qui existait déjà dans The Prise of Taern et qui était plutôt bien reçu par la communauté d’après les retours. Le studio est assez transparent là-dessus dans sa FAQ, mais il est assez facile de faire une idée en jouant sans débourser un centime.

Notons d’ailleurs que Broken Ranks dispose d’un serveur français donc pas de souci si vous ne voulez pas communiquer en anglais. La communauté du jeu est en plus très accueillante, il est facile de poser une question dans le chat dédié aux débutants pour avoir quelques conseils en début de parcours ou bien si vous ne trouvez pas un endroit en particulier. Des « Game Masters » (avec des pseudos en rouge) sont aussi régulièrement présents en cas de souci.

Jouez gratuitement à Broken Ranks

Les classes

Broken ranks pres 01 3

Toutefois, le MMO dispose d’une introduction assez complète qui vous permet d’apprendre les bases tout en posant les premiers éléments scénaristiques. Mais avant, il vous faut choisir votre classe après avoir personnalisé votre avatar humain. D’après la communauté, elles sont toutes équivalentes et peuvent se construire différemment. Bien sûr, certaines classes seront plus pratiques si l’on joue beaucoup en solo par exemple, tandis que d’autres seront plus simples (comme les soigneurs) si vous voulez souvent grouper facilement. Broken Ranks propose donc 7 classes différentes :

  • Le chevalier : Un tank très utile en groupe.
  • Le sheed : Des combattants en mêlée qui attaquent principalement les points faibles.
  • L’archer : Il peut lancer de gros dégâts à distance grâce à ses flèches pouvant même débuff les ennemis.
  • Le druide : Le soigneur par excellence même s’il peut faire des dégâts corrects.
  • Le chaman : Des guerriers qui lancent de puissantes attaques psychiques pour affaiblir les ennemis.
  • Le pyromage : Le mage DPS typique.
  • Le Barbare : Il est un puissant guerrier pouvant lancer de grosses attaques au corps à corps en utilisant des armes lourdes.

Broken Ranks est un MMO de passionnés voulant offrir une approche plus rétro et surtout différente par rapport aux standards du marché. Sa vue isométrique et ses décors faits main sont évidemment les premiers éléments qui attirent le regard. Malgré ce look vintage, la direction artistique ne manque pas de cachet. Il suffit d’observer les multiples décors, le bestiaire ainsi que le look de votre personnage. L’ambiance est d’ailleurs toute de suite posée, le ton est mature, la mort est monnaie courante et nous sommes très loin de la quête héroïque destinée à sauver le monde.

Ici, vous n’êtes pas un élu ou un être spécial mais vous incarnez un simple réfugié Taernien qui se voit forcé de quitter sa terre natale suite à l’invasion des troupes ultoriennes. Après votre fuite, vous retrouvez quelques compatriotes dans une contrée étrangère. Ensemble, vous entamez un périple sinueux dans l’espoir de récupérer le contrôle de votre patrie. Vous voilà donc dans la ville de Trentis qui sera le point de départ de cette entreprise. Typiquement, Broken Ranks est le genre de jeu en ligne qui peut se faire en solo ou avec un petit groupe d’ami motivé à suivre une trame et de nombreuses quêtes annexes. En effet, le titre est plutôt bien construit puisque certains points précis du scénario vous demandent un niveau minimum pour continuer. Le meilleur moyen d’EXP, c’est souvent de faire les quêtes secondaires et il faut avouer que ces dernières proposent une écriture assez soignée. Ces intrigues nous permettent d’en apprendre plus sur le lore et de retrouver des personnages secondaires récurent auxquels on peut s’attacher.

On y retrouve des trahisons, de l’absurde, un peu de magie, des enquêtes parfois bizarres, de la politique et surtout plusieurs choix pour résoudre les quêtes. Impossible de ne pas y voir une petite touche de The Witcher, même dans la musique puisque certains morceaux nous font diablement penser au RPG de CD Projekt Red.

