Aperçu : Hitman 2 – Une petite balade en Colombie pour l’Agent 47

C’est lors d’un événement organisé à Paris que nous avons pu tester le second niveau d’Hitman 2, et un mode multijoueur !

Après avoir notamment découvert le sympathique niveau de Miami lors d’une course de formule 1, nous avons pu découvrir dans ce Hitman 2 cette belle ville de Colombie, où règnent de nombreux cartels de la drogue !

Un détour en Colombie

Hitman 2 preview

Une fois une très courte présentation, nous avons pu enfin découvrir en long, en large et en travers, le second niveau situé en Colombie. Ce ne sera non pas deux, mais trois cibles qu’il faudra cette fois-ci abattre. Bien évidemment nous vous tairons les noms dans cette nouvelle destination pour vous laisser la surprise. Ce ne sera donc pas une mince affaire pour l’Agent 47, qui devra donc se frotter à trois grosse têtes du cartel de la drogue en Colombie.

Contrairement au niveau de Miami dans un premier temps, cette fameuse map est d’ores et déjà largement plus ouverte. D’ailleurs, ce niveau-là est bien moins labyrinthique que celui de Miami. Une très bonne chose en somme car finalement, le joueur ne sera pas tellement perdu, et cette nouvelle destination nous a paru bien mieux construite en terme de level design, avec toujours plus de possibilités pour notre bon plaisir.

En parlant de possibilités, on retrouve une fois encore ce système d’opportunités, qui ne sont ni plus ni moins que des intrigues pour vous aider un petit peu si vous manquez d’inspirations sur comment zigouiller vos cibles. On rappelle que ce système vous donne concrètement des objectifs sur comment procéder pour parvenir à vos fins, et ainsi voir vos cibles tomber, tout en maquillant forcément vos meurtres en simples accidents.

Dans la session de jeu notamment, nous avons pu voir que l’on pouvait par exemple faire tomber une statue sur une cible en l’ayant sabotée auparavant. Par la suite on devait se déguiser en membre d’un groupe de musique pour accompagner cette cérémonie et voir notre cible se tuer toute seule. Il y avait même la possibilité de faire tout un cheminement, et se déguiser en hippie pour tenter de se débarrasser incognito d’une autre cible bien particulière. En somme, sans trop spoiler évidemment les autres manières, elles seront assez nombreuses, avec cette map tout bonnement immense nous faisait presque penser à celle de Sapienza sur le précédent Hitman.

Hitman 2 reprend au passage les mécaniques de ses prédécesseurs en terme de gameplay. On retrouve le système d’instinct pour repérer tous les objets, personnages et cibles principales marquées en rouge, mais aussi cette bonne vieille possibilité de se déguiser, soit la marque de fabrique de la licence depuis le premier volet. En revanche, on pourra un peu pester sur l’I.A., parfois pas si intelligente que ça, qui peut parfois mettre un temps monstre à vous remarquer. Etant donné qu’il s’agissait de la pré-bêta du jeu, espérons qu’il y aura des petits correctifs à ce sujet.

Mais au-delà de ça, toute la construction de ce niveau était tout bonnement gigantesque, et il faudra de surcroît faire dans un premier temps du repérage sur toute la map, pour ensuite passer à l’action. La nouveauté des caméras de surveillance qui vous repèrent et peuvent alerter les gardes est une sacrée bonne idée, car cela apporte un peu plus de piment niveau difficulté. Du coup, on retrouvera comme les précédents opus tout le côté un peu repérage sur chaque niveau, qui en deviendra primordial pour ne pas se faire prendre au piège par ces maudites caméras, qui peuvent être bienheureusement destructibles. On a déjà hâte de voir ce que les prochaines destinations ont dans le ventre ! Sachez de plus que nous aurons vraisemblablement six destinations dans le jeu final, soit la même chose que le précédent opus. Ça peut paraître maigre, mais on fait confiance à I.O. Interactive pour nous proposer un contenu gargantuesque à sa sortie, et au fil du temps.

