Gamescom 2017 : On a joué à The Swords of Ditto, notre aperçu sur ce Zelda-like

Toujours sur le Stand Devolver Digital, et lors de notre petit tour à la gamescom, nous avons également pu poser nos pattes sur The Swords of Ditto, un rogue-like ayant de faux airs à un Zelda !

Des Zelda like, on en a vu pas mal dans cette gamescom 2017 avec notamment un certain A Knight’s Quest, et The Swords of Ditto en fait aussi partie. Le jeu nous a laissé au passage une assez bonne impression en soi.

Quand Zelda rencontre du rogue like

Dans des graphismes complètement cartoon qu’on se le dise, The Swords of Ditto est tout simplement une sorte de Zelda like, avec un gros aspect rogue-like. En effet, le jeu vous obligera à terminer le jeu d’une traite sans mourir. Ce qui fait que pour le coup, vous pouvez terminer le jeu en environ deux petites heures si vous ne mourrez pas selon les développeurs mais ça, c’est une autre paire de manche. Et ce qui est intéressant dans un premier temps si vous mourrez, vous pourrez incarner un nouveau héros de façon totalement aléatoire, et les décors que vous aviez vus auparavant changeront complètement.

En somme, chaque nouvelle partie sera complètement différente, et créera systématiquement une aventure unique. Après, concernant l’histoire à proprement parler du soft, cela reste on ne peut plus basique en soi. Dès le début de votre toute première partie, vous vous réveillez sur la place, et ensuite, vous arrivez dans un village nommé Dittondale. Votre personnage prendra ensuite une épée plantée dans un rocher, et vous devrez partir en quête de l’éradication du mal qui règne sur Dittondale à cause de Battle Mormo et son armée maléfique. Bien évidemment, et on ne va pas cesser de la répéter, l’histoire changera à chaque partie, et il faut bien avouer que les amateurs de rogue-like devraient y trouver leur compte sur ce titre.

Au niveau des graphismes de The Swords of Ditto qui plus est, le tout est franchement agréable à l’œil et enchanteur pour un soft qui n’en est qu’à sa phase de pré-alpha. Le rendu cartoon passe franchement bien, puis sa direction artistique aux faux airs d’un Zelda passe terriblement bien qu’on se le dise. Non, très concrètement, nous avons clairement hâte de pouvoir y jouer lors de sa sortie prochaine en 2018, plus précisément en mars prochain sur PC, PS4, Mac et Linux.

Un gameplay à la Zelda, avec de la coop hors-ligne !

The-Swords-of-Ditto-illu-2

Sur cette démo pré-alpha, nous avons pu nous balader un peu dans Dittondale, mais également faire l’un des nombreux donjons qu’il y aura dans le soft. Et justement, dans Dittondale, on retrouve tout cet aspect RPG avec la possibilité de se balader un peu partout dans la ville, ainsi qu’à parler à divers PNJ présents. Pour le gameplay d’ailleurs, les déplacements paraissaient assez efficaces, et puis les combats étaient pour le coup plutôt agréables qu’on se le dise. D’ailleurs, il faut savoir que notre protagoniste pouvait avoir pas mal d’armes loufoques et peu communes sur le soft, comme par exemple des clubs de golf et j’en passe.

Un mélange de Zelda et de rogue-like qui prend plutôt bien dans The Swords of Ditto !

Sinon, mis à part ce côté balade dans la ville de Dittondale, nous avions donc la possibilité d’explorer un donjon, comme dans un Zelda encore une fois. Au passage, et avant toute chose, il faut savoir que les développeurs nous ont affirmés que le soft se jouera en coopération hors-ligne uniquement. En effet, le mode coopération en local est quelque chose qui se fait de plus en plus rare ces temps-ci, et les développeurs ont du coup choisi d’inclure uniquement de la coopération en local, tout simplement car il est toujours plus convivial de jouer avec un ami à côté de nous qu’en ligne, tout simplement.

Du coup, pour en revenir aux donjons, qui seront eux aussi générés procéduralement après chaque mort, le tout est justement véritablement taillé pour la coopération d’un côté, avec une construction assez intelligente. Effectivement, et encore une fois comme dans un Zelda, vous devrez traverser les différents tableaux en poutrant des ennemis dangereux et dotés d’une barre de vie, mais aussi résoudre des énigmes.

Et concrètement, même si nous nous demandons si le jeu ne sera peut-être pas trop axé coopération à deux joueurs, le gameplay est tout simplement fun à deux, et il devrait en être de même si nous jouons tout seul. De plus, sachez que le jeu aura également à sa disposition des sortes de stickers à ramasser, ce qui aura pour effet de booster vos armes et capacités, rien que ça, en sus de différentes compétences à ramasser, comme dans un rogue-like classique. Mais malheureusement, il est fort dommage que nous n’ayons pas eu la possibilité de voir cette spécificité sauf pour les compétences mais en tout cas, nous avons plus que hâte que le jeu sorte pour enfin le tester en profondeur.

The Swords of Ditto, un rogue-like plutôt enchanteur !

Sur ces 15 courtes minutes, The Swords of Ditto est un Zelda like à la sauce rogue-like qui a finalement su nous convaincre. Bien que pas mal de joueurs pourront certainement crier un peu au plagiat étant donné qu'il y a quelques similitudes avec les anciens Zelda en 2D, force est de constater que le soft reste tout simplement fun à jouer, définitivement. Le côté coopération à deux joueurs en local est aussi une bonne chose, puis les graphismes cartoon, pour une pré-alpha, sont très clairement agréables pour la rétine. Même si la prise en main fut très courte sur ce The Swords of Ditto, on en ressort globalement avec une assez bonne impression, et il y a fort à parier que le soft pourra attirer sans soucis les amateurs de rogue-like, car le soft devient une aventure unique à chaque mort. Du coup, rendez-vous en 2018, plus précisément en mars sur PC, Mac, Linux et PS4.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
2 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp