Notre avis rapide sur le DLC de Wolfenstein II : Les carnets de l’agent Silent Death

Notre avis rapide sur le DLC de Wolfenstein II : Les carnets de l'agent Silent Death

Wolfenstein II est un très bon jeu, si bon qu’il s’est récolté un joli 8/10 sur le site qui lui a valu le titre de meilleur FPS de l’année. Cela dit aussi bon soit-il, il possède deux défauts majeurs qui lui causent du tort : son IA aux fraises et l’infiltration pas vraiment captivante. Qu’elle ne fut pas ma surprise lorsque je découvris en lançant ce DLC qu’il est justement entièrement centré sur l’infiltration ! Faire ça, c’est un peu comme jouer à Mario pour le scénario, ça n’a aucun intérêt. Donc plutôt que de faire un « vrai » test, voici un court article qui exprime mon ressenti sur ce DLC L’agent Silent Death.

Ennuyant et peu inspiré

Wolfenstein® II  The New Colossus™ 20180131165047 1

Cette agent nommée Jessica Valliant (si ce n’est pas une référence à Qui veut la peau de Roger Rabbit ? qu’on me retienne) porte le surnom de Silent Death parce qu’elle est experte dans les assassinats et l’espionnage. Sa mission est de traquer et tuer 3 officiers nazis responsables de la mort de son mari. Première chose qui fâche, il n’y a que 3 niveaux et le DLC se plie en maximum 30 minutes (et ce même en difficulté maximale). Les personnages sont sans intérêt, l’histoire se résume à deux cinématiques dont une au début et une à la fin du DLC, et la vaine tentative de donner une ambiance James Bondienne au jeu (notamment dans ses musiques) est très rapidement balayée.

Qu’on augmente la difficulté ou non, il n’y a pratiquement aucun challenge tant il est facile de tuer les ennemis un par un en toute discrétion sans que les autres ne voit rien. On peut littéralement abattre un garde en train de parler à un autre et le second reprendra sa ronde comme si de rien n’était. Chacun des trois DLC fait la part belle à l’une des trois améliorations que l’on peut débloquer dans le jeu original sauf qu’à nouveau, c’est très rapidement relégué au rang de gadget. Ici, il est possible de se faufiler dans de tous petits espaces mais ce n’est jamais utilisé autrement que pour faire la transition entre différentes parties des niveaux.

Wolfenstein II ne s’est pas spécialement bien vendu, et malheureusement ça se ressent sur ce DLC car le budget semble plus que serré. Plié en 30 minutes avec un level design terriblement fade, il ne profite même pas de l’excellent travail d’écriture fait sur le jeu d’origine avec de nouveaux personnages inintéressants et l’absence totale de vrais antagonistes. Gardez vos 10€, car Agent Silent Death n’en vaut pas le moindre centime. Le DLC « Les carnets de l’agent Silent Death » est disponible sur toutes les plateformes pour 9.99€ seul, et est inclus dans le season pass.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.