Test Danganronpa : Another Episode – Ultra Despair Girls PS4/PC, notre avis sur ce portage

Test Danganronpa : Another Episode – Ultra Despair Girls PS4/PC, notre avis sur ce portage
Les Danganronpa quittent peu à peu le cadre de l'exclusivité PS Vita et c'est au tour de l'épisode Danganronpa : Another Episode – Ultra Despair Girls d'être porté sur PS4/PC.

Le 9 Avril 2015 débarquait en Europe sur PS Vita Danganronpa : Another Episode – Ultra Despair Girls, et notre verdict s’était avéré plutôt positif comme vous pouviez le voir dans notre test complet. Depuis le 23 juin, les joueurs PS4 peuvent goûter à cette aventure de type spin-off et il en va de même pour les PCistes via Steam. Au final, le titre reste un simple portage mais voici notre avis après y avoir passé du temps sur un téléviseur plutôt que sur le petit écran de notre PS Vita.

Evidemment, si vous êtes un nouveau venu sur la franchise Danganronpa, on ne pourra que trop vous conseiller de faire impérativement les épisodes Danganronpa: Trigger Happy Havoc et Danganronpa 2: Goodbye Despair qui sont sortis tous deux sur PS4 sous forme d’une compilation appelée Danganronpa 1•2 Reload.

Effectivement, Another Episode étant un spin-off, il vous permet de revoir de nombreux personnages des deux premiers épisodes… De ce fait, il est impératif, d’un point de vue logique et scénaristique, de faire les deux premiers épisodes avant celui-ci.

Dérangeant, toujours !

Test Danganronpa Another Episode Ultra Despair Girls PS4 PC 4

Danganronpa : Another Episode – Ultra Despair Girls est dérangeant, oui, mais dans le bon sens du terme. On le sait, la franchise a tendance à être particulièrement prenante et cherche toujours à nous pousser dans un désespoir total. Ici, les sujets tabous ne manquent pas et l’aventure nous met dans la peau d’une jeune fille du nom de Komaru Naegi, ceux qui connaissent la franchise auront vite fait de comprendre son lien de parenté.

Cela étant dit, la jeune fille est enfermée chez elle pour une raison inconnue depuis plus d’un an et le jeu débute lorsque quelqu’un vient sonner à sa porte. D’abord heureuse et impatiente de pouvoir enfin sortir, elle finira rapidement terrifiée lorsqu’elle constatera que son visiteur est un Monokuma… Une sorte d’Ours mécanique à l’allure mignonne mais qui au final… s’avère hostile et sans pitié.

Très vite, un autre visage familier intervient et il s’agit de Byakuga Togami qui vient vous sauver et qui vous donne un pistolet en forme de mégaphone capable de hacker les méchants ours afin de les détruire. La jeune fille encaissera ainsi les désespoirs les uns après les autres dans un scénario savoureux mettant en avant un groupe d’enfants charismatiques. Le cœur du gameplay change d’ailleurs radicalement pour les habitués de la franchise puisqu’il met fin à l’aspect visual novel/choix et procès pour mettre à la place un gameplay façon TPS où vous vous baladerez mégaphone en main.

La fausse note à ce sujet reste dans le fait que le jeu est intégralement en anglais et que même si nous avons droit à des voix japonaises et anglaises, les anglophobes ne seront clairement pas à leur aise. En plus de cela, il faudra être particulièrement concentré car pendant les cinématiques, il n’y a tout simplement pas de sous-titres… Dommage pour un portage et pour une licence qui cherche à se faire connaître davantage chez nous. Pour rappel, Danganronpa V3: Killing Harmony sera traduit en français et on ne comprend clairement pas le portage des anciens opus dans la langue de Shakespeare.

Shoot Monokuma

Test Danganronpa Another Episode Ultra Despair Girls PS4 PC 3

Danganronpa : Another Episode – Ultra Despair Girls nous fait donc découvrir une mystérieuse ville où Komaru Naegi est devenue l’héroïne d’un genre de Hunger Games. On se ballade donc dans les rues et les différents environnements dotés de la patte artistique si qualitative de la franchise où l’on devra éliminer les Monokuma qui ne manqueront pas de vouloir notre peau. Notre arsenal sera composé d’une multitude de balles différentes, les fameuses Truths Bullets.

Les Truths Bullets apportent divers effets comme celui appelé Move qui permet d’ouvrir des portes ou d’effectuer une action venant souvent nous débloquer le passage. Tandis que d’autres servent à faire danser les Monokuma, à éliminer les boucliers que certains auront et bien d’autres choses encore. Effectivement et afin de coller au gameplay, vous ferez face à tout un tas de Monokuma qui changent bien de ceux que l’on a l’habitude de voir dans les anciens jeux.

La caméra est toujours aussi perfectible et le fait de la mettre en auto n’a pas arrangé grand chose à notre expérience. Néanmoins, le gameplay reste toujours très appréciable et il faut avouer qu’avoir une vraie manette PS4 en main permet de gagner en précision et en plaisir. Une bonne chose de ce côté-là. Quant aux graphismes, ceux-ci restent identiques à la PS Vita et ils ont été particulièrement bien portés sur les grands écrans. On appréciera d’ailleurs énormément les cinématiques et cette ambiance que l’on aime tant du côté de la franchise Danganronpa.

Pour ceux préférant l’action pure, sachez que rapidement dans l’aventure, un deuxième personnage vous rejoindra… Il s’agit de Toko Fukawa et grâce à sa double personnalité, elle est capable de se transformer en Genocide Jack. Grâce à ce pouvoir, lorsque vous avez trop de Monokuma autour de vous ou que vous êtes dans une situation difficile, activer son pouvoir permet de transformer le jeu en véritable jeu d’action où vous décimez les rangs ennemis.

Enfin, Danganronpa : Another Episode – Ultra Despair Girls reprend les musiques des anciens épisodes en rajoutant quelques nouveaux morceaux et il faut avouer que tout cela colle parfaitement à cette ambiance. En effet et comme on le disait, des sujets difficiles sont traités et ce, avec des enfants dans une ambiance et des graphismes innocents… On aime ou on n’aime pas mais de notre côté, on adore et on en redemande !

Danganronpa : Another Episode – Ultra Despair Girls n’est donc qu’un simple portage et les joueurs de la version PS Vita ne trouveront rien de nouveau. Néanmoins, si ceux-ci avaient besoin de découvrir le jeu en plein écran, les voici servis. Ceci étant dit, Danganronpa : Another Episode – Ultra Despair Girls est un incontournable de la franchise qui vient apporter sa dose de révélation et un ajout scénaristique non négligeable. Encore une fois, on pestera juste contre le fait que le portage n’ait pas été en français tout comme les portages précédents de l’ensemble de la franchise…. Si le plan était de faire découvrir la licence aux français jouant sur consoles de salon ou sur PC, on a dû louper un épisode en cours de marketing… Cependant, nul doute que ceux qui maîtrisent l’anglais vont pouvoir s’éclater et connaître le désespoir à leur tour… 

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp