Aperçu : PC Building Simulator – Une simulation de réparation et montage de PC prometteuse

Avez-vous une sérieuse envie de vous prendre pour un réparateur et un monteur de PC en herbe ? Alors sachez que PC Building Simulator est disponible depuis le 27 mars dernier en accès anticipé. Voyons de quoi il en retourne dans cette version pas tout à fait définitive via cette preview du soft.

On le sait depuis un moment maintenant, les simulateurs de tout et n’importe quoi sont très en vogue ces temps-ci. Et maintenant, vous pouvez même jouer les réparateurs et monteurs d’ordinateurs avec PC Building Simulator, qui s’annonce prometteur, mais qui manque encore d’un petit quelque chose.

Un contenu correct qui ne demande qu’à être étoffé

Aperçu : PC Building Simulator - Une simulation de réparation et montage de PC prometteuse 1

Ne vous attendez certainement pas à avoir un contenu gargantuesque dans PC Building Simulator, qui a à peine débarquer en accès anticipé depuis le 27 mars dernier. En sus d’un mode didacticiel plutôt bien expliqué, et vous montrant efficacement toutes les mécaniques de jeu, le soft développé par les p’tits gars de Claudiu Kiss et The Irregular Corporation – ces derniers éditent d’ailleurs un certain Sailaway – The Sailing Simulator -, s’offre un mode création libre. Dans celui-ci, les joueurs pourront faire concrètement ce qu’ils veulent, et donc créer le PC de leur rêve les plus fous.

Outre cela, un mode carrière est bien évidemment de la partie. Et à notre plus grande surprise, le bougre est vachement prenant. Pour faire simple, vous devrez dans ce mode carrière faire face aux problème des clients avec leur PC. Vous devrez donc systématiquement aller dans la section mail de votre PC dans le soft, et ainsi accepter ou décliner les divers travaux qui vous attendent allant de changer un simple disque dur défectueux, en passant par éradiquer tous les virus présents sur le PC d’un client, ou encore changer divers composants cassés d’un PC. Le tout a l’air en tout cas varié de ce côté-là. Un système de levelling est également présent, et pourra vous faire gagner de nouveaux composants que vous pourrez acheter dans votre magasin moyennant de l’argent.

En dépit d’un prix élevé et d’un contenu encore un peu rachitique, PC Building Simulator propose une simulation en accès anticipé pour le moment plutôt fidèle à ces bons vieux réparateurs et monteurs de PC en herbe !

En somme, et nous n’allons pas rentrer dans les détails mais qu’on se le dise, le mode carrière est en tout cas prometteur sur ce PC Building Simulator. On doit gérer son argent pour pouvoir payer la location de notre boutique, gérer certaines commandes qui doivent être prêtes jusqu’à un certain jour, ou bien tout simplement dépenser de l’argent pour améliorer sa boutique. Tout est présent pour que le mode carrière soit complet et passionnant, mais on attend cependant plus de variétés sur ce que nous proposent les clients, et de véritables conséquences sur notre réputation si par exemple on refuse trop de demandes de clients désemparés pour que l’on répare leur précieux PC. C’est en globalité ce qu’il manque à ce mode carrière pour qu’il y ait un véritable challenge car pour le moment, il est quasiment inexistant.

Tarifé à 19.99 € pour le moment, il faut bien admettre que le contenu de PC Building Simulator a quand même de quoi alarmer. Alors d’accord on a un mode carrière complet mais qui demande à se peaufiner sur pas mal de points, un mode création libre pour faire ce que l’on veut mais au-delà de ça, c’est tout ce qu’il y a à se mettre sous la dent. Donc oui, il est aussi plaisant d’avoir toutes les marques officielles comme MSI, Nvidia, Radeon, Gigabyte et j’en passe, mais il faudrait aussi apporter un peu plus de variétés au niveau du seul décor disponible dans cet accès anticipé, et puis du contenu global. On espère sincèrement qu’il y aura d’ailleurs une compatibilité avec Steam Workshop, pour apporter pourquoi pas encore plus de contenu. Mais ne soyons pas mauvaise langue cela dit, le contenu reste en soi correct, mais avec un prix peut-être un peu trop excessif.

Un gameplay assez proche de la réalité

PC Building Simulator

Si PC Building Simulator se nomme de la sorte, il est donc forcément logique qu’il se doit d’être assez proche de la réalité en terme de gameplay. Et qu’on se le dise, le soft semble faire les choses plutôt bien. La jouabilité globale repose sur ce qu’un réparateur et monteur de PC doit faire. Une fois vos diverses requêtes des clients acceptées, vous devrez récupérer les PC de ces derniers entreposés dans des cartons au pied de votre couloir, et les poser sur votre table de travail.

Ensuite on connait la chanson, vous devrez tout simplement enlever les quelques composants du PC pour y commencer la réparation ou le montage hardware, voire effectuer du nettoyage purement logiciel. Pour ce faire, vous avez quatre carrés à savoir installer, supprimer, câbles et power. Cette interface vous sert à installer les composants, les enlever, les relier de câbles en câbles, et bien évidemment power, qui sert à allumer le PC en question. Le gameplay reste en soi une simulation pure et dure, et le tout est bien fichu. La seule chose que l’on pourra lui reprocher pour le moment, c’est qu’il est peut-être un peu trop facile, et le challenge n’est donc pas forcément présent, à l’exception de certaines requêtes de divers clients, qui demandent un minimum de réflexion pour ne pas faire n’importe quoi.

Très honnêtement, PC Building reste une bonne surprise en terme de gameplay car mine de rien le tout est captivant. Bien entendu, on attend maintenant quelque chose d’encore plus pointilleux sur certains détails, et surtout la possibilité de pouvoir mapper ses touches, ce qui n’est absolument pas le cas pour le moment. Un petit mot rapide sur les graphismes d’ailleurs, pas forcément vilains. On reste sur un résultat en soi correct, avec une bonne modélisation de chaque marque et PC, et surtout une fluidité qui semble convenable à l’heure actuelle, avec n’empêche quelques petites baisses de FPS qui se font parfois sentir.

Côté optimisation il y a encore un peu de boulot à faire de ce côté-là, comme les déplacements un peu lents de notre personnage, surtout quand on veut aller vite. Enfin, on termine avec la bande sonore. A notre grand dam, PC Building Simulator ne se dote que de seulement quatre petites musiques. Si certaines sont de qualité, on aura vite fait de couper le son étant donné qu’elles vous taperont vite sur le système, à cause du faible nombre de musiques proposé. Proposer de nouveaux thèmes musicaux ou bien donner la possibilité aux joueurs d’importer leurs propres musiques ne serait pas du luxe pour le coup. Egalement, il serait peut-être temps de traduire le jeu en français car actuellement, le jeu est en anglais uniquement. De quoi éloigner les anglophobes malheureusement, même si le tout reste d’un niveau assez acceptable pour que l’on puisse comprendre le soft dans la langue de Shakespeare.

Finalement, pour un titre encore en accès anticipé pendant encore deux ou trois mois grand maximum selon les dires des développeurs, PC Building Simulator n’a pas vraiment à rougir des autres simulations, parfois de mauvaises factures. Le titre retranscrit assez bien le boulot d’un réparateur de PC, avec un gameplay pas forcément prise de tête, et assez intuitif grâce à un didacticiel bien expliqué. Alors évidemment, il y a encore quelques détails à régler au niveau de la difficulté du mode carrière, et le soft se doit d’avoir quand même un contenu bien plus conséquent que ce mode-là, ainsi que le mode création libre. C’est cette question du rapport prix/contenu qui devrait se poser à sa sortie définitive car à l’heure actuelle, et au vue du prix, le contenu reste vraiment limité pour se laisser tenter car le mode carrière tourne parfois un peu en rond. Rendez-vous donc à sa sortie définitive pour notre test plus complet sur PC Building Simulator, qui s’annonce mine de rien prometteur.

Une simulation qui promet d'être vraiment sympa !

Je ne m'attendais pas à une simulation aussi ambitieuse et prometteuse avec PC Building Simulator. Mais finalement, pour un titre sorti en accès anticipé, le soft semble pour le coup une simulation assez aboutie, profonde, et surtout suffisamment prenante pour véritablement s'y intéresser. Alors j'émets encore quelques réserves en ce qui concerne le contenu vis-à-vis du prix proposé - 19.99 € -, mais je fais confiance aux développeurs pour véritablement nous livrer à sa sortie définitive, un contenu un peu plus conséquent. Mais au-delà de ce couac, PC Building Simulator reste à surveiller de près et puis se prendre pour un réparateur et monteur de PC avec cette simulation, ce n'est pas si mal finalement !

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp