Test TT Isle of Man – La simulation exigeante de l’île de Man

Voir la note
Les jeux de moto, on commence à en avoir beaucoup. Par contre, rares sont ceux qui nous proposent de partir sur les tracés mortels du Tourist Trophy de l'île de Man et ce sont les p'tits gars de Kylotonn qui s'y collent. Alors, adaptation réussie ?

Connu pour avoir bossé sur les derniers nés de la série WRC, le studio Kylotonn nous pond TT Isle of Man – Ridge of the Edge, un jeu de course qui nous fera partir sur l’île de Man avec nos deux roues. Après vous avoir proposé un premier aperçu du jeu il y a quelques semaines, c’est le moment de vous livrer notre verdict final.

Un point sur la discipline

Test TT Isle of Man - La simulation exigeante de l'île de Man 1

Dans le monde de la moto, le Tourist Trophy de l’île de Man est sans conteste l’épreuve la plus ancienne mais aussi et surtout la plus dangereuse de tous les temps. Les premières courses ont débuté en 1907 avant de concrétiser le tracé en 1911 tel qu’on le connaît aujourd’hui. Depuis, on ne compte plus les éditions du Tourist Trophy qui s’enchaînent annuellement mais c’est surtout le compteur des drames qui s’alimente à chaque nouvelle course : en bientôt 100 ans, on compte plus de 200 décès de pilotes sans parler des nombreuses blessures et autres coups portés, parfois même aux spectateurs.

Mais c’est aussi ce qui rend le tracé de l’île de Man légendaire et particulièrement redoutable. La compétition se déroule sur un circuit de 61 kilomètres où les routes sont fermées à la circulation. Les pilotes filent à toute allure sur des routes sinueuses et passent à travers villages et autres habitations. Ils doivent alors doser leur vitesse pour éviter maisons, trottoirs, cabines téléphoniques, rambarde de sécurité et négocier les virages avec minutie pour éviter toute collision tout en réalisant le meilleur chrono. C’est cette légende que les développeurs de Kylotonn souhaite retranscrire dans TT Isle of Man – Ride of the Edge.

Cela faisait d’ailleurs plus de dix ans que l’on n’avait pas eu droit à une adaptation en jeu vidéo qui abordait de près – ou de loin, cette compétition exigeante. Rapidement, on remarque que TT Isle of Man – Ride of the Edge respecte parfaitement l’aura qui se dégage de cette discipline et reproduit parfaitement l’épreuve. Les paysages sont très bien retranscrits et l’on peut compter sur une modélisation soignée des paysages, des bolides et de la course en elle-même. Un très bon point pour commencer puisque très rapidement, on comprend que le jeu plaira assurément aux fans de ladite compétition et sait à quel public il s’adresse.

Une conduite exigeante et plutôt de bonne facture

Test TT Isle of Man - La simulation exigeante de l'île de Man 2

La reproduction fidèle de l’univers du Tourist Trophy passe aussi à travers sa conduite exigeante. Le titre arrive à se positionner entre la simulation et l’arcade et se dirige vers l’une ou l’autre catégorie en fonction des aides (plutôt nombreuses) qui peuvent être activées ou non. La plupart des options habituelles sont là (freinage assisté, ABS, rapport de vitesse manuel ou automatique…) et les plus férus d’entre vous n’hésiteront pas à rapidement désactiver la majeure partie de ces paramètres. Ceci dit, on remarquera rapidement que quoiqu’on fasse, il s’agit bel et bien d’une simulation de moto intransigeante parfois même impardonnable. Et c’est bien tout ce qui fait le sel de la compétition.

Les sensations de conduite sont bien là et dès les premières minutes, c’est assez impressionnant. Sillonner les rues étroites à vive allure à quelque chose de particulier où l’on ressent la pression à chaque négociation de virage, une sensation d’autant plus appréciable lorsque l’on joue en vue cockpit. On a bien l’impression que notre bolide fonce à une allure assez folle même s’il faut avouer que sur le long terme, on prend finalement l’habitude de cette vitesse et que même en dépassant les 200km/heure, on prend un peu moins de plaisir une fois que le tout est maîtrisé. Autre aspect quelque peu décevant, c’est que l’on ne sent pas vraiment sa moto partir. Chez la plupart des concurrents, on peut ressentir le comportement de son bolide, notamment avant de faire une chute et ce n’est pas vraiment le cas ici, à tel point qu’il en devient parfois frustrant de se retrouver les fesses par terre sans sentir le coup arriver.

A contrario, il est vraiment jouissif de bien prendre en main son bolide. Passées les premières sessions à se planter contre chaque arbuste qui dépasse ou à éviter une bordure qui nous fait décaler, le résultat est assez grisant. Et lorsque l’on arrive pour la première fois l’épreuve du Tourist Trophy sans tomber une seule fois et en minimisant les erreurs, on jubile littéralement. Quel plaisir de parfaire sa conduite et de réussir cette course si éprouvante. Même si les débuts sont loin d’être faciles et le seront d’autant plus pour les nouveaux, on en tire une incroyable satisfaction une fois que l’on passe la ligne d’arrivée après avoir réalisé de belles performances.

Un contenu authentique mais trop léger

Test TT Isle of Man - La simulation exigeante de l'île de Man 3

Se positionnant avant tout comme une retranscription du Tourist Trophy de l’île de Man, le titre de Kylotonn Studios tourne avant tout autour de l’épreuve finale. Ceci dit, pour l’atteindre, il sera nécessaire d’amasser suffisamment d’argent et un peu d’expérience de course pour y arriver. On y passe donc à travers un mode carrière ultra simpliste qui ne dégage pas spécialement de particularités pour proposer quelque chose de convaincant. On enchaîne alors les courses entre deux/trois mails reçus et quelques propositions assez fortuites. La gestion de l’argent n’est pas vraiment très poussée et il suffit de parcourir les épreuves pour en voir le bout.

La carrière ne casse pas trois pattes à un canard et l’on fera malheureusement rapidement abstraction de celle-ci pour se concentrer sur l’amélioration de nos compétences de pilote. On ne ressent pas vraiment cette progression qui nous pousse à nous tirer vers le haut, c’est à nous de le faire. On retrouve bien sûr d’autres circuits que l’épreuve majeure qui reprennent quelques environnements des îles britanniques. Il s’agit ni plus ni moins d’une initiation pour parfaire nos talents avant le grand saut et l’on regrette quand même de ne pas avoir plus de contenu à ce niveau-là.

Difficile de reprocher au studio de vouloir se focaliser sur le Tourist Trophy en lui-même mais nos craintes avant la sortie du jeu se confirment : tout tourne autour de l’épreuve en elle-même et malgré les efforts des développeurs pour diversifier la chose, il faut vraiment aimer l’épreuve en elle-même au risque d’être déçu. La petite spécificité qui peut cependant vous permettre de vous perfectionner sur le Tourist Trophy, c’est la possibilité de choisir un morceau bien précis du tracé sans être obligé de tout faire. On peut donc enchaîner les portions qui nous font défaut et s’améliorer sur les parties les plus complexes.

A côté du mode carrière, on y retrouve quelques incontournables comme un contre-la-montre classique, un mode course rapide pour trouver facilement ce que l’on cherche et un mode multijoueur où il est possible de se confronter à d’autres pilotes en ligne. On reste sur notre faim pour ce qui est des modes de jeu mais TT Isle of Man – Ride of the Edge se rattrape en proposant pas mal de motos (toutes très bien modélisées) mais peut surtout se targuer de reprendre les licences officielles de l’épreuve en elle-même. Pas mal de bolides répartis en deux catégories (Supersport 600 CC et Superbike 1000cc) seront de la partie en passant par la Yamaha YZF-R6, la Honda CBR ou encore la Kawasaki ZX et les pilotes sont aussi de la partie.

Graphiquement, le titre s’en sort pas trop mal. Si la modélisation des circuits et des motos est à souligner et force le respect, le constat est bien plus inégal lorsque l’on se tourne vers les décors et les arrière-plans. Bien retranscrits ne veut pas forcément dire jolis, et c’est un peu le bât qui blesse sur son aspect visuel. Les spectateurs présents n’ont pas forcément la joie de vivre et ne dégagent pas non plus une ambiance bien folichonne. On se rattrape quand même sur un sound-design plutôt réussi dans l’ensemble avec une fidèle reproduction des moteurs des motos dans leur globalité qui rattrape un manque d’ambiance musicale générale.

Avec TT Isle of Man – Ride of the Edge, Kylotonn réussit à proposer une simulation réussie et suffisamment pointue pour plaire aux férus du genre. Ceci dit, la fidèle reproduction de l’épreuve du Tourist Trophy et son réalisme ne suffisent pas à combler tous les petits défauts inhérents au soft. Manque de contenu, comportement des motos à revoir, multijoueur peu exploré et j’en passe, il y a encore de quoi faire pour tenir là un bon jeu de course. A contrario, TT Isle of Man – Ride of the Edge parviendra sans bien mal à satisfaire tous les aficionados de l’événement de l’île de Man qui cherchent à goûter aux joies de cette discipline légendaire.

La note de l'auteur

Habitué aux jeux de moto, j'ai pris beaucoup de plaisir avec TT Isle of Man. Mais il n'est pas à mettre dans toutes les mains. Comme il se veut réaliste, le gameplay est exigeant et s'adresse avant tout aux férus du TT de l'île de Man. Du coup, on fait vite le tour, le titre se focalisant principalement sur l'épreuve en elle-même. Ceci dit, le jeu reste en soit une bonne pioche pour les amateurs du genre.

Julien
b
Note du panda
6.5 10

TT Isle of Man – Ride on the Edge

Points positifs

  • Plaira assurément aux fans du Tourist Trophy de l'île de Man
  • Présence des pilotes et motos officiels
  • Modélisation (véhicules et bruits) aux petits oignons
  • De très bonnes sensations de pilotage
  • Mécaniques de jeu exigeantes...

Points négatifs

  • ... Pas forcément faciles à appréhender pour les novices
  • Des bugs, à foison sur consoles
  • Un contenu un peu léger et qui se répète rapidement
  • Une carrière sans grand intérêt

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp