Summer Game Fest : un festival de 4 mois qui remplace l’E3

A cause des circonstances que l’on connait, tous les différents rassemblements sont annulés ou ont lieu sous une autre forme. Ainsi, afin de palier notamment à l’absence de l’E3 en 2020, le salon majeur de l’industrie se déroulant chaque année en juin à Los Angeles, un nouvel événement voit le jour : le Summer Game Fest.

Un été très chaud en actualités

Créé par Geoff Keighley (qui organise aussi les Game Awards chaque année), ce Summer Game Fest a donc pour but de remplacer l’E3 2020 mais également tous les événements de l’été qui n’auront pas lieu en raison de la pandémie. Rappelons également que la Gamescom, ayant lieu chaque mois d’août à Cologne, prendra la forme d’un « événement digital ».

Le Summer Game Fest se veut donc être une saison s’étalant sur 4 mois qui proposera des événements digitaux (comme des conférences en streaming), des événements in-game, et des démos jouables. Attendez-vous donc à une actualité chargée pendant ce laps de temps au lieu d’un déballage en une semaine à travers de nombreuses grosses conférences. Sans oublier qu’à côté de ça, nous auront bientôt des nouvelles concernant les nouvelles consoles PS5 et Xbox Series X.

On nous annonce déjà de nombreux poids lourds de l’industrie qui prendront part aux festivités avec pour l’instant : 2K, Activision, Bandai Namco, Bethesda, Blizzard, Bungie, CD Projekt Red, Digital Extremes, Electronic Arts, Microsoft, Sony, Square Enix, Private Division, Riot Games, Steam, et Warner Bros. Interactive Entertainment. Ce dernier éditeur est d’ailleurs particulièrement attendu avec un certain Batman Arkham ou encore le nouveau projet du studio Rocksteady.

summergame lineup 1

Un grand absent se fait tout de même remarquer pour l’instant, à savoir Nintendo. Parlant au site gameindustry.biz, Keighley espère que le constructeur japonais répondra présent. On rappelle que Nintendo ne prévoit pas de Nintendo Direct avant un bon moment.

Toujours d’après l’organisateur, cet étalage sur 4 mois permet d’éviter une concentration trop forte en une semaine, et que de toute façon certaines annonces se faisaient déjà en marge de l’E3 (ce qui n’est pas faux). Autre déclaration intéressante, il précise qu’installer toute l’industrie sous une même bannière permettra de mettre plus en avant les jeux et éditeurs indépendants.

Malgré les faiblesses que montraient déjà l’E3 (avec l’absence de poids lourd comme Sony par exemple), on peut penser que la pandémie va accélérer la transformation des événements de l’industrie du jeu vidéo. A voir si après la fin de ces circonstances exceptionnelles, tout repartira comme avant ou bien constaterons-nous que ces changements seront devenus irréversibles.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments