Une ancienne démo Stadia de Gods & Monsters fuite, le jeu sera bientôt renommé

Gods & Monsters

Ubisoft a peut-être brillé par son absence lors de la présentation PS5 hier, mais l’éditeur se prépare activement pour son Ubisoft Froward du 12 juillet, où de nombreux jeux devraient être présentés, comme Gods & Monsters. Le titre, qui est resté muet depuis son annonce, refait parler de lui avec la fuite d’une ancienne démo du jeu.

Stadia est à l’origine de la fuite

A short video of Gods and Monsters gameplay! from Stadia

Avec cette vidéo, on peut voir qu’il s’agit d’une version encore plus antérieure qu’une alpha, tant le nombre d’éléments manquants saute aux yeux. De plus, l’interface d’Assassin’s Creed Odyssey est ici employée de manière temporaire pour illustrer certains détails. Et le feeling Zelda Breath of the Wild est tout aussi visible.

La vidéo de gameplay qui a leaké proviendrait d’une version Stadia du jeu, ou plutôt d’une démo, qui daterait de l’année dernière. Ubisoft a confirmé la véracité de ce leak, mais a tenu à clarifier les choses autour de l’état du jeu. Marc-Alexis Cote de Ubisoft Quebec s’est ainsi exprimé chez Eurogamer :

 » Cet extrait provient de notre démo E3 2019, qui a été montrée à une sélection de journalistes en juin dernier et date donc d’il y a un an. Beaucoup d’aspects ont changé depuis que ce soit dans les fonctionnalités, le ton, le design et même le nom du jeu. Nous travaillons très dur et nous sommes excités de montrer aux joueurs ce que nous avons créé à la fin de cet été. »

Dans le même temps, Google s’est excusé d’être à l’origine de cette fuite :

« Malheureusement, ce jeudi matin, nous avons malheureusement rendue publique la démo E3 2019 de Gods & Monsters d’Ubisoft sur notre store Stadia et il n’était pas prévu que le public pouvait y jouer. Un centaine de joeurs ont pu y jouer durant moins de 30 minutes. Nous nous excusons sincèrement auprès de notre partenaire Ubisoft pour cette erreur. »

Une jolie bourde qui ne manquera pas de faire rire les joueurs, plus qu’Ubisoft. Rendez-vous cet été pour en savoir plus sur ce Gods & Monsters, du moins avant qu’il ne change de nom.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des