Fantômes contre fantômes

Hitman 2 preview

Après cette mise en bouche, nous avons pu tester un nouveau mode multijoueur assez original, se nommant le mode fantôme, ou ghost mode en anglais. Le but de ce mode de jeu est de marquer cinq points pour remporter la partie, et deux joueurs s’affrontent en un contre un. Pour marquer un point, rien de plus simple, vous devez zigouiller une cible, et attendre quelques secondes sans vous faire repérer pour valider votre fameux point. A l’inverse, si jamais vous avez marqué un point mais que vous foirez la seconde cible à éliminer, vous perdez votre précieux point durement acquis.

Chose amusante dans ce mode de jeu, chaque joueur se voit progresser à chaque partie, mais vous serez en revanche dénué d’armes en début de partie. Et pour utiliser un autre costume et passer incognito aux yeux des gardes, vous devrez soit en éliminer un ou par chance, utiliser les divers coffres présents un peu partout dans chaque niveau. Nous avons pu jouer à ce mode sur le niveau de Miami, et il était aussi possible de récupérer quelques haches, armes, ou encore costumes dans ces fameux coffres, pour vous donner un petit avantage. Il est par ailleurs possible d’enquiquiner notre adversaire, afin de le déconcentrer. Concrètement, les parties étaient d’ores et déjà plutôt fun.

Concernant votre point d’apparition dans ce mode il sera aléatoire, et il sera possible de mourir sans trop être pénalisé, ou presque. Effectivement, les points d’apparition seront variés à chaque partie, et vous pourrez très bien vous retrouver dans une zone où vous n’êtes pas censé être à la base, et il faudra la jouer fine si vous voulez récupérer un costume car hélas, le moindre garde qui vous repère vous pourchassera sans scrupule. D’ailleurs, si vous mourrez et que vous êtes en mode pourchassé ou combat, ce statut restera tel quel. Voilà de quoi un peu monter la difficulté certes, mais cela manque clairement d’équilibrage, et certaines cibles nous ont semblé parfois un peu trop simples à tuer. De plus, il n’y a pas de temps imparti, ce qui fait qu’en fonction de votre skill, les parties peuvent être rapides comme longues, pour atteindre ces 5 points qui sont synonyme de victoire.

En somme, il y a encore du boulot sur ce mode de jeu, et c’est pour cette raison que le mode fantôme arrivera en mode bêta vraisemblablement à la sortie du jeu, soit le 14 novembre. Les développeurs mettent au passage le mode de jeu en bêta pour justement rassembler un maximum de feedbacks auprès des joueurs, et ce mode-là a l’ambition d’être aussi génial que les modes contrats ou cibles insaisissables, c’est-à-dire les autres modes de jeu plutôt sympathiques sur le Hitman précédent. En somme, l’idée est bonne, et on verra bien si les quelques défauts de ce mode fantôme ou ghost mode, seront corrigés d’ici là.

Toujours maîtrisé, mais à voir pour le mode fantôme

Alors c'est sûr, Hitman 2 accuse un peu le coup techniquement parlant mais cependant dans ses mécaniques, le soft parvient toujours à séduire sans conteste comme son prédécesseur. Le niveau de la Colombie apporte un peu plus de liberté, semble plus maîtrisé, et les différents assassinats sont toujours touffus, rigolos, et surtout d'une variété sans faille. Quant au mode fantôme l'originalité prime, apporte un aspect compétitif bienvenu entre joueurs, tout en apportant un petit vent de fraîcheur à la licence. Cependant, il faudra encore le peaufiner sur pas mal d'aspects pour que ce dernier arrive à satisfaire pleinement. En clair une fois encore, que ce soit dans son gameplay et ses bases solides qui ont déjà fait leur preuve, Hitman 2 semble être parti pour être un jeu d'infiltration toujours aussi bien rodé, et qui sera sûrement complet en terme de contenu. Vous aurez de toute façon notre verdict final le 14 novembre prochain sur PC, PS4 et Xbox One, soit le jour de sa sortie.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda