Test Lucky Luke et les Dalton – Le tireur le plus rapide sur 3DS

4
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Le cowboy qui tire plus vite que son ombre revient dans un tout nouveau jeu sur 3DS nommé Lucky Luke et les Dalton. Enfin, pas si nouveau que ça car nous verrons que le titre reprend beaucoup de choses d’un précédent opus. Sans surprise, les Dalton ont encore fait des siennes.

Lucky Luke est tout d’abord une figure majeure de la BD Franco-Belge, l’œuvre créé par Morris (sans oublier l’apport du très grand René Goscinny) est entré depuis longtemps dans les mœurs et il n’est pas fou de dire que tout le monde connait ce héros du Far West. Il est tout de même loin le temps où le cowboy avait toujours la clope à la bouche dans les anciens dessins animés.

Aujourd’hui, la licence s’est encore plus assagie pour correspondre aux enfants de maintenant. Malheureusement, nous allons voir que le jeu vidéo ne rend pas hommage à cette illustre série. Lucky Luke et les Dalton nous emmène dans la traque des 4 frères bandits qui ont décidé de dévaliser les caravanes de l’Ouest à cause de la crise qui a asséché les banques. Rien d’extraordinaire au niveau du scénario même si on se permet une petite référence à la crise financière, mais il ne faut pas oublier que le titre est avant tout destiné aux plus jeunes.

Pour ce qui est du gameplay, nous avons affaire à une succession de mini-jeux entrecoupée de dialogues histoire de donner un petit prétexte pour ces activités. Ces dernières se jouent exclusivement au stylet avec, même, une utilisation du souffle sur l’écran tactile.

Cet argument parait désuet, mais il est bien trop rare que les jeux sur 3DS utilisent pleinement les capacités de la console, alors on salut ce bon point. Il faudra, par exemple, guider les Dalton pour les faire entrer à l’arrière d’une caravane ou bien encore aider Lucky Luke à franchir un parcours en faisant sauter le fameux Jolly Jumper ou encore en détruisant des obstacles.

« Averell, tais-toi ! »

Luckylukeetlesdalton3DS9

Toutefois, le soft ne manque pas de défauts, loin de là. Tout d’abord, les mini-jeux se répètent sans arrêt, on a clairement un manque de diversité à ce niveau-là. De plus, même si ils se prennent plutôt rapidement en main, le niveau de difficulté aléatoire est déroutant au possible. Mais le pire est que beaucoup de mini-jeux, et d’autres éléments, sont des copié-collé de Lucky Luke : Tous à l’Ouest sortie en 2007 sur Nintendo DS. Dans ces circonstances, difficile de pardonner la redondance.

Si à la vue des screenshots, vous avez l’impression de voir un jeu Nintendo DS, et bien c’est justement le cas. Car même au niveau visuel, on retrouve les mêmes graphismes trait pour trait. De plus, si vous jouez sur une 3DS XL, on remarque que l’image est étirée, ce qui donne un rendu moins bon que la précédente console portable. Mis à part ce détail, on reconnait tout de même l’univers et les personnages. Toutes ces choses sont fidèles à la série animée.

Cependant, le tout manque d’ambiance, on se retrouve toujours à lire un pauvre dialogue sur un fond de western avant d’attaquer un mini-jeu. Les musiques rattrapent un peu le coup, mais au niveau sonore nous ne sommes pas non plus très gâtés. Aucune voix, des bruitages très pauvres. Bref, ce n’est pas jolie à voir ni à entendre.

Lucky Luke et les Dalton est clairement dispensable, et on ne pardonne pas vraiment le recyclage abusif de Lucky Luke : Tous à L’Ouest. Quel dommage qu’un incontournable de la BD franco-belge soit aussi mal représenté dans l’univers des jeux vidéo. Au pire, si vous voulez faire profiter de l’univers du cowboy à un enfant, prenez plutôt l’opus DS qui vous reviendra moins chère.

  • Bonne utilisation de la console
  • L'univers de Morris et Goscinny indémodable
  • Trop de recyclage
  • Très vite lassant
4
  • 3DS

Lucky Luke et les Dalton

A propos de notre notation

Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.