Aperçu : TT Isle of Man – Le jeu officiel du Tourist Trophy de l’île de Man

Membre Actugaming.net

Par

Considérée comme l’une des courses de moto les plus exigeantes et éprouvantes de tous les temps, le Tourist Trophy de l’île de Man va bientôt profiter d’une adaptation en jeu vidéo avec TT Isle of Man, signé Kylotonn. Le studio, réputé pour avoir bossé sur les derniers WRC, Motorcycle Club ou encore FlatOut 4, s’allie avec BigBen pour cette simulation. On a pu jouer quelques heures sur une version preview, on vous partage nos premières impressions.

En route pour l’île de Man

TT ISle of man

A vrai dire, les premiers essais que l’on avait pu réaliser à la gamescom et lors des premières présentations presse ne nous avaient pas particulièrement emballé. Pourtant, rien n’est encore joué puisque le ressenti est bien meilleur ici. A travers cette version limitée du jeu, on a pu prendre en main quelques bolides pour arpenter les tracés proposés. Après un court tutoriel histoire de nous mettre dans le bain, on fonce à travers le menu plutôt épuré pour dénicher notre bonheur. On avait alors droit à quatre circuits pour quatre motos, ce qui est relativement peu me direz-vous mais bien suffisant pour se faire un premier avis sur les mécaniques de jeu. On pouvait alors compter sur les tracés de Super Hillside, Snaefell Mountain, Tyrone Track et Castle Ring aux côtés d’une Triumph Daytona 675, d’une Yamaha YZF-R6, d’une Kawasaki ZX-10R et d’une CBR1000R.

Pour situer un peu le contexte, le Tourist Trophy est une course qui se situe sur l’île de Man, aux larges des côtes d’Angleterre. Épreuve légendaire et véritable icône dans le monde de la moto, c’est aussi l’une des épreuves les plus dangereuses au monde. Alors que l’on s’approche de sa centième édition, on compte plus de 200 pilotes décédés en course ou en qualification. L’année passée, trois ont d’ailleurs perdu la vie. Aussi épique que dangereux, le Tourist Trophy est donc une véritable légende et Kylotoon s’est lancé le défi de retranscrire celle-ci en jeu.

Courbes sinueuses, virages particulièrement compliqués à négocier, chicanes punitives, les chemins sont techniques et particulièrement tortueux pour se faufiler à grande vitesse. On a pu donc faire le tour des quatre tracés à disposition et l’objectif de retranscrire l’ambiance du Tourist Trophy est réussi. Dès les premières secondes, la sensation sur l’asphalte est grisante et le pari du studio est atteint : même si l’on aura d’autres tracés à disposition (douze au total normalement), l’attention est bien centrée sur la course de Snaefell Mountain et on ne peut que saluer le travail fourni pour rendre le tout particulièrement fidèle.

On en veut plus

ttisle onman 1

Mais cette tension palpable ne se ressent pas uniquement dans la fidèle retranscription de l’univers du TT Isle of Man. C’est une fois que l’on atteint une certaine vitesse que l’adrénaline monte un peu plus quand on courbe l’échine en plein virage. Malgré tout, les sensations de vitesse sont plutôt en demi-teinte et ne réconfortent pas vraiment cette volonté de jouer sur les nerfs des pilotes. Dommage aussi que la vue cockpit (casque) ne soit pas meilleure. Le rendu n’a rien de transcendant et certaines configurations de motos cachent les informations sur notre tableau de bord. Pas franchement malin.

Les contrôles se prennent cependant assez aisément en main. Il existe plusieurs options pour les néophytes et les habitués du genre, permettant de trouver le juste milieu et coller au niveau du joueur. La ligne visuelle pour aider à la trajectoire par exemple, est très dynamique et en plus d’être visuellement réussie, donne vraiment des indications pertinentes sur votre style de conduite. On ressent même assez facilement les différences de maniabilité entre chaque moto et même si l’on en avait que quatre à disposition, cela reste appréciable de voir que chacune d’entre elles est différente d’une autre au niveau de ses contrôles. Avec un premier tour d’horizon comme on a pu le faire, TT Isle of Man s’annonce déjà comme particulièrement technique et nécessitera sans doute pas mal d’heures de jeu pour se perfectionner et arriver à un niveau convaincant. Pourtant, avec les nombreux réglages, le soft ne devrait en rien perdre son accessibilité et devrait toucher un large public.

Mais là subsiste une interrogation de taille : est-ce que TT Isle of Man ne se risquerait pas de rester un titre de niche pour un public bien précis ? Si pour le moment, on pense qu’il saura satisfaire tous les fans invétérés de la discipline, délicat de savoir s’il saura capter un autre public surtout que l’on a un peu peur concernant le contenu du jeu en lui-même. Si l’on aura bien tout ce qui satisfera les connaisseurs, difficile de ne pas se montrer un peu réticent quant au manque de diversité à ce niveau-là, surtout pour les moins férus du Tourist Trophy. A voir.

Ne partons pas sans aborder l’aspect visuel du titre qui se dote d’une coquille plutôt imparfaite. Si l’on saluera le travail de modélisation notamment pour le pilote et la moto, les décors et environnements sont moins propres. Plus on s’éloigne et moins c’est précis, on se retrouve avec des graphismes pour le coup assez inégaux et même s’il y a un travail sur les effets d’ombre et de lumière, le soft manque clairement d’être peaufiné. Espérons que l’on ait tout de même de meilleures impressions à la sortie.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Fidèle et plaisant au premier virage, TT Isle of Man devra convaincre lors de sa sortie finale. Il sera sans doute un bon jeu de moto mais qui a besoin de faire encore ses preuves, notamment sur sa longueur et son multijoueur qui pourrait s'avérer particulièrement épique. Bref, attendu au tournant, le rendez-vous est pris pour le mois de mars sur PC, PS4 et Xbox One.

Julien
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.