Des combats au tour par tour dans un MMO

Broken ranks pres 06 6

Toutefois, là où il se démarque le plus, c’est avec son système de combat au tour par tour. Le système peut sembler compliqué, mais on s’y fait très rapidement. Pour faire court, il s’agit de disposer plusieurs compétences dans une barre horizontale pour créer une suite de coups. Il faut ensuite y assigner les 12 points d’action disponibles dans les compétences choisies et dans la défense. Il existe trois types d’attaque (et donc de défense) : psychiques, distances, et corps et à corps. Elles se déclenchent d’ailleurs toujours dans cet ordre. L’interface vous permet de faire des présélection puisqu’en combat, vous disposez uniquement de quelques secondes pour faire des modifications au besoin.

Ensuite, c’est à vous de vous accommoder selon les ennemis et la situation. L’IA peut en plus s’adapter à votre style de jeu, il est ainsi nécessaire de toujours répondre en conséquence. Si par exemple, on attaque un tour complet uniquement avec des attaques à distance, il est plus que probable qu’au prochain tour, l’ennemi mette plus de points de défense dans cette catégorie. Autre cas, si l’on veut être certain que son attaque touche pour achever un ennemi, nous pouvons mettre des points d’action dans une seule attaque pour garantir un pourcentage élevé. Chaque classe dispose des mêmes compétences de base, et évidemment des compétences uniques propres aux classes.

Le système est plutôt bien ficelé d’autant que les joutes trainent rarement en longueur, mais le challenge peut être corsé et la mort peut se révéler assez punitive avec une perte d’or et d’EXP, voire d’un item (un peu moins punitif pour les débutants cela dit). La mort en personne vous laisse en effet piocher une carte pour savoir quelle sera votre sanction. Bien que l’on puisse se reposer dans la plupart des environnements, certains donjons ne vous laissent pas ce luxe. C’est là qu’entrent en jeu les consommables qui vous permettent de récupérer de la vie, de la magie, nécessaire pour lancer vos sorts de buff et de débuff, et votre endurance, indispensable pour lancer des attaques.

De plus, durant vos déplacements, vous serez souvent agressé par les monstres peuplant les alentours, par ailleurs certains représenteront même des défis à révéler principalement en groupe. Comme tout bon MMO, Broken Ranks propose également du PVP sauvage même si la majorité des zones sont sûres. Cela fonctionne avec un système de couleur indiquée sur votre écran ; le vert signifie que le PVP n’est pas possible, jaune veut dire que le PVP est disponible uniquement si vous l’activez, et rouge là où tout le monde peut attaquer. Cependant, on est apparemment loin des boucheries perpétuelles puisqu’en cas de mort en PVP, vous bénéficiez d’une protection temporaire même dans ces zones rouges.

Et pour la suite ?

Broken ranks pres 09 9

Pour le reste, on retrouve des choses assez classiques comme du loot ou de l’amélioration d’équipement, mais globalement les points que l’on vient d’aborder suffisent largement à ce que Broken Ranks s’impose comme un MMORPG qui ne ressemble à aucun autre. Cet aspect old school ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais c’est indéniablement ce qui fait sa force.

Précisons enfin que le niveau maximum est actuellement de 140 et que les développeurs comptent apporter du contenu régulièrement. A titre d’exemple, le studio va très bientôt implanter la possibilité aux guildes (créées par les joueurs) d’acheter des terrains pour leurs bâtiments de guilde. Ils pourront obtenir des structures qui donneront des avantages supplémentaires et d’autres joyeusetés (comme des parchemins de téléportation, des potions de guérison, etc.).

Sachez qu’en plus de la version PC, les développeurs prévoient une version Mac sous peu mais aussi une version mobile pour iOS et Android avec du crossplay à la clé.

Jouez gratuitement à Broken Ranks
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.