Aperçu In Sound Mind – Un futur jeu d’horreur psychologique à vous glacer le sang ?

Membre Actugaming.net

Par

Depuis son annonce le 13 juin dernier, In Sound Mind, le nouveau titre des créateurs du mod Nightmare House 2, se fait sacrément attendre. Toujours en attente d’une vraie date de sortie précise, les premiers trailers laissent cependant présager un jeu dans la même veine que le précédent titre du studio We Create Stuff, soit une bonne ambiance horrifique avec une tripotée de jumpscares. Nous avons eu la possibilité d’assister à plus de 15 minutes de gameplay, et cette production orientée horreur psychologique s’annonce-t-elle de bon augure ?

Conditions de l’aperçu : Nous avons assisté à une présentation de In sound Mind pendant 15 minutes avec Ido Tal, le lead producer et PDG de We Create Stuff. Cet aperçu est également l’occasion pour nous de condenser ce que nous avons vu, avec la démo déjà disponible sur Steam et que nous avons également testée pendant 1h15 environ.

Sur les traces de Resident Evil ?

In Sound Mind

S’il y a bien une première chose qui frappe vraiment dans In Sound Mind, c’est son atmosphère. Pour faire simple, la production de We Create Stuff joue sur le côté pesant et oppressant, comme avec de nombreux jumpscares bien placés et fichtrement intelligents, comme nous avions pu notamment le voir sur la démo du jeu, disponible depuis belle lurette sur Steam.

Soit dit en passant, le développeur présent à la présentation a avoué que le studio s’était un peu inspiré de la licence Resident Evil – surtout Resident Evil 7 et Resident Evil 2 Remake -, notamment sur le côté puzzles à résoudre pour avancer. Mais bien entendu, on se doute qu’avec cette ambiance anxiogène proposée dans In Sound Mind, la franchise de Capcom a quelque part influencé We Create Stuff.

Mis à part ce détail, on constatera tout de même un jeu qui parvient à nous accrocher rien que par son climat angoissant. Le moindre bruit et le fait de se retourner en priant pour qu’un petit jumpscare d’une entité ne vienne pas nous glacer le sang est palpable. Ceci dit, le soft ne se focalise pas que sur ça, les développeurs voulant absolument proposer avant tout une expérience narrative intéressante sur la longueur.

Dans la session de jeu présentée en l’occurrence, nous avions pu voir notre héros Desmond Wales franchir une porte ornée d’une aura blanchâtre, le propulsant dans son subconscient. Le tout était d’ailleurs doté d’une direction artistique pour le moins saisissante, et où chaque décor semblait raconter une histoire. Il y a fort à parier qu’In Sound Mind jouera beaucoup de cela sur la longueur que ce soit dans la narration ne faisant qu’un avec le gameplay, et cet environnement étouffant qui en jette.

Vous l’aurez compris, la direction artistique promise par le soft est somme toute efficace. Idem pour le chara design, qui se dote de quelques apparitions effrayantes, dont une qui faisait furieusement penser à Freddy Krueger. On notera également quelques easter eggs dont un passage dans la démo disponible depuis un moment, nous ayant fait penser à l’effrayant The Ring.

En clair, les amateurs d’horreur devraient être servis rien que sur l’aspect artistique comme sur le chara design, loin d’être ridicule. Evidemment, nous attendons de voir le jeu final et les autres entités avant de vraiment nous emballer sur ce point.

Un titre horrifique qui sait varier les plaisirs

In Sound Mind

Comme nous avons pu le voir également dans la présentation, In Sound Mind a pour vocation de varier les plaisirs en promettant un jeu horrifique fun avant tout. En effet, We Create Stuff ne veut pas ralentir le joueur pour un rien, tout en affirmant vouloir soumettre une expérience de jeu variée. En parlant d’expérience de jeu variée, le soft offrira justement des séquences de plateformes, d’infiltration, mais également de puzzles, et de narration.

Pour le premier, cette phase de jeu sera traditionnelle, où nous avons pu voir Desmond Wales esquiver divers projectiles tout en sprintant et sautant de plateforme en plateforme afin d’éviter le vide. Quant au côté infiltration, il s’agissait là d’échapper à divers monstres nous recherchant. Desmond pouvait utiliser un miroir, lui révélant l’emplacement des monstres ou objets derrière lui mais il pouvait aussi se défendre avec un pistolet. La mécanique du miroir semble intéressante, et s’avère assez pratique et immersive à utiliser pour voir ce qui est invisible à l’œil nu.

Concernant la séquence de puzzles, on en revient au point que nous avions évoqué plus haut. On retrouve une touche de Resident Evil avec une tripotée d’objets à ramasser et à utiliser au bon endroit pour débloquer une porte ou résoudre telle énigme afin de progresser. Cela semblait pour le moins classique. De plus, il y a de quoi être dubitatif concernant le système d’inventaire, bougrement lourdingue pour sélectionner objets, lampe-torche ou armes à feu, qui peuvent être cruciaux en fonction de la situation.

Nous comptons sur le studio pour que cela soit résolu d’ici la sortie du soft car concrètement, cela peut réellement poser des problèmes d’intuitivité. Evidemment pour le côté narration, nous ne reviendrons pas dessus car nous l’avions déjà évoqué, et on espère que le tout sera aussi maitrisé que surprenant sur tout le jeu.

On notera également des possibilités de crafting via un établi. Cependant, bien que l’idée soit intéressante sur le papier, nous avons besoin de voir si au fil du jeu, celui-ci sera vraiment exploité comme vos deux pièces principales où vous reviendrez souvent. Les développeurs nous ont effectivement fait comprendre que vous reviendrez souvent dans votre maison et votre bureau, qui sont des pièces totalement safe. On pouvait interagir avec divers objets, faire visiblement avancer l’histoire via le bureau mais au-delà de ça, nous ne pouvions rien faire d’autre… A voir donc.

Outre ce petit détail encore à éclaircir, In Sound Mind pourrait bien se démarquer des jeux d’horreur psychologique actuel même si techniquement, le soft sera certainement en demi-teinte à sa sortie. Loin d’être vilain non plus, le titre ne brille pas non plus par sa beauté. On est assez loin d’un titre next-gen dans les textures et les effets en général, même si le ray-tracing ou la direction artistique pourraient tenter de sauver les meubles.

Il nous reste donc à voir de quoi il en retourne à sa sortie, histoire de juger véritablement le jeu sur cet aspect. Dernière chose à voir, la bande-son. Même si nous n’avons pu qu’entrevoir ce que proposera l’ambiance musicale d’In Sound Mind, sachez néanmoins qu’elle sera composée par The Living Tombstone. Le groupe est notamment connu pour avoir fait les musiques de la licence Five Night’s at Freddy’s. Il y a fort à parier que nous serons en face d’une composition de qualité, comme avec les doublages en VO.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

De la démo disponible d'ores et déjà sur Steam en passant par cette session de 15 minutes présentée par le développeur, In Sound Mind pourrait bien être un futur jeu d'horreur psychologique à nous glacer le sang. La production de We Create Stuff puise pour l'heure toute sa force dans la variété de ses séquences de gameplay reprenant quelques mécaniques payantes de certaines licences, tout en nous plongeant dans une direction artistique anxiogène, déroutante et brillante. Le tout, peuplé de références horrifiques qui font plaisir. Bien entendu, il faudra encore voir si la narration sera tout aussi surprenante, et si ces quelques imprécisions de gameplay dans le feeling et l'inventaire seront réglés. Ceci dit pour l'heure, In Sound Mind arrive bien à charmer, en dépit d'un aspect technique qui semble en deçà des standards. Toutefois, nous avons hâte de le tester à sa sortie, toujours fixée pour cette année sans plus de précisions sur PC, PS5, Xbox Series et Nintendo Switch.